Philippe DESPORTES, auteur cité dans le Littré

DESPORTES (1546-1606)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPORTES a été choisie.

poète

396 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1583 42 citations
Les amours de Diane et les amours d'Hippolyte 1573 102 citations
Œuvres chrestiennes 1603 82 citations

Quelques citations de Philippe DESPORTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 396 citations dans le Littré.

  1. La belle Bradamant.... Rasserene sa face et rallume ses yeux.
    Rodomont. (rasséréner)
  2. Hélas ! je connoy bien que j'ay trop entrepris.... Toutesfois, le sçachant, je ne puis me ravoir, Et plus je vay avant, plus j'en pers le pouvoir.
    Élégies, I, 6 (ravoir [1])
  3. De là [les yeux d'une dame] ce grand vainqueur [l'Amour], tirant visiblement, Ne blesse que les dieux et les rois seulement.
    Diverses amours, XL, Complainte pour le duc d'Anjou. (visiblement)
  4. Où Lyce tousjours s'est fait voir Mauvaise, inconstante et lascive.
    Bergeries, VI, imitation d'Horace. (lascif, ive)
  5. Cette jeune deesse, aussi fiere que belle, Erroit sans passion ainsi qu'il luy plaisoit, Et bien qu'innocemment mille playes faisoit.
    Élégies, II, 5, advanture premiere. (innocemment)
  6. L'honneur tant désiré n'est qu'une vision, Qui, troublant nos esprits par son illusion, Fait quitter l'heur present....
    Diverses amours, XL, Complainte pour le duc d'Anjou. (illusion)
  7. Ostezvous du serein, craignez-vous point le rheume ?
    Diverses amours, XIV, contre une nuit trop claire. (serein [2])
  8. Les douces passions, les delectables peines, Et les cheres langueurs dont les amours sont pleines.
    Élégies, I, 7 (langueur)
  9. Ou comme le pasteur, qui, de loin parmy l'air, Entend du premier bruit le foudre grommeler, Suivy d'un peu d'esclair, presage un grand tonnerre.
    Tombeau de Desportes. (présager)
  10. Quel charme ou quel dieu plein d'envie A changé ma premiere vie, La comblant d'infelicité !
    Amours d'Hippolyte, XIX, Chanson. (infélicité)
  11. Poignante, aspre, importune et fiere souvenance, Veux-tu donc nuict et jour mon esprit tourmenter ?
    Cléonice, LXXVIII (importun, une)
  12. ...Et les halaines douces Des zephyres....
    Angelique, 1 (zéphire ou zéphyr)
  13. Simulacres divins, flammes saintes et claires, Qui luisez dans le ciel....
    Cléonice, XXXII (simulacre)
  14. Je laisse au philosophe et aux gens de loisir à mesurer le tans par mois et par journées ; Je conte, quant à moi, le tans par le desir.
    Cleonice, IV (temps)
  15. Encor on se contente en cest esloignement ; Car l'esprit s'entretient de douces souvenances.
    Diane, I, 69 (souvenance)
  16. En la mort.... l'ame demeure entiere, Franche et libre du corps, et s'en revolle aux cieux.
    Amours d'Hippolyte, LXXXVIII, Stances. (revoler)
  17. Sur la plus belle idée au ciel vous fustes faite, Voulant nature un jour monstrer tout son pouvoir ; Depuis vous lui servez de forme et de miroir.
    Diane, II, 67 (idée)
  18. Ô nuict, jalouse nuict, contre moy conjurée, Qui renflammes le ciel de nouvelle clarté.
    Div. amours, XIV, contre une nuict trop claire. (renflammer)
  19. Et que tout le passé soit tenu pour perdu ; Noyons-en la memoire et l'amour tout ensemble.
    Élégies, II, 2 (noyer [2])
  20. Tant d'amours, tant d'attraits, rigoureusement doux, Ce teint, ce ris, ce front où la grace est emprainte.
    Cleonice, LXIX. (rigoureusement)