Honoré de BALZAC, auteur cité dans le Littré

HONORÉ DE BALZAC (1799-1850)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HONORÉ DE BALZAC a été choisie.

21 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Honoré de BALZAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 21 citations dans le Littré.

  1. Les égoïstes.... n'embarrassent point la vie de ceux qui les entourent par les ronces du conseil, par les épines de la remontrance, ni par le taquinage de guêpe que se permettent les amitiés excessives.
    Maison Nucingen, éd. 1856, p. 47 (taquinage)
  2. Athanase et sa mère se trouvaient, après leur dîner, devant un petit feu de bourrées, nommées des régalades, et que la servante leur allumait au dessert dans le salon.
    la Vieille fille (régalade)
  3. Rubens, Van Dyck, Raphaël, Titien, Voltaire, Aristote, Montesquieu, Newton, Cuvier, etc. ont-ils pu monumentaliser leurs œuvres sans les ressources d'une existence princière ?
    Études de mœurs au XIXe siècle, Préface (monumentaliser)
  4. Barbet n'avait pas prévu ce lavage ; il croyait au talent de Lucien.
    Un grand homme de province à Paris, chap. 39 (lavage)
  5. Il cherchera querelle à ce drôle qui n'envoie pas seulement cent sous à sa pauvre sœur, et.... - Ici Vautrin se leva, se mit en garde, et fit le mouvement d'un maître d'armes qui se fend, " Et à l'ombre ! " ajouta-t-il.
    le Père Goriot. (ombre [1])
  6. Ce jeune homme était méprisé de la demoiselle de comptoir, qui pendant longtemps avait espéré l'enganter.
    dans le Dict. de POITEVIN (enganter)
  7. C'est une fameuse garce, est un éloge peu compris que recueillit Mme de Stael dans un petit canton du Vendomois, où elle passa quelques jours d'exil,
    les Chouans (garce)
  8. À l'incroyable, au merveilleux, à l'élégant, ces trois héritiers des petits-maîtres, ont succédé le dandy, puis le lion.
    dans le Dict. de POITEVIN (dandy)
  9. Ils [les voyageurs qui demandent des passe-ports] sont bien en repos devant les vingt plumigères.
    les Employés, ch. v. (plumigère)
  10. Vous avez pour quarante francs de loges et de billets à vendre, et pour soixante francs de livres à laver au journal.
    Un grand homme de province à Paris, t. II, p. 47, dans FR. MICHEL, Argot. (laver)
  11. Je suis obligé d'avoir l'air de comprendre toute cette sensiblerie allemande, de connaître un tas de ballades, toutes drogues qui me sont défendues par le médecin.
    la Peau de chagrin (sensiblerie)
  12. ....il est sept heures, vous devriez vous aller serrer dans votre portefeuille.
    Eugénie Grandet, Paris, Charpentier, 1841. ID-12, p. 178 (portefeuille)
  13. Eugène marchait précautionneusement.
    le père Goriot, 1835, t. I, p. 150 (précautionneusement)
  14. Vous avez été joliment paf hier.
    Un grand homme de province à Paris, 1839, in-8°, t. I, p. 338 (paf)
  15. Pour l'esbattement des pantagruélistes et non aultres.
    dans le titre de ses Contes drolatiques (pantagruéliste)
  16. Mais quel est le chasseur de millions qui s'arrête ?
    (le romancier), dans le Dict. de POITEVIN. (chasseur, euse)
  17. Dans les associations dramatiques il [l'employé homme de lettres] est le piocheur ; c'est lui qui rabote le dialogue, tourne les couplets, raccommode une scène, et raccorde une coupure.
    l'Employé, ch. 9 (raboter)
  18. Une petite sueur emperlait son front.
    dans le Dict. de POITEVIN (emperler)
  19. Il est meublé aux oiseaux.
    dans Excentricités du langage (oiseau [1])
  20. Une vieille moustache comme moi s'enjuponner, s'acoquiner à une femme.
    dans le Dict. de POITEVIN (enjuponner)