Eustache DESCHAMPS, auteur cité dans le Littré

DESCHAMPS (1346?-1407?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCHAMPS a été choisie.

1099 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Poésies manuscrites, mss. fr. anc. fonds, n° 7219. Bibl. nat. 665 citations
Poésies morales et historiques publiées pour la première fois par E. A. Crapelet, Paris, 1832, in-8 380 citations

Quelques citations de Eustache DESCHAMPS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1099 citations dans le Littré.

  1. On fait de quatre causes mille, Escriptures de grant argent, Onques ne fut tant de hoquès [obstacles, chicanes] Qu'il y a, et finablement Onques ne vy tant de procès.
    Poésies mss. f° 326 (hoquet)
  2. Maintes gens ont esté peris Et suffoquez par trop soupper, Par trop boire et par trop laper D'ypocras, de viande et de vin ; Si fais à ma diette fin.
    Poésies mss. f° 486, dans LACURNE (diète [1])
  3. Quant l'esprevier vole bien pour l'aloe [l'alouette], Il souffist bien, sans voler pour le gros.
    Poésies mss. f° 229 (gros, osse)
  4. Comment, en metrifiant, deux voieulx ensuivant l'une l'autre manguent la moitié d'une silabe.
    Poésies mss. f° 396 (voyelle)
  5. Se ilz sont bons ouvriers de leurs mestiers, il fault comprendre et avoir en ymagination de leur pensée toute la fourme et la perfection d'un chastel, d'une maison, d'un grant vaissel et des circonstances, avant qu'il soit commencé.
    Art de dictier, p. 262 (circonstance)
  6. De leurs meurs ne te distrais, Ains y soies entendus.
    Lay du roy. (distraire)
  7. Lors laisseront li vieillart ce lutin [la passion des femmes] ; Mais je me doubt que ce ne soit trop tart.
    Poésies mss. f° 206 (lutin)
  8. Onques ne vi plus grant ordure Que de mangier en ces plateaux De fustaille, où chascuns, com veaux, A sa barbe et sa main brouillie.
    Poésies mss. f° 360 (futaille)
  9. Ferez [frappez] en eulz, soyez vistes et vers ; François perdent leur temps à conseillier.
    Ball. cons. des François. (vert, erte)
  10. Sçavoir les heures, les temps, les minutes et les momens pour sçavoir le commencement des jours et des nuis.
    Art de dictier, p. 263 (minute [1])
  11. Advisez vous, toutes gens de pratique, Marchans d'argent, exigeurs de finance ; Qui en estes devenus ydropiques, Purger vous fault, vivre par ordonnance.
    Poésies mss. f° 331 (hydropique)
  12. Panneterie, eschançon, cuisine, fruiterie et fourriere [certain office dans la maison du roi].
    Poésies mss. f° 436, dans LACURNE (fourrière)
  13. Sur tous les lieux plaisans et agreables Que l'en pourroit en ce monde trouver, Edifiez de manoirs convenables.
    le Bois de Vincennes. (édifier)
  14. D'eulx regarder [je] fu de joye ravis.
    Poésies mss. f° 219 (ravir)
  15. Engineurs, maçons, charpentiers, Que fumée suit voulentiers, Joueurs d'orgues ou de cymbale Feront mestier es maistres sales.
    Poésies mss. f° 405, dans LACURNE (cymbale)
  16. Elle apaisa la grant discorde Des barons françois vile et orde, Qu'ilz avoient de gouverner, Non pas pour bien, mais pour regner ; Car chascuns tenoit une bende, Chascuns vouloit avoir prebende, Et tenir le royaume en bail.
    Poésies mss. f° 558 (prébende)
  17. Et mesmement selon science Se doit purgier la conscience Des vices parmi les vertus.
    Poésies. mss. f° 542 (parmi [1])
  18. Les humeurs et choses resoltes Par grant froit, par trop grant chaleur.
    Poésies mss. f° 473 (résoudre)
  19. Aies gens hardis et preux.... Non pas avers, convoiteux, Qui ne veulent qu'acquerir.
    Le lai du roi (avare)
  20. .... Comme un chat qui est en l'aistre, Qui brûle son poil et qui l'art.
    dans SAINTE-PALAYE, Gloss. (âtre)