« gantier », définition dans le dictionnaire Littré

gantier

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

gantier, ière

(gan-tié, tiè-r') s. m.
  • 1Celui, celle qui fait ou qui vend des gants.

    Adj. Marchand gantier, ouvrier gantier.

  • 2 S. m. pl. Terme de métallurgie. Planches qui ramènent l'eau sur une roue hydraulique.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre gantiers à Paris, de fere ganz de mouton, de ver ou de gris, ou de veel, il convient qu'il achate le mestier du roy, Liv. des mét. 240. Tuit li vallet frepier, tuit li vallet gantier, et tuit li vallet peletier doivent chascun an un denier au mestre des frepiers, ib. 199.

XVIe s. Un conseiller du parlement, le plus fin gantier [matois] qu'on eust seu jamais voir, Palissy, 97.

ÉTYMOLOGIE

Gant.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GANTIER. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Perrenelle de Foulloy, nostre gantiere, Mandements de Charles V, 1376, Paris, 1874, p. 682.