Gui PATIN, auteur cité dans le Littré

PATIN (1601-1672)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PATIN a été choisie.

265 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres choisies 1692 237 citations
Nouvelles lettres choisies 1695 24 citations

Quelques citations de Gui PATIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 265 citations dans le Littré.

  1. Il fut démarié d'avec cette première femme, et en épousa une autre....
    Lettres, t. II, p. 419 (démarier)
  2. Employé jusqu'aux oreilles en procès et en chicane, qui est un métier qu'il aime fort.
    Lett. t. II, p. 1 (oreille)
  3. Il y aura là-dedans [une géographie universelle publiée par un jésuite] quantité de relations loyolitiques de ces pères qui errent par le monde ; mais je pense qu'il y aura bien aussi des menteries.
    Lett. t. II, p. 251 (loyolitique)
  4. Il [un certain auteur] vivotait ici d'une petite pension que lui donnait le clergé.
    Lett. t. II, p. 103 (vivoter)
  5. Ils étaient six-vingts à table ; ils furent traités à la religieuse, chacun à part ; ils eurent chacun quinze plats.
    Lett. t. II, p. 604 (religieux, euse)
  6. Une mère passionnée [Anne d'Autriche] montera sur le théâtre de la royauté avec le roi son fils [Louis XIV déclaré majeur], de l'esprit et de l'autorité duquel elle tâchera de se servir pour appuyer ses créatures.
    Lett. t. II, p. 589 (théâtre)
  7. Nicolas Pietre avait l'esprit doux et mansuet.
    Lett. t. III, p. 589 (mansuet, ette)
  8. Êtes-vous bien assuré que Quinte-Curce ait vécu sous Tibère ? il y en a qui prétendent que c'est sous Auguste, poussés à cela par sa belle latinité.
    Lettres, t. II, p. 558 (latinité)
  9. Reblandir et reflatter.
    Lett. t. II, p. 36 (reblandir)
  10. Dès qu'il [un voleur] a été arrêté, il a promis de tout confesser, et même a nommé son receleur.
    Lett. t. II, p. 324 (receleur, euse)
  11. Les loyolites, voyant que ce miracle [opéré à Port-Royal] leur faisait ombre, ont écrit pour s'y opposer un Rabat-joie du miracle nouveau de Port-Royal.
    Lett. t. II, p. 260 (rabat-joie)
  12. On a encore remis sur le tapis le mariage de sa nièce l'aînée [de Mazarin] avec le duc de Mercœur.
    Nouv. lett t. I, p. 230, dans POUGENS (tapis)
  13. Feu ma mère m'amena petit garçon à Paris, pour me retirer des champs où la guerre et la taille font trop et trop de désordres.
    Lett. t. II, p. 282 (taille)
  14. Un jeune charretier toujours verse.
    Lettres, t. II, p. 600 (verser)
  15. Il y a grande apparence que personne n'est excommunié [de monitoires], vu que tous tant que nous sommes il n'y en pas un qui ne blanchisse ou ne grisonne, et on dit que, quand un homme est excommunié, il devient plus noir que poivre.
    Lett. t. II, p. 192 (grisonner)
  16. On a mis sur le tapis d'établir un conseil.
    Nouv. lett. t. I, p. 237, dans POUGENS (tapis)
  17. Chartier [l'éditeur d'Hippocrate et de Galien] est plus gueux qu'un pauvre peintre, dix mille écus ne payeront pas ses dettes.
    Lett. t. II, p. 85 (gueux, euse)
  18. Le poignardeur de la reine de Suède s'appelle Sentinelli [celui qui poignarda Monaldeschi].
    Lettres, t. II, p. 375 (poignardeur)
  19. Les ignaciens sont les janissaires du pape.
    Lett. t. II, p. 231 (ignacien)
  20. Si les catholiques d'Augsbourg ont la puce à l'oreille contre les luthériens.
    Nouv. Lett. t. I, p. 140, dans POUGENS (puce)