Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ, auteur cité dans le Littré

RETZ (1613-1679)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RETZ a été choisie.

601 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La conjuration du comte Jean-Louis de Fiesque 1665 0 citations
Mémoires du cardinal de Retz, publiés par Champollion-Figeac et Champollion fils, Paris, 1836, 2 vol. 1717 592 citations

Quelques citations de Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 601 citations dans le Littré.

  1. La plupart des hommes ne font les grands maux que par les scrupules qu'ils ont des moindres.
    ib. liv. III, t. II, p. 310 (scrupule)
  2. Il ne prit pas même le soin de lui expliquer le sous-main des fausses avances qu'il fit pour le rappeler.
    Mém. t. II, liv. III, p. 372, dans LACURNE, à sous. (main)
  3. Je vous ai déjà dit que l'incorrigibilité de Monsieur m'avait rebuté.
  4. Descendre jusqu'aux petits est le plus sûr moyen de s'égaler aux grands.
    II, 62 (petit, ite)
  5. Jusques à ce qu'il fut dompté [le duc d'Orléans], il ruait et donnait des saccades.
    III, 107 (saccade)
  6. Buckingham disait qu'il avait aimé trois reines, et qu'il avait été obligé de les gourmer toutes trois.
    III, 384 (gourmer)
  7. Mazarin se faisait un mérite de ce qu'il avait fait évanouir avec un peu de poudre d'alchimie cette nuée de prétentions.
    II, 375 (alchimie)
  8. Je voyais que le dernier, qui était un des plus habiles hommes, avait tellement mis la main sur Noirmoutier et sur Laigues, qu'il les avait comme enchantés.
    Mém. t. II, liv. III, p. 7, dans POUGENS (main)
  9. M. le Prince crut que Monsieur ne pourrait pas tenir contre une semonce du parlement ; il se trompa.
    Mém. t. III, liv. IV, p. 11, dans POUGENS (semonce)
  10. Je me divertis à faire la vie de mon exempt, qui était aussi fripon que Lazarilles de Tormes.
    IV, 283 (vie [1])
  11. Après que j'eus un peu arrosé le public [semé dans le public le bruit de…], je m'ouvris avec les particuliers.
    III, 243 (arroser)
  12. Jamais femme n'a eu plus de mépris pour les scrupules et pour les devoirs : Mme de Chevreuse ne connaissait que celui de plaire à son amant.
    Mém. t. I, liv. II, p. 301, dans POUGENS (scrupule)
  13. Cinq ou six laquais qui étaient derrière [le carrosse] criaient Jésus Maria ! et tremblaient déjà de peur.
    I, 46 (jésus)
  14. Il faudrait des volumes…, il serait très long d'exposer par écrit… Il faudrait des volumes pour vous raconter toutes ses fautes, dont les moindres étaient d'une importance extrême.
    Mém. t. II, liv. I, p. 135, dans POUGENS (volume)
  15. Le clergé, qui donne toujours l'exemple de la servitude, la prêchait aux autres sous le titre d'obéissance.
    Mém. II (servitude)
  16. Il n'y avait plus que quatre petits mots dans la langue française : la reine est si bonne !
    Mém. I (si [2])
  17. Si vous remettez Gênes sous la domination des étrangers, au premier mauvais traitement qu'elle recevra d'eux, elle vous considérera comme le destructeur de son pays et comme le parricide du peuple.
    Conjur. Fiesque. (parricide [1])
  18. Les lois sans le secours des armes tombent dans le mépris ; les armes qui ne sont point modérées par les lois tombent bientôt dans l'anarchie.
    Mém. t. I, liv. II, p. 128, dans POUGENS (tomber)
  19. Ce n'est pas toujours jeu sûr de refuser de plus grand que soi.
    II, 343 (refuser)
  20. Le parlement ne répondit à cet arrêt du conseil que par un avis donné aux députés de se trouver à deux heures de relevée dans la salle de Saint-Louis.
    II, 107 (relevée)