Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Ayant d'un côté la Barre, maréchal des logis des mousquetaires blancs, et de l'autre Reuillas, maréchal des logis des mousquetaires noirs.
    ib. p. 187 (mousquetaire)
  2. Leur escadron plia par la queue, et la tête se retira de l'eau sans fuir.
    Lett. hist. t. I, p. 140 (queue [1])
  3. Le cardinal du Perron, qui n'épargnait ni peine, ni soin, ni dépense pour ses livres, les faisait toujours imprimer deux fois : la première, pour en distribuer seulement quelques copies à des amis particuliers, sur lesquelles ils pussent faire leurs observations…
    Hist. de l'Acad. t. I, p. 27, dans POUGENS (copie)
  4. La cavalerie ennemie, fondant sur la nôtre, la fit plier.
    Lett. hist. t. II, p. 408, dans POUGENS (plier)
  5. Quant à leurs fonctions [des académiciens], qu'elles seraient de nettoyer la langue des ordures qu'elle avait contractées, ou dans la bouche du peuple, ou dans la foule du palais et dans les impuretés de la chicane, ou par les mauvais usages des courtisans ignorants.
    Histoire de l'Acad. I (nettoyer)
  6. Ce fut lui qui, pensant rendre un bon service au roi d'Angleterre [Charles Ier], négocia qu'il fût mis entre les mains des Écossais.
    Hist. Acad. IV, Montereul. (service)
  7. On proposa une distribution des meilleurs auteurs à tous les académiciens, pour en tirer les phrases et les élégances de la langue.
    Hist. Acad. III (phrase)
  8. Elle avait pris le grand tour pour aller à Mons.
    Lett. hist. t. III, p. 13 (tour [2])
  9. Il [Malherbe] s'obstina avec un nommé M. de Laleu à faire des sonnets licencieux dont les deux quatrains ne fussent pas sur mêmes rimes.
    Hist. de l'Acad. IV, Maynard. (licencieux, euse)
  10. Il y a des nouvelles [de Wolf commandant dans Stettin] qui confirment en tout ce qu'on disait de la résistance admirable de cette place.
    Lett. hist. t. III, p. 302 (résistance)
  11. Le canon des assiégés a été très bien servi.
    Lett. hist. t. III, p. 330 (servir)
  12. L'on sait il y a quelques jours que les impériaux ont rompu leur pont sur le Mein.
    Lett. hist. t. II, p. 74 (rompre)
  13. Une infinité d'autres maux autant ou plus grands que celui-ci…
    II, 140 (autant)
  14. M. de Rochefort demandait des dragons pour aller sommer et attaquer Utrecht.
    Lett. hist. t. I, p. 180 (sommer [1])
  15. Il n'est pas croyable quelle stérilité il y a de nouvelles, encore qu'on en attende de divers côtés.
    Lettr. hist. t. II, p. 57 (stérilité)
  16. On employa depuis le mois de février de l'année 1634 jusqu'à celui de l'année suivante 1635, à lui donner [à l'Académie française] la forme qu'elle devait avoir, à dresser les statuts, et à faire sceller l'édit de son érection.
    Hist. de l'Acad. I (sceller)
  17. Notre infanterie, sans s'amuser au pillage…
    Lett. hist. t. III, p. 233, dans POUGENS (pillage)
  18. Il y a des nouvelles certaines d'Angleterre, que le parlement a fait arrêter le duc de Bouckinquam ; c'était maintenant le chef d'une cabale opposée aux intentions du roi son maître.
    Lett. hist. t. III, p. 160, dans POUGENS (parlement)
  19. Le sixième [discours] est de M. de Gombauld, sur le je ne sais quoi.
    Hist. Acad. III (savoir [1])
  20. Il [Louis XIV, au camp] trouve le temps non-seulement d'expédier toutes les affaires de l'État, comme à Saint-Germain et à Versailles, mais même de voler la pie et de jouer au reversis.