« garde.4 », définition dans le dictionnaire Littré

garde

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

garde.... [4]

  • mot employé en composition, qui se dit tantôt des personnes qui gardent un garde-chasse, tantôt des choses qui conservent (un garde-manger). Le pluriel offre des difficultés. Pour le second cas, tout le monde est d'accord ; garde reste invariable : des garde-manger. Pour le premier, l'accord des grammairiens cesse ; l'Académie n'indique le pluriel que pour garde-côte et garde-note, et là elle écrit gardes-côtes, gardes-notes. Laveaux a été explicite, disant que garde en cet emploi représente le substantif masculin garde, et doit toujours prendre la marque du pluriel. Mais, à moins de supposer une ellipse, dans garde-côte, garde-magasin, etc. ce n'est pas le substantif garde, c'est le verbe garder qui est en composition. De plus, en suivant la vue de l'Académie et de Laveaux, on arriverait à cette singulière conclusion qu'il faudrait écrire des garde-meuble, quand il s'agit du lieu où l'on garde les meubles, et des gardes-meuble, quand il s'agit de l'employé qui garde les meubles. Cette anomalie montre d'une façon palpable qu'il faut laisser, en tous les cas, garde invariable.