Guillaume Thomas, abbé RAYNAL, auteur cité dans le Littré

RAYNAL (1713-1796)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RAYNAL a été choisie.

1207 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire philosophique et politiques des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes 1770 1150 citations

Quelques citations de Guillaume Thomas, abbé RAYNAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1207 citations dans le Littré.

  1. Ces souverains, nommés daïris, étaient à la fois les rois, les pontifes de la nation.
  2. Le premier soin, le premier devoir, quand on traite des matières importantes au bonheur des hommes, ce doit être de purger son âme de toute crainte, de toute espérance.
    Hist. phil. I, Introd. (purger)
  3. Derrière ce rideau sont des savanes noyées par les eaux pluviales qui n'ont point d'écoulement ; et ces savanes se prolongent toujours latéralement au rivage, dans une profondeur plus ou moins considérable, selon l'éloignement ou le rapprochement des montagnes.
    Hist. phil. XII, 21 (savane)
  4. L'ouvrage de la sagesse n'est pas éternel, mais celui de la folie s'ébranle sans cesse et ne tarde pas à crouler.
    Hist. phil. IV, 33 (crouler)
  5. Tout se tient dans la nature et dans la politique.
    Hist. phil. IX, 27 (tenir)
  6. Gens plus actifs, plus gais, plus délurés, suivant l'expression locale dans les pays de vignobles et de navigation.
    p. 15, dans JAUBERT, Gloss. (déluré, ée)
  7. Ainsi les torrents engraissent les vallons de la substance des montagnes ravagées.
    Hist. phil. II, 6 (engraisser)
  8. … Jusqu'à ce qu'une assemblée qu'il indiqua, composée des deux chambres, eût tout réglé ; elle fut appelée convention, parce qu'il n'y a que le roi qui puisse convoquer un parlement.
    Parlement d'Anglet. époque 8 (convention)
  9. On n'est pas plus scrupuleux sur le poids que sur la qualité.
    Hist. phil. XIV, 45 (scrupuleux, euse)
  10. Maldonado, qui faisait tout son espoir, est maintenant reconnu pour un des plus mauvais havres qu'il y ait au monde.
    Hist. phil. VIII, 10 (havre)
  11. Ses amiraux portèrent même l'insolence de la victoire jusqu'à défendre aux pêcheurs français de suivre la morue le dimanche.
    Hist. phil. XVII, 13 (insolence)
  12. Avec le temps, ils insultèrent le pavillon des Européens, qui se virent réduits à ne plus naviguer que sous convoi.
    Hist. phil. III, 18 (sous)
  13. La compagnie tire du Malabar deux millions pesant de poivre qui est porté sur des chaloupes à Ceylan, où il est versé dans des vaisseaux qu'on expédie pour l'Europe.
    ib. II, 17 (verser)
  14. Les mangliers qui couvrent un sol noyé rendent les lagons plus impénétrables.
    Hist. phil. XIII, 49 (noyé, ée)
  15. De petites mains, une bouche ronde, qui seraient un agrément en Europe, sont presque une difformité chez ce peuple [les sauvages de la baie d'Hudson], parce qu'on n'y voit que l'effet d'une faiblesse d'organisation.
    Hist. phil. XVII, 6 (rond, onde [1])
  16. C'est de là qu'il observait au loin les voiles espagnoles dont il craignait l'approche.
    Hist. phil. XII, 10 (voile [2])
  17. Il est temps que les lois prohibitives plient sous l'impérieuse loi de la nécessité.
    Hist. phil. XIII, 55 (plier)
  18. La mort désastreuse du roi Sébastien fit bientôt oublier une sorte de richesses dont l'État ni les citoyens n'avaient jusqu'alors tiré aucun avantage.
    Hist. phil. IX, 23 (désastreux, euse)
  19. Le sort des prisonniers de guerre a suivi les différents âges de la raison : les nations les plus policées les rançonnent, les échangent ou les restituent ; les peuples à demi barbares se les approprient et les réduisent en esclavage ; les sauvages ordinaires les massacrent sans les tourmenter ; les plus sauvages des hommes les tourmentent, les égorgent, les mangent.
    Hist. phil. IX, 5 (prisonnier, ière)
  20. Les mœurs exercent une espèce de justice que personne ne peut décliner.
    Hist. phil. XIII, 57 (décliner)