Honoré Gabriel Riqueti, comte de MIRABEAU, auteur cité dans le Littré

MIRABEAU (1749-1791)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MIRABEAU a été choisie.

405 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Collection complète des travaux de M. Mirabeau l'aîné 1791 (compilation) 340 citations

Quelques citations de Honoré Gabriel Riqueti, comte de MIRABEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 405 citations dans le Littré.

  1. Devais-je élever des autels à la popularité, comme les anciens à la terreur, et, lui immolant mes opinions et mes devoirs, l'apaiser par de coupables sacrifices ?
    Collection, t. III, p. 352 (popularité)
  2. Mais franchement, tu n'as pas le sens commun, mais.... pas l'ombre.
    Lett. orig. t. II, p. 259, dans POUGENS (ombre [1])
  3. Je suis aise de l'établissement de cette pauvre et bonne enfant qui avait goût et presse du sacrement.
    Lett. orig. t. II, p. 273 (presse [1])
  4. Aussi longtemps du moins qu'un canevas de déclaration, si je puis parler ainsi, ne sera pas définitivement adopté.
    Collection, t. II, p. 32 (canevas)
  5. Dites-lui [au roi] que, toute la nuit, ses satellites étrangers, gorgés d'or et de vin, ont prédit, dans leurs chants impies, l'asservissement de la France, et que leurs vœux brutaux invoquaient la destruction de l'Assemblée nationale.
    Coll. t. I, p. 323 (brutal, ale)
  6. Obéir, parce que tous les bons citoyens ont reconnu que le roi est le convocateur naturel et le législateur provisoire des états généraux.
    Collection, t. I, p. 153 (convocateur)
  7. Le droit de choisir son représentant par soi-même diffère si essentiellement du droit de déléguer ce choix à un autre, qu'il importe de supprimer toutes les filières qui permettent de détourner le choix des premiers mandants.
    Collection, t. II, p. 387 (filière)
  8. Les générations prochaines ne croiront pas que, dans un siècle qui n'était pas tout à fait barbare, des citoyens, des co-sujets aient pu réclamer le droit de voter un impôt qu'ils ne payaient point, et de voter pour les autres et non pour eux-mêmes.
    Collection, t. I, p. 73 (co-sujet)
  9. Vous nécessitez, par un port exclusif, ce commerce interlope que le privilége de la compagnie des Indes avait introduit ; vous forcez les armateurs de la Méditerranée à armer leurs vaisseaux dans les ports étrangers, et à faire partager ainsi sans péril à nos voisins tous nos avantages.
    Collection, t. III, p. 411 (interlope)
  10. Je rentre dans la lice, armé de mes seuls principes et de la fermeté de ma conscience, et je prie tous ceux de mes adversaires qui ne m'entendront pas de m'arrêter, afin que je m'exprime plus clairement ; car je suis décidé à déjouer tous les reproches tant répétés d'évasion, de subtilité, d'entortillage.
    Collection, t. III, p. 358 (entortillage)
  11. Il est contraire à toute espèce de convenance de laisser prononcer des paroles aussi déspectueuses et violatrices de la décision de l'assemblée.
    Collection, t. V, p. 416 (despectueux, euse)
  12. Les nations ne doivent porter le deuil que de leurs bienfaiteurs.
    Collect. t. III, p. 394 (bienfaiteur, trice)
  13. La liberté générale bannira du monde entier les absurdes oppressions qui accablent les hommes et fera renaître une fraternité universelle, sans laquelle tous les avantages publics et individuels sont si douteux et si précaires.
    Collection, t. II, p. 26 (fraternité)
  14. Si vous devenez des objets d'effroi pour la génération présente ; si vous n'offrez aux étrangers, cette postérité vivante, que la plus sombre des routes de la liberté....
    Collection, t. III, p. 196 (postérité)
  15. Au lieu d'aiguiser contre les lois la subtilité des hommes et leur fatale industrie à les éluder....
    ib. t. III, p. 26 (aiguiser)
  16. Celui qui depuis vingt ans combat toutes les oppressions, qui parlait aux Français de liberté, de constitution, de résistance, lorsque ses vils calomniateurs suçaient le lait des cours et vivaient de tous les préjugés dominants.
    Collection, t. III, p. 357 (lait)
  17. De nouveaux troubles ne seront-ils pas habilement fomentés pour justifier cette même procédure qui.... ?
    Collection, t. III, p. 17 (fomenter)
  18. Le prétexte politique de cette espèce d'insurrection sacerdotale, c'est, messieurs, que la même puissance qui a changé l'ancienne distribution du royaume, ne pouvait rien changer à l'ancienne démarcation des diocèses sans le concert de la puissance spirituelle.
    Collection, t. IV, p. 340 (démarcation)
  19. Je seconderai Marseille de tous mes efforts dans la grande impulsion qu'elle va donner.
    Collection, t. I, p. 57 (impulsion)
  20. Ce Romain qui, portant la guerre dans les plis de sa toge, menace de secouer, en la déroulant, tous les fléaux de la guerre.
    Collection, t. III, p. 320 (toge)