Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2198 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 65 citations
Élégies 1608 158 citations
Épîtres 1608 149 citations
Satires 1608 à 1613 1671 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2198 citations dans le Littré.

  1. C'est ce qui m'a contraint de librement écrire, Et, sans piquer au vif, me mettre à la satire.
    Sat. I (piquer)
  2. Ouvre tes yeux sillés et vois....
    Épît. I (sillé, ée)
  3. Êtes-vous travaillé de la lycanthropie ?
    Sat. X (travailler)
  4. Ces ruisseaux sont troublés des larmes que je verse.
    Dial. Chlor. et Phil. (troublé, ée)
  5. La parole modeste et les yeux composés.
  6. Où la tripaille est frite en cent sortes de mets.
    Sat. X (frit, te)
  7. Le bon Jean crie au meurtre.
    Sat. X (meurtre)
  8. C'est ce que ma muse en travaillant pourchasse.
    Sat. VI (pourchasser)
  9. Ainsi conséquemment [il en est de même] de tout dont je t'offense.
  10. Loin du monde elle fait sa demeure et son gîte ; Son œil tout pénitent ne pleure qu'eau bénite.
  11. Mais tant plus je me lime et plus je me rabote....
    Sat. XI (raboter)
  12. Quelque autre Jean de Meung en fera des romans.
    Épît. I (roman [2])
  13. Où les centaures.... Voulurent, chauds de reins, faire noces de chien.
    Sat. X (rein [1])
  14. Et je ne puis Durer plus longuement à la peine où je suis.
    Élég. II (durer)
  15. Je vous supplie, dit-il, vivons en compagnons.
    Sat. VIII (compagnon)
  16. Et là malgré mes dents rongeant et rêvassant.
    Sat. X (dent)
  17. Pourtant toute espérance en mon esprit chancelle.
    Él. I (chanceler)
  18. Et comme mes soupirs, ma peine est infertile.
    Élég. I (infertile)
  19. Moi qui n'aime à débattre en ces fadaises-là.
    Sat. VIII (fadaise)
  20. Oisif en ta maison se rouille ton courage.
    Épit. I (rouiller [1])