CONNON de BÉTHUNE, dit COESNE, ou QUESNES, auteur cité dans le Littré

QUESNES (1150?-1220?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme QUESNES a été choisie.

212 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Romancero 207 citations

Quelques citations de CONNON de BÉTHUNE, dit COESNE, ou QUESNES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 212 citations dans le Littré.

  1. Et vous avez, par Dieu, meillor envie D'un bel valet baiser et accoler.
    Romanc. p. 108 (meilleur, eure)
  2. Rois, s'en tel point [vous] vous metez à retour [de la croisade], France dira, Champagne et toute gent, Que vostre los avez mis en tristour.
    Romancero, p. 100 (point [1])
  3. [Gens] qui m'ont mis sus mensonge à escient, Que j'ai chanté des dames laidement.
    Romanc. p. 89 (chanter [2])
  4. À chief de tour [après tout] foloient li plus sage.
    Romancero, p. 86 (chef)
  5. Qu'il s'en prennent à mon maistre d'Oisi Qui m'a apris à chanter dès enfance.
    Romancero, p. 98 (dès)
  6. Fol est et gars qui à dame se done.
    Romancero, p. 86 (donner)
  7. S'on prent, par droit, d'un larron la justise, Doit-on desplaire as loiaus, de neant ?
    Romanc. p. 89 (larron, onnesse)
  8. Et là [en la terre sainte] doit on faire chevalerie, Où on conquiert paradis et honor Et prix et los et l'amour de s'amie.
    Romanc. p. 93 (los)
  9. Certes nenil ; ne me vint en penser, Qu'onques nul jour je vous daignasse amer.
    Romanc. p. 108 (venir)
  10. Il n'est pas droit que l'on me desconfise [perde de réputation].
    Romancero, p. 89 (déconfire)
  11. Chascuns se doit enforcier De dieu servir, jà n'i soit li talens, Et la char vaincre et plagier.
    Romanc. 96 (chair [1])
  12. Chanter m'estuet [il me faut chanter], que m'en est pris courage, Non pas pour ce que d'amors me soit rien.
    Romancero, p. 85 (pas [2])
  13. À icel jor serez tuit mal bailli [tous en mauvais sort], Se sa pitié [de Dieu] ne couvre sa puissance.
    Romancero, p. 97 (pitié)
  14. Et vous avez, par Dieu, meilleur envie D'un bel valet baiser et accoler.
    Romanc. p. 108 (accoler)
  15. Bien [je] me deüsse targier [tarder] De chanson faire et de dis et de chans.
    Romancero, p. 95 (dit [2])
  16. À tart avez, dame, ce conseil pris.
    Romancero, p. 108 (tard)
  17. Et s'eles [les dames] font, par mal conseil, folage, à lasches gens et mauvais le feront.
    Romanc. p. 99 (lâche)
  18. Pour une qu'en [j']ai haïe ; [j'] Ai dit aux autres [dames] folie, Comme irous [irrité].
    Romancero, p. 88 (folie [1])
  19. Et les dames qui chastement vivront.
    Romancero, p. 94 (chastement)
  20. Vous qui robez les croisés, Ne despendez mie l'avoir ainsi.
    Romancero, p. 96 (dépendre [3])