Guillaume Thomas, abbé RAYNAL, auteur cité dans le Littré

RAYNAL (1713-1796)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RAYNAL a été choisie.

1207 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire philosophique et politiques des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes 1770 1150 citations

Quelques citations de Guillaume Thomas, abbé RAYNAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1207 citations dans le Littré.

  1. Dès que le moment de ce réveil terrible sera venu, dès qu'ils [les peuples] auront pensé qu'ils ne sont pas faits pour leurs chefs, mais que leurs chefs sont faits pour eux.
    Hist. phil. XVIII, 39 (réveil)
  2. Une joie féroce succède tout à coup au noir chagrin qui dévorait ces brigands.
    Hist. phil. x, 10 (joie)
  3. Le froid excessif des hivers qui suspendait le cours des fleuves.
    Hist. phil. XVI, 14 (suspendre)
  4. Les effets royaux étaient dans l'avilissement.
    Hist. phil. IV, 17 (effet)
  5. Les enfants qui ont reçu le jour dans cet autre monde ne portent plus le nom de chapetons qui honorait leurs pères ; c'est ainsi qu'on appelle ceux qui sont issus de sang espagnol dans le nouvel hémisphère.
    Hist. phil. VIII, 20 (créole)
  6. En remontant aux originaux, j'ai trouvé qu'Acosta en 1530 et Herrera en 1601 l'avaient aussi bien décrite [la cochenille] que nos modernes naturalistes.
    Hist. phil. VI, 18 (remonter)
  7. Inutilement on les foudroyait du haut du parapet, sans qu'ils pussent se défendre.
    Hist. phil. XVI, 21 (foudroyer)
  8. De là ils tinrent en échec leur ennemi, qui souffrait également et de la chaleur du climat et du défaut de rafraîchissements.
    Hist. phil. X, 16 (échec)
  9. Le fumier employé à propos et suivant sa qualité, supplée en partie aux labours ; les labours peuvent-ils suppléer au fumier ? je ne le crois pas pour les terres légères.
    Hist. phil. XIV, 38 (fumier)
  10. Cette couronne [le gouvernement espagnol] pourrait être excitée par l'excellente qualité du coton qu'on cultive dans les Philippines, à y élever, avec le secours des habitants du continent, de belles et nombreuses manufactures.
    Hist. phil. V, 16 (couronne)
  11. Pourquoi les États qui ont le plus de ressources sont-ils les plus endettés ? c'est que la folie des nations est la même que celle des particuliers.
    Hist. phil. XIX, 10 (endetté, ée)
  12. Ils passèrent fièrement au milieu de la flotte espagnole qui n'osa pas tirer un coup de canon : elle craignait même d'être attaquée et battue.
    ib. X, 10 (fièrement)
  13. L'espace immense [l'océan Pacifique] que les galions avaient à parcourir fit désirer un port où ils pussent se radouber et se rafraîchir.
    Hist. phil. VI, 21 (radouber)
  14. L'air devait se purifier avant que le ciel s'épurât ; et le ciel, devenir serein, avant que la terre fût habitable.
    Hist. phil. XVIII, 3 (purifier)
  15. Il y a une infinité d'erreurs politiques qui, une fois adoptées, deviennent des principes.
    Hist. phil. IX, 29 (devenir)
  16. C'est sous cet odieux aspect qu'ont toujours été regardés les fermiers des taxes.
    Hist. phil. XIX, 10 (sous)
  17. Partout se présente sur le rivage un rideau de palétuviers, alternativement détruit et renouvelé par la vase et par le sable.
    Hist. phil. XII, 21 (rideau)
  18. Une contrée déserte et inhabitée est la seule qu'on puisse s'approprier.
    ib. VIII, 1 (désert, erte [1])
  19. C'est aux vaisseaux à protéger les rades, et non aux rades à protéger les vaisseaux.
    Hist. phil. XIII, 18 (rade [1])
  20. Loin des livres modernes, ces cruels sophismes dont on berce les riches et les grands qui s'endorment sur les labeurs du pauvre, ferment leurs entrailles à ses gémissements…
    Hist. phil. XV, 4 (labeur)