« créole », définition dans le dictionnaire Littré

créole

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

créole

(krè-o-l') s. m.
  • 1Homme blanc, femme blanche originaire des colonies. Un œil noir où luisaient des regards de créole, Hugo, Orient. 33. Les enfants qui ont reçu le jour dans cet autre monde ne portent plus le nom de chapetons qui honorait leurs pères ; c'est ainsi qu'on appelle ceux qui sont issus de sang espagnol dans le nouvel hémisphère, Raynal, Hist. phil. VIII, 20. La supériorité que les chapetons affectent sur les créoles, ceux-ci la prennent sur les métis, Raynal, ib. 21. Les créoles sont en général bien faits ; à peine en voit-on un seul affligé des difformités si communes dans les autres climats, Raynal, ib. XI, 31.

    Adj. Une femme créole.

    Nègre créole, nègre né aux colonies, par opposition au nègre qui provient de la traite.

  • 2Espèce de coquille du genre Vénus.

REMARQUE

Les dictionnaires de Furetière et de Richelet ont criole.

ÉTYMOLOGIE

Ital. creolo ; de l'espagn. criollo. L'origine de criollo est douteuse ; si on le fait venir de l'espagn. criar, élever, nourrir, la formation est tout à fait irrégulière ; d'autres prétendent que c'est un mot caraïbe ; l'Académie espagnole dit que c'est un mot inventé par les conquérants des Indes occidentales et transmis par eux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRÉOLE. - ÉTYM. Ajoutez : Les enfants des Espagnols qui sont nés aux Indes sont appelés criollo ou criolla ; les nègres donnaient ce nom aux enfants qui leur étaient nés aux Indes, pour les distinguer de ceux qui étaient nés dans la Guinée, leur patrie… les Espagnols ont emprunté d'eux ce nom, Garcilaso de la Vega, Hist. des Yncas, t. II, p. 460, trad. française par J. Baudoin, 2 vol. in-12, Amsterdam, 1704.