Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Ces petites rémores qui arrêtent tout court les plus grands vaisseaux en haute mer, lors même qu'ils vont à pleines voiles.
    Hist. de l'Acad. III (rémore)
  2. On comptait hier, au petit coucher, dix-huit batailles ou grandes occasions où il [Turenne] s'était trouvé.
    Lett. hist. t. II, p. 381, dans POUGENS (occasion)
  3. Chacun ayant de quoi faire du potage, ce qui est la vie du soldat dans les fatigues.
    Lett. hist. t. III, p. 301, dans POUGENS (potage)
  4. Les brindes, les jambons, les grillades [en Allemagne].
    Lett. hist. t. I, p. 121 (brinde)
  5. La république de Venise a nommé pour la médiation de la paix le procurateur Nani, le même dont nous avons une histoire célèbre.
    Lett. hist. t. III, p. 2 (procurateur)
  6. Je vous dirai que depuis le Quenty, à force d'entendre des horloges qui sonnent l'heure, l'heurette, le quart d'heure, le demi-quart avec leurs carillons divers ; depuis le Quenty, dis-je, à force d'entendre toutes ces horloges, je n'ai jamais pu comprendre quelle heure il était.
    Lett. hist. t. I, p. 44, dans LACURNE (heurette)
  7. Que pour l'ordre, la police et les lois de cette assemblée [l'Académie française], on a trouvé à propos de les réduire en un statut à part.
    Hist. de l'Acad. I (police [1])
  8. Vauban dit que le canon prendra cette place.
    Lett. hist. t. III, p. 8 (prendre)
  9. Il semble que le temps veuille se tourner au beau, comme quelques almanachs le promettent.
    Lett. hist. t. II, p. 358 (tourner)
  10. Le prévôt de la connétablie, qui ne punit point de mort sans que le roi ou le général signent ou ordonnent la condamnation.
    Lett. hist. t. II, p. 98, dans POUGENS (prévôt)
  11. Cela fait croire qu'ils pensent à leurs affaires et à parlementer.
    Lett. hist. t. I, p. 102, dans POUGENS (parlementer)
  12. Hier matin arriva la nouvelle de la prise de Saint-Guilain, ou, pour mieux dire, de la reddition.
    Lett. hist. t. III, p. 300 (reddition)
  13. Vincent Voiture, né à Amiens, mais nourri à Paris et à la cour.
    Hist. Acad. IV, Voiture. (nourri, ie)
  14. Il n'y a eu rien ou comme rien de pillé dans la ville.
    II, 257 (comme)
  15. D'où vient que Tertullien crie si souvent contre les philosophes et les nomme tantôt les patriarches des hérétiques, tantôt les cuisiniers de toutes les hérésies ?
    Mém. pour les gens de lettres, p. 84 (crier)
  16. Les nouvelles qu'on a eues depuis par les rendus qui sont venus en grand nombre.
    Lett. hist. t. III, p. 53 (rendu, ue)
  17. J'ai oublié de vous mander que de Sainte-Marie il [le roi] avait envoyé un ordinaire nommé M. de Saint-Aubin, pour assurer la république de son amitié.
    Lett. histor. t. II, p. 14, dans POUGENS (ordinaire)
  18. Toutes les volées de canon jusques alors avaient passé fort haut par-dessus nos têtes.
    ib. t. I, p. 97 (volée)
  19. Quelques régiments d'infanterie, particulièrement celui des gardes du prince d'Orange, se firent tailler en pièces, sans que pas un soldat quittât sa place et son rang.
    Lett. hist. t. III, p. 231 (tailler)
  20. Cromwell signa un traité avec les Espagnols, qui, assistés de ses forces et profitant de nos désordres, prirent la même année Graveline et Dunkerque, et firent plusieurs autres progrès.
    Hist. de Louis XIV, I, 1662 (progrès)