Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Le gouverneur [d'une place assiégée], qui se nomme Nigrelli, avait dit au commencement qu'il n'avait qu'à se tenir en pantoufles dans sa chambre, et nous laisser faire pour une quinzaine de jours.
    Lett. hist. t. II, p. 281, dans POUGENS (pantoufle)
  2. Le roi fit en deux jours la revue générale de son armée.
    Lett. hist. t. III, p. 293 (revue)
  3. Il semble que le temps veuille se tourner au beau, comme quelques almanachs le promettent.
    Lett. hist. t. II, p. 358 (tourner)
  4. Il [un cardinal] lui a résigné [à un tiers] l'archevêché de Ravenne, sous une pension presque aussi grande que le revenu.
    Lett. hist. t. II, p. 429 (sous)
  5. Il [Malherbe] s'obstina avec un nommé M. de Laleu à faire des sonnets licencieux dont les deux quatrains ne fussent pas sur mêmes rimes.
    Hist. de l'Acad. IV, Maynard. (licencieux, euse)
  6. On a trouvé l'avant-fossé plein d'eau, comme Vauban l'avait remarqué ; et on ne peut en venir à bout que par des saignées ; ce qui est un grand travail.
    Lett. hist. t. III, p. 388 (saignée)
  7. Cela fait croire qu'ils pensent à leurs affaires et à parlementer.
    Lett. hist. t. I, p. 102, dans POUGENS (parlementer)
  8. Le canon que nous entendions n'était que celui du fort de Knotzenbourg, et peut-être celui de la ville qui répondait.
    Lett. hist. t. I, p. 205 (répondre)
  9. On va de l'un à l'autre par de grandes allées d'arbres très beaux et très verts, environnées de prairies, où les inondations précédentes font des canaux et des parterres d'eau comme si l'art s'en était mêlé.
    Lett. hist. t. I, p. 257 (parterre)
  10. Il était de grande taille et fort puissant, d'une humeur ambitieuse, et concerté en toutes ses actions.
    Hist. de l'Acad. t. I, p. 290, dans POUGENS (concerté, ée)
  11. Quelques régiments d'infanterie, particulièrement celui des gardes du prince d'Orange, se firent tailler en pièces, sans que pas un soldat quittât sa place et son rang.
    Lett. hist. t. III, p. 231 (tailler)
  12. Elle avait pris le grand tour pour aller à Mons.
    Lett. hist. t. III, p. 13 (tour [2])
  13. Le Quesnoy, sous lequel on croit que nous camperons demain.
    Lett. hist. t. II, p. 248 (sous)
  14. Vauban était d'avis de le raser ; mais M. le Prince sauva la vie à ce pauvre fort, et l'on résolut, au lieu de le raser, qu'on le ferait revêtir.
    Lett. hist. t. I, p. 28 (revêtir)
  15. Au lieu d'ouvrir la pointe et y faire un logement en diligence, il a voulu profiter d'une traverse que les ennemis avaient laissée vers la gorge de l'ouvrage.
    Lett. hist. t. III, p. 241, dans POUGENS (pointe)
  16. On saura cela plus au vrai.
    Lett. hist. t. I, p. 365 (vrai, aie [1])
  17. Les pourvoyeurs du roi et ceux des particuliers furent hier acheter dans Bruxelles même de quo nous faire faire bonne chère ces deux jours maigres.
    Lett. hist. t. I, p. 276 (pourvoyeur, euse)
  18. Nos gens ont chassé en moins de rien les ennemis de la demi-lune, et s'en sont emparés.
    Lett. hist. t. III, p. 241, dans POUGENS (moins)
  19. Il a été répondu que, ce lieu [Nimègue] ayant été accepté par toutes les parties, on n'en pouvait nommer un autre.
    Lett. hist. t. II, p. 429 (répondre)
  20. On avait espéré que les propositions des députés des états généraux [de Hollande], qui étaient arrivés le même jour, mettraient les choses en tels termes qu'il ne serait pas besoin de leur envoyer des troupes.
    Lett. hist. t. I, p. 187 (terme)