Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. La face que nous attaquons a une première contrescarpe, avec un ouvrage avancé qui est revêtu.
    Lett. hist. t. III, p. 7, dans POUGENS (ouvrage)
  2. Il [Louis XIV] est venu camper dans un guéret, sous des tentes même assez petites, les grandes étant demeurées à Grave l'année dernière.
    Lett. hist. t. I, p. 276 (tente [1])
  3. Il [le prince d'Orange] avait envie de se signaler par un grand combat, et croyait en avoir trouvé l'occasion favorable.
    Lett. hist. t. III, p. 285 (signaler)
  4. François de Chauvigny, sieur de Colomby, était de Caen en Normandie, parent de Malherbe, dont il fut disciple et sectateur.
    Hist. Acad. IV, Colomby (sectateur)
  5. Que si la loi générale qu'on fit alors [faire une notice sur chaque académicien aussitôt après sa mort] eût été depuis aussi exactement observée qu'elle était judicieusement établie, je ne serais guère en peine pour vous parler des académiciens morts.
    Hist. Acad. Bardin. (judicieusement)
  6. La mine n'a été chargée que sur les dix ou onze heures du matin.
    ib. t. III, p. 246 (mine [2])
  7. On va de l'un à l'autre par de grandes allées d'arbres très beaux et très verts, environnées de prairies, où les inondations précédentes font des canaux et des parterres d'eau comme si l'art s'en était mêlé.
    Lett. hist. t. I, p. 257 (parterre)
  8. On crut que c'était un prétexte pour nous épier : le trompette eut ordre de demeurer et de suivre un des trompettes du roi, à qui on l'a donné en garde.
    Lett. hist. t. I, p. 71 (trompette [2])
  9. Si quelqu'un, plein de pensées plus hautes, prétend ici plus superbement mépriser toute cette étude des mots et du langage…
    Hist. de l'Acad. III (mot)
  10. La ville de Cologne, sur le fondement de sa neutralité, a donné entrée à plusieurs personnes de l'armée du prince d'Orange.
    Lett. hist. t. II, p. 86, dans POUGENS (neutralité)
  11. Il n'y avait peut-être homme dans le royaume qui désirât la paix plus qu'il [Turenne] la désirait, quoique son intérêt fût de voir durer la guerre ; et depuis deux ans particulièrement il avait fait de grands progrès dans la piété.
    Lett. hist. t. II, p. 391, dans POUGENS (piété [1])
  12. Ils furent salués du canon de si près, qu'ils en eurent tous la tête échauffée et le tintouin dans les oreilles plus de demi-heure après.
    Lett. hist. t. III, p. 397 (tintouin)
  13. Ils [les lecteurs] verront [dans les Sentiments de l'Académie sur le Cid] un style mâle et vigoureux, dont l'élégance n'a rien de gêné ni de contraint.
    Hist. Acad. III (mâle)
  14. On a trouvé l'avant-fossé plein d'eau, comme Vauban l'avait remarqué ; et on ne peut en venir à bout que par des saignées ; ce qui est un grand travail.
    Lett. hist. t. III, p. 388 (saignée)
  15. En matière de crime, il n'y a nulle justice, nulle damnation parfaite, sans défense contradictoire.
    II, 187 (damnation)
  16. Je suis bien aise de vous dire que je n'ai eu, à mon particulier, aucune aventure, excepté celle d'être pauvrement logé.
    Lett. hist. t. I, p. 8, dans POUGENS (pauvrement)
  17. À la seconde messe, qui ne faisait que commencer, on a apporté la nouvelle que les ennemis battaient la chamade.
    Lett. hist. t. III, p. 250, dans POUGENS (messe)
  18. Dinan n'est pas de difficile prise ; mais il ne laisse pas d'être important.
    Lett. hist. t. II, p. 255 (prise)
  19. Vous avez vu dans son projet qu'elle [l'Académie] se proposait de donner non-seulement des règles, mais encore des exemples, et d'examiner très sévèrement ses propres ouvrages.
    Hist. Acad. III (exemple)
  20. Vaubrun a eu quatre chevaux de blessés sous lui.
    Lett. hist. t. II, p. 186 (sous)