Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. J'ai ouï dire… qu'il [le cardinal de Richelieu] fut très fâché de cette élection [de Porchières-Laugier, qu'il haïssait] ; qu'on lui offrit de la révoquer, et qu'il eut cette modération de se contenter d'un règlement pour l'avenir.
    Hist. Acad. v. (révoquer)
  2. Je ne défendrai point l'Académie française par l'exemple vulgaire de celle della Crusca, qui employa près de quarante ans à son vocabulaire, dont à la fin elle a tiré beaucoup de gloire, et la langue italienne beaucoup de profit.
    Hist. Acad. III (vocabulaire)
  3. M. de Boisrobert, exhorté par tous les académiciens et en particulier par M. Chapelain, témoigna au cardinal que l'unique moyen de terminer le dictionnaire…
    Hist. de l'Acad. III (exhorté, ée)
  4. Ceux qui ont parlé de l'académie des humoristes de Rome disent qu'elle naquit fortuitement aux noces de Lorenzo Mancini ; que plusieurs personnes d'entre les conviés se mirent à réciter des sonnets, des comédies, des discours, ce qui leur fit donner le nom de belli humori ; qu'enfin, ayant pris goût à ces exercices, ils résolurent de former une académie de belles-lettres, qu'alors ils changèrent le nom de belli humori en celui d'humoristi…
    Hist. de l'Acad. I (humoriste)
  5. M. d'Humières, quoiqu'il ait marché aussi serré qu'il a pu, a perdu deux cent quarante cavaliers, qui sont prisonniers à Mons, pour s'être écartés, tantôt les uns, tantôt les autres.
    Lett. hist. t. II, p. 83 (serré, ée [1])
  6. Il a répondu que cette grâce n'augmenterait pas son zèle, mais qu'elle lui relèverait bien le courage.
    Lett. hist. t. I, p. 371 (relever)
  7. Il [Voiture] fit ces vers espagnols que tout le monde croyait être de Lope de Vega, tant la diction en était pure.
    Hist. de l'Acad. t. I, p. 278, dans POUGENS (diction)
  8. Méchant ruisseau ou margouillis.
    Lett. hist. t. II, p. 89, dans LACURNE (margouillis)
  9. C'était une très belle chose à voir dans ces campagnes, la plupart du temps fort ouvertes, ces grands corps d'infanterie et de cavalerie marchant en si bon ordre.
    Lett. histor. t. I, p. 66, dans POUGENS (ouvert, erte)
  10. Une volée de notre canon avait failli à tuer ce général [Montecuculli], et rasé le nez de son cheval, qui, s'emportant et se cabrant, fut bien près de le jeter par terre.
    Lett. hist. t. II, p. 390 (volée)
  11. En plusieurs endroits de la France, il était passé en proverbe de dire : cela est beau comme le Cid.
    Hist. Acad. III (passer)
  12. On avait cru y être un jour de plus, pour aller voir le lieu de la bataille ; mais les chemins sont si peu tenables qu'on a changé d'avis.
    Lett. hist. t. III, p. 261 (tenable)
  13. Maintenant que vous fermez les yeux à tous mes défauts et que vous prévenez et mes poursuites et mes espérances…
    Disc. à l'Acad. (poursuite)
  14. Il a fait passer le Rhin à la nage par cent maîtres, leur donnant ordre de charger les ennemis en queue.
    Lett. hist. t. I, p. 149, dans POUGENS (nage)
  15. L'église de Notre-Dame de Cambray est un très beau vaisseau.
    dans HUMBERT (vaisseau)
  16. La cavalerie ennemie, fondant sur la nôtre, la fit plier.
    Lett. hist. t. II, p. 408, dans POUGENS (plier)
  17. Les ennemis en étaient encore à la première redoute, dont ils n'avaient pu même gagner le fossé.
    Lett. hist. t. II, p. 161 (redoute)
  18. Nos gens ont chassé en moins de rien les ennemis de la demi-lune, et s'en sont emparés.
    Lett. hist. t. III, p. 241, dans POUGENS (moins)
  19. Le roi leur montra bien qu'il suffit à tout.
    Lett. hist. t. III, p. 115 (suffire)
  20. Un roi qui aime mieux qu'on le blâme d'être un peu trop chaud quand il voit les ennemis que trop sage.
    Convers. de L. XIV devant Lille, p. 63 (chaud, chaude)