Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ, auteur cité dans le Littré

RETZ (1613-1679)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RETZ a été choisie.

601 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La conjuration du comte Jean-Louis de Fiesque 1665 0 citations
Mémoires du cardinal de Retz, publiés par Champollion-Figeac et Champollion fils, Paris, 1836, 2 vol. 1717 592 citations

Quelques citations de Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 601 citations dans le Littré.

  1. Je puis dire, sans exagération, que, sans même excepter les conseillers, il n'y avait pas vingt hommes dans le palais qui ne fussent armés de poignards.
    Mém. t. II, liv. III, p. 122, dans POUGENS (poignard)
  2. Le maréchal du Plessis me parla, sans façonner, de la part de la reine.
    III, 216 (façonner)
  3. Il ne me souvient peut-être pas des propres paroles ; mais je suis assuré que c'en était la substance.
    Mém. t. II, liv. 3, p. 358, dans POUGENS (substance)
  4. Ils [les matelots] reconnurent à son garbe [du vaisseau] qu'il était turc et de Salé.
    IV, 329 (garbe)
  5. Le premier pas que fit l'escadron volant, dans l'intervalle des neuf jours, qui sont employés aux obsèques du pape, fut de s'unir avec le cardinal Barberin.
    Mém. t. IV, liv. v, p. 191, dans POUGENS, au mot obsèques. (escadron)
  6. [Le premier président dit] que, si M. le Prince avait su jouer la balle qu'il lui avait servie, il avait quinze sur la partie contre moi.
    III, 350 (servir)
  7. Je souffris ces défiances et ces reproches avec le respect et la soumission que je lui devais.
    Mém. t. II, liv. III, p. 390, dans POUGENS (soumission)
  8. Sa confiance n'a jamais tenu un quart d'heure contre sa peur.
    Mém. t. II, liv. III, p. 445, dans POUGENS (tenir)
  9. Que la tendresse pour madame sa femme, qu'il venait d'appeler une faiblesse, était une de ces sortes de choses que la politique condamne, mais que la morale justifie, parce qu'elles sont une marque de la bonté d'un cœur qui ne peut être supérieur à la politique, qu'il ne le soit en même temps à l'intérêt.
    Mém. t. II, liv. III, p. 22, dans POUGENS (supérieur, eure)
  10. Marigny avait commencé une manière de catholicon de ce qu'il avait vu en ce pays-là [Guyenne].
    IV, 198 (catholicon)
  11. Nous nous rebrouillâmes avec M. le Prince après sa liberté.
    V, 408 (rebrouiller)
  12. Ce détail paraît sans doute une minutie, c'est-à-dire une chose mince et frivole qui ne vaut pas la peine d'être remarquée et qui ne fait rien au gros de l'affaire.
    Conclave d'Alex. VII (minutie)
  13. Voilà ce que Monsieur dit à M. Daneville, avec ce torrent d'éloquence qui lui était naturel, toutes les fois qu'il parlait sans préparation.
    Mém. t. III, liv. IV, p. 143 (préparation)
  14. Comme je connaissais M. de Longueville pour un esprit qui ne se pouvait empêcher de traitailler, dans le temps même où il avait le moins d'intention de s'accommoder.
    Mém. t. II, liv. III, p. 28, dans POUGENS (traitailler)
  15. Ce qui est de merveilleux est qu'il n'y en a point de laides [de femmes] dans toute l'île [Majorque].
    Mém. t. IV, p. 557, éd. Feillet et Gourdault. (de)
  16. La licence de Sorbonne expira ; il fut question de donner les lieux, c'est-à-dire de déclarer lesquels ont le mieux fait dans leurs actes.
    I, 15 (lieu [1])
  17. Carillan sortit chargeant à coups d'estramaçon tout ce qu'il trouva devant lui.
    IV, 347 (estramaçon)
  18. Ils [les matelots] appréhendèrent de se criminaliser par ce commerce avec l'Espagnol.
    IV, 328 (criminaliser)
  19. Une députation, sur laquelle le pis du pis était de faire connaître une bonne intention sans effet.
    IV, 210 (pis [1])
  20. Le cardinal de Retz, dit Monsieur, est un homme de bien, il ne me manquera pas.
    Mém. t. III, liv. IV, p. 385, dans POUGENS (manquer)