Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Que si la loi générale qu'on fit alors [faire une notice sur chaque académicien aussitôt après sa mort] eût été depuis aussi exactement observée qu'elle était judicieusement établie, je ne serais guère en peine pour vous parler des académiciens morts.
    Hist. Acad. Bardin. (judicieusement)
  2. Voiture est l'unique original des choses galantes.
    Préface sur les œuvres de Sarrasin (original, ale [1])
  3. M. le Prince avait résolu de différer jusques au soir, parce qu'on n'avait pu encore achever un autre logement, par lequel il voulait soutenir celui-là, et auquel on travaillait à demi-sape.
    Lett. hist. t. II, p. 300 (sape)
  4. Le roi lui-même n'était paré ce jour-là que de sa bonne mine, qui le faisait aisément reconnaître.
    Lett. hist. t. I, p. 217 (mine [1])
  5. Qu'à l'avenir on opinerait [à l'Académie française] sur les élections par billets et non pas de vive voix, comme on avait fait jusqu'alors.
    Hist. de l'Acad. IV (opiner)
  6. Il est vraisemblable qu'il [le dictionnaire que devait faire l'Académie française] affermirait et fixerait en quelque sorte le corps de la langue.
    Hist. de l'Acad. III (fixer)
  7. Jugeant que c'était assez d'avoir présenté la bataille à l'ennemi trente-six heures durant.
    Lett. hist. t. III, p. 63 (présenter)
  8. Ceux qui ont parlé de l'académie des humoristes de Rome disent qu'elle naquit fortuitement aux noces de Lorenzo Mancini ; que plusieurs personnes d'entre les conviés se mirent à réciter des sonnets, des comédies, des discours, ce qui leur fit donner le nom de belli humori ; qu'enfin, ayant pris goût à ces exercices, ils résolurent de former une académie de belles-lettres, qu'alors ils changèrent le nom de belli humori en celui d'humoristi…
    Hist. de l'Acad. I (humoriste)
  9. Il [le cardinal de Richelieu] se fit laisser les statuts [de l'Académie française] pour les voir, et les renvoya quelque temps après signés de sa main, et contre-signés par Charpentier son secrétaire, et scellés de ses armes en placard.
    Hist. Acad. I (placard)
  10. La république de Venise a nommé pour la médiation de la paix le procurateur Nani, le même dont nous avons une histoire célèbre.
    Lett. hist. t. III, p. 2 (procurateur)
  11. Leurs troupes étaient rebutées, mais les officiers y témoignaient une valeur extrême.
    Lett. hist. t. III, p. 145 (rebuté, ée)
  12. On entre en quelques pourparlers avec Moissac.
    Lett. hist. t. III, p. 181, dans POUGENS (pourparler)
  13. Il [Voiture] eut diverses charges à la cour, comme de maître d'hôtel chez le roi, et d'introducteur des ambassadeurs chez M. le duc d'Orléans.
    Hist. Acad. V, 10, Voiture. (introducteur, trice)
  14. Le roi a réglé que, partout où il y aura plusieurs maréchaux de France, l'ancien commandera, sans rouler avec les autres, comme on l'avait fait jusqu'ici.
    Lett. hist. t. II, p. 384 (rouler)
  15. Ayant d'un côté la Barre, maréchal des logis des mousquetaires blancs, et de l'autre Reuillas, maréchal des logis des mousquetaires noirs.
    ib. p. 187 (mousquetaire)
  16. On n'apporte point à ces mémoires ni le savoir, ni l'esprit, ni la méditation qu'il faudrait pour en tracer même un crayon imparfait.
    Mém. pour les gens de lettres, p. 71 (crayon)
  17. J'ai ouï dire… qu'il [le cardinal de Richelieu] fut très fâché de cette élection [de Porchières-Laugier, qu'il haïssait] ; qu'on lui offrit de la révoquer, et qu'il eut cette modération de se contenter d'un règlement pour l'avenir.
    Hist. Acad. v. (révoquer)
  18. La face que nous attaquons a une première contrescarpe, avec un ouvrage avancé qui est revêtu.
    Lett. hist. t. III, p. 7, dans POUGENS (ouvrage)
  19. On ne doute pas qu'ils [des assiégés] n'attendent la mine, à l'exemple de Dinant.
    ib. t. II, p. 275 (mine [2])
  20. M. de Longueville et ceux qui le suivirent de plus près, croyant avoir trouvé un chemin pour forcer la barrière, commencèrent à crier : Tue, tue, sans quartier.
    Lett. hist. t. I, p. 143 (tuer)