Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ, auteur cité dans le Littré

RETZ (1613-1679)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RETZ a été choisie.

601 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La conjuration du comte Jean-Louis de Fiesque 1665 0 citations
Mémoires du cardinal de Retz, publiés par Champollion-Figeac et Champollion fils, Paris, 1836, 2 vol. 1717 592 citations

Quelques citations de Jean-François Paul de Gondi, cardinal de RETZ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 601 citations dans le Littré.

  1. C'est la vieille question, qui a déjà été agitée plusieurs fois.
    Mém. t. II, liv. III, p. 12, dans POUGENS (vieil ou vieux, vieille)
  2. Millancourt, qui me servait de second, avait été blessé dans le ventre et désarmé.
    II, 9 (ventre)
  3. Nous ne fûmes pas plutôt arrivés qu'on nous demanda notre charte partie, qui est si nécessaire à la mer, que tout homme qui navigue sans l'avoir est pendable.
  4. Ces fortunes qui s'élèvent sans peine à des degrés éminents, tombent presque toujours d'elles-mêmes, parce que ceux qui ont l'ambition et les qualités propres pour y monter, n'ont pas d'ordinaire celles qu'il faut avoir pour s'y soutenir.
    Conjur. Fiesque. (soutenir)
  5. J'ai, madame, une passion si violente de pouvoir récompenser par mes services ce que mon malheur m'a forcé de faire dans les dernières occasions…
    Mém. t. II, liv. III, p. 363, dans LACURNE (récompenser)
  6. Le cheval fit un grand sursaut, et il retomba des quatre pieds.
    IV, 320 (sursaut)
  7. Il ne prit pas même le soin de lui expliquer le sous-main des fausses avances qu'il fit pour le rappeler.
    Mém. t. II, liv. III, p. 372, dans LACURNE, à sous. (main)
  8. Je permis à mes sens de se laisser chatouiller par le titre de chef de parti que j'avais toujours honoré dans les vies de Plutarque… les vices d'un archevêque pouvant être, dans une infinité de rencontres, les vertus d'un chef de parti.
    Mém. II (parti [3])
  9. L'on a plus de peine dans les partis à vivre avec ceux qui en sont, qu'à agir contre ceux qui y sont opposés.
    ib. liv. II, p. 207, dans POUGENS (parti [3])
  10. Il disait même des rages de Votre Majesté, et puis tout d'un coup il se radoucissait, mais jamais pour M. le Cardinal.
    Mém. t. III, liv. IV, p. 41, dans POUGENS (rage)
  11. Toutes les grandeurs ne sont pas voisines des précipices, tous les usurpateurs n'ont pas été malheureux.
    Conjur. Fiesque. (usurpateur, trice)
  12. L'on méditait quelque chose contre le public, on voyait aller et venir des hoquetons.
    II, 138 (hoqueton)
  13. Le fond de l'esprit du parlement est la paix ; et vous pouvez avoir observé qu'il ne s'en éloigne jamais que par saillies.
    Mém. t. I, liv. III, p. 442, dans POUGENS (saillie)
  14. Je trouvai Mademoiselle de Sceaux très belle, le teint du plus grand éclat du monde, des lis et des roses en abondance.
    I, 6 (lis [1])
  15. Je connaissais la portée de sa faiblesse, et j'étais convaincu qu'elle n'irait pas jusques-là.
    Mém. t. II, liv. III, p. 235, dans POUGENS (portée)
  16. Nous étions sur le point de nous reprendre et de nous recoudre avec le parlement.
    III, 24 (reprendre)
  17. On ne put achever la délibération, quoique l'on eût opiné jusqu'à trois heures après midi ; elle fut consommée le lendemain, et arrêt fut donné.
    Mém. t. III, liv. IV, p. 118, dans POUGENS (opiner)
  18. Ce point d'histoire est un de ceux qui m'a obligé à vous dire, en une autre occasion, qu'il y en a d'inexplicables dans les histoires, et impénétrables à ceux mêmes qui en sont les plus proches.
    Mém. t. III, liv. 4, p. 500, dans POUGENS (point [1])
  19. Je n'avais auprès de moi que la jeunesse frondeuse.
    III, 364 (frondeur)
  20. Nonobstant mes bulles, ma prise de possession et mon pallium, le roi ne me tiendrait jamais pour archevêque de Paris.
    V. 404 (pallium)