Pierre-Joseph PROUDHON, auteur cité dans le Littré

PROUDHON (1809-1865)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PROUDHON a été choisie.

28 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la justice dans la Révolution et dans l'Église 1858 2 citations
Du principe de l'art et de sa destination sociale 1865 9 citations
Les Confessions d'un révolutionnaire pour servir à l'histoire de la Révolution de Février 1849 4 citations

Quelques citations de Pierre-Joseph PROUDHON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 28 citations dans le Littré.

  1. La réalité imitable et représentable est presque toujours défectueuse.
    Du principe de l'art, p. 65 (imitable)
  2. Je crois que c'est vous-mêmes, messieurs, qui vous mystifiez par votre fausse métaphysique et votre grandiloquence.
    les Majorats littéraires, p. 14, Paris, 1868 (grandiloquence)
  3. Le droit suffit pour assurer la république contre l'insurgence des petits et l'usurpation des grands.
    Du principe de l'art, p. 137 (insurgence)
  4. Il faut une deutérose de l'idée révolutionnaire, une nouvelle manifestation du socialisme.
    Confess. d'un révolutionnaire, p. 141 (deutérose)
  5. L'œuvre du génie n'est pas un fonds, mais un produit, ce qui est tout différent ; la communication n'est pas une récolte, c'est le fait même de l'échange, ce que les jurisconsultes appellent tradition, les gens de commerce livraison.
    Les majorats littéraires, part. I, § 7 (échange)
  6. Pour qui considère nos habitudes de licence, nos goûts de calomnie, notre régime policier…
    la Justice, I, p. 98 (policier, ière)
  7. N'y a-t-il donc que la Vénus vulgivague ou millionnaire qui puisse être appréciée par vous ?
    Du principe de l'art, p. 213 (vulgivague)
  8. L'art égyptien par sa tradition immobiliste était condamné à périr.
    Du principe de l'art, p. 65 (immobiliste)
  9. Ajoutez-vous un jour à la semaine, ou si vous vous chargez d'héberger la moisson et de labourer les champs ?
    La célébration du dimanche, 1868, in-12, p. 140 (héberger)
  10. L'emphytéose irréméable de la terre.
    Idée gén. de la révol. au XIXe s., p. 219, Paris, 1868 (irréméable)
  11. La qualité d'artiste était presque devenue un titre à la mésestime, à la déconsidération.
    Du principe de l'art, p. 367 (mésestime)
  12. Si la nécessité des choses ne faisait justice de l'insipience des hommes.
    Réform. exploit. chemins de fer, p. 98, Paris, 1868 (insipience)
  13. La première loi de l'art est la rationalité.
    Du principe de l'art, p. 218 (rationalité)
  14. Le sentiment esthétique.
    du Principe de l'art, p. 223 (esthésie)
  15. Les produits de l'activité humaine sont tous, au fond, de même nature et de qualité égale, consistant en une exertion de force et une manifestation d'idée.
    les Majorats littéraires, p. 17 (Paris 1868). (exertion)
  16. La réalité imitable et représentable est presque toujours défectueuse.
    Du principe de l'art, p. 65 (représentable)
  17. Des cas de diremption du mariage.
    Confess. d'un révolutionnaire, 1868, p. 60 (diremption)
  18. Cette grâce prémouvante par laquelle les théologiens expliquent les progrès de l'humanité,
    Œuvres posthumes, la Pornocratie (prémouvant, ante)
  19. Le gouvernement… ne pouvait… sans froisser le sentiment démocratique et philosophiste du pays, prendre d'une manière absolue la défense du pape.
    Confessions d'un révolutionnaire, 1868, p. 262 (philosophiste [2])
  20. La réforme avait marqué l'instant où, dans l'ordre religieux, le libre examen a pris l'emport sur la foi.
    du Principe fédératif, p. 42 (emport)