Guillaume Thomas, abbé RAYNAL, auteur cité dans le Littré

RAYNAL (1713-1796)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RAYNAL a été choisie.

1207 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire philosophique et politiques des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes 1770 1150 citations

Quelques citations de Guillaume Thomas, abbé RAYNAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1207 citations dans le Littré.

  1. On donnait à ces sauvages des bonnets rouges, des grains de verre, des épingles, des couteaux, des sonnettes, et ils donnaient de l'or et des vivres.
    Hist. phil. VI, 6 (vivre [2])
  2. Il n'y a point d'être ni de qualité qui soient isolés dans la nature.
    Hist. phil. XI, 22 (isolé, ée)
  3. Les sauvages ont une pénétration et une sagacité qui étonnent tout homme qui ne sait pas combien nos arts et nos méthodes ont rendu notre esprit paresseux.
    Hist. phil. XV, 4 (sagacité)
  4. La politesse, l'affabilité, l'esprit de communication remplacèrent cette humeur farouche et cette rudesse de caractère qu'avait laissées la continuité des guerres.
    Hist. phil. V, 7 (continuité)
  5. Malgré l'autorité de la Sorbonne qui avait déclaré le dividende des actions usuraire.
    Hist. phil. IV, 20 (dividende)
  6. Ses agents font des fortunes incroyables.
    Hist. phil. III, 37 (fortune)
  7. Il est indifférent que ce soient les chrétiens ou les musulmans qui souffrent, il n'y a que l'homme qui soit digne d'intéresser l'homme.
    Hist. phil. XI, 9 (indifférent, ente)
  8. Tout ce qui est extrême demande une résolution extrême.
    Hist. phil. XVIII, 44 (extrême)
  9. S'il arrive que le fleuve ne s'élève pas à quatre cents pouces, il n'y a d'arrosées que les terres basses.
    Hist. phil. XI, 3 (terre)
  10. Cette matière mitoyenne entre le suif et la cire pour la consistance et la qualité, tenait lieu de l'une et de l'autre aux premiers Européens qui abordèrent dans ces contrées.
    Hist. phil. XVIII, 25 (mitoyen, enne)
  11. De là vient le système des contre-forces établi chez tant de nations.
    Hist. phil. XVIII, 35 (contre-forces)
  12. La muscade ronde est plus recherchée que la longue, qui n'en est qu'une variété ; on estime surtout celle qui est récente, grosse, pesante, de bonne odeur, d'une saveur agréable, quoique amère, et qui, étant piquée, rend un suc huileux.
    Hist. phil. II, 8 (muscade)
  13. Correa terminait une guerre vive avec le roi de Pégu, et les deux partis devaient jurer l'observation du traité sur les livres de leurs religions ; Correa jura sur un recueil de chansons, et crut éluder un engagement par ce vil stratagème.
    Hist. phil. I, 24 (jurer)
  14. Les maximes d'une politique éclairée et bien ordonnée.
    Hist. phil. XIII, 49 (ordonné, ée)
  15. On ne connaît pas de haine nationale plus profonde et plus active que celle des Portugais pour l'Espagne.
    ib. IX, 3 (haine)
  16. Les intérêts particuliers se réunirent pour représenter que les cent neuf forges qui travaillaient en Angleterre, sans y comprendre celles d'Écosse, produisaient annuellement dix-huit mille tonnes de fer, et occupaient un grand nombre d'ouvriers habiles.
    Hist. phil. XVIII, 30 (forge)
  17. De vastes forêts sont transportées à plusieurs milles de leur situation première.
    Hist. phil. XIV, 25 (premier, ière)
  18. La Grande-Bretagne n'oublia pas, à Utrecht, que ces voisins entreprenants, soutenus des Canadiens, accoutumés à la chasse et aux coups de main, avaient porté, durant les deux dernières guerres, la désolation dans ses divers établissements.
    Hist. phil. XVII, 12 (coup)
  19. L'homme est aux prises avec la nature ; sans cesse il la modifie, et sans cesse il est modifié.
    Hist. phil. XIX, 6 (modifier)
  20. Rien n'est plus ténébreux que l'histoire de cette immense contrée [Afrique] ; le chaos commence à se débrouiller à l'arrivée des Carthaginois.
    Hist. phil. XI, 4 (ténébreux, euse)