« hiératisme », définition dans le dictionnaire Littré

hiératisme

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

hiératisme

(i-é-ra-ti-sm'. Bien que l'h ne soit pas aspirée, cependant on traite, avec l'article, ce mot comme si elle l'était, et l'on dit le hiératisme) s. m.
  • Caractère hiératique, esprit hiératique. On peut d'autant mieux se fier aux indications historiques de nos statues [de l'ancien empire, en Égypte] que toutes sont visiblement des portraits ; le hiératisme… n'a pas encore immobilisé les faces : elles sont parlantes, [De Vogüé, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1877, p. 340] On ne revient pas [au Vatican] que, dans Rome même, il se soit parlé des choses hiératiques romaines avec cette allure entièrement dégagée, comme s'il se fût agi du hiératisme turc ou indien, [le Temps, 12 fév. 1877, 2e p. 6e col.] (Pour la locution on ne revient pas que, voy. REVENIR, remarque 2 au Supplément).