CONNON de BÉTHUNE, dit COESNE, ou QUESNES, auteur cité dans le Littré

QUESNES (1150?-1220?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme QUESNES a été choisie.

212 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Romancero 207 citations

Quelques citations de CONNON de BÉTHUNE, dit COESNE, ou QUESNES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 212 citations dans le Littré.

  1. Si sui je riche et de moult haut parage, Qu'on m'ameroit à petit de biauté.
    Romancero, p. 109 (aimer)
  2. Certes nenil, ne me vint en penser Qu'onques nul jour je vous daignasse aimer.
    Romancero, p. 108 (penser [2])
  3. Chanter m'estuet [il me faut chanter], que m'en est pris courage, Non pas pour ce que d'amors me soit rien.
    Romancero, p. 85 (pas [2])
  4. Qu'il s'en prennent à mon maistre d'Oisi Qui m'a apris à chanter dès enfance.
    Romancero, p. 98 (dès)
  5. Et lors voit Diex la doble penitence.
    Romancero, p. 96 (double)
  6. Et s'eles des dames] font, par mal conseil, folage, à lasches gens et mauvais le feront ; Car tuit li bon iront en cest voiage [croisade].
    Romanc. p. 94 (voyage)
  7. Nostre sires est ja vengés Des haus barons qui or lui ont failli.
    Romancero, p. 98 (baron)
  8. Diex ! Que ferai ? Dirai lui [à elle] mon coraige ? Irai-je lui dont [donc] s'amour demander ?
    Romancero, p. 83 (courage)
  9. Et au povre [la dame] se fait et chiche et morne.
    Romanc. p. 86 (chiche [1])
  10. Se lor pese [s'ils sont fâchés] de ce que vous ai dit, Si s'en prennent à mon maistre d'Oisi, Qui m'a apris à chanter dès enfance.
    Romanc. p. 98 (maître)
  11. Vostre grant beautés entiere M'a si sorpris Que, se j'ere en paradis, J'en reviendroie arriere…
    Romancero, p. 88 (surprendre)
  12. Diex est assis [assiégé] en son saint iretage [la terre sainte].
    Romancero, p. 93 (héritage)
  13. Là me souvent [souvient] des gens de male guise, Qui m'ont mis sus mensonge à escient, Que j'ai chanté des dames laidement.
    Romancero, p. 89 (sus)
  14. Là me sovint des gens de male guise Qui m'ont mis sus mensoigne à escient, Que j'ai chanté des dames laidement.
    Romanc. p. 89 (mensonge)
  15. S'on prent, par droit, d'un larron la justice, Doit-on desplaire as loiaus, de neant ?
    Romancero, p. 89 (déplaire)
  16. Vous deüssiez querre leur delivrance [des prisonniers] ; C'est grant pechés, ses [si les] i laissez chaitis.
    Romancero, p. 100 (chétif, ive)
  17. Fol est et gars qui à dame se done.
    Romanc. p. 86 (garçon)
  18. À tart avez, dame, ce conseil pris.
    Romancero, p. 108 (conseil)
  19. J'en sai une, se me vouloit aimer, De bone amour asseürés [je] seroie.
    Romancero, p. 87 (assurer)
  20. Il n'est pas droit que l'on me desconfise [perde de réputation].
    Romancero, p. 89 (déconfire)