Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Il marquait que le mineur était alors attaché aux deux endroits, et l'une des mines en état de jouer.
    Lett. hist. t. I, p. 233, dans POUGENS (mine [2])
  2. Le prince d'Orange est si sévère dans son armée, qu'il n'y a point de colonel qui ose se déshabiller pour dormir, ni dormir qu'avec un cheval sellé et bridé à ses côtés.
    Lett. hist. t. II, p. 332 (sellé, ée [1])
  3. Croyant qu'après que les ennemis auraient poussé ce régiment, quelque autre des nôtres voudrait les pousser eux-mêmes.
    Lett. hist. t. II, p.203 (pousser)
  4. Elle avait pris le grand tour pour aller à Mons.
    Lett. hist. t. III, p. 13 (tour [2])
  5. Vauban espère de pouvoir dérober le travail, la moitié de la nuit, à la faveur d'un rideau qui s'y rencontre.
    Lett. hist. t. III, p. 158 (rideau)
  6. Ayant d'un côté la Barre, maréchal des logis des mousquetaires blancs, et de l'autre Reuillas, maréchal des logis des mousquetaires noirs.
    ib. p. 187 (mousquetaire)
  7. Il s'est répandu que M. de Courtenvaux avait été renversé de quelques sacs de terre que le canon avait jetés sur lui.
    Lett. hist. t. III, p. 398 (répandre)
  8. Il [Godeau] disait que le paradis d'un auteur, c'était de composer ; que son purgatoire, c'était de relire et de retoucher ses compositions.
    Hist. Acad. IV, Godeau. (relire)
  9. J'ai ouï dire… qu'il [le cardinal de Richelieu] fut très fâché de cette élection [de Porchières-Laugier, qu'il haïssait] ; qu'on lui offrit de la révoquer, et qu'il eut cette modération de se contenter d'un règlement pour l'avenir.
    Hist. Acad. v. (révoquer)
  10. Le cardinal du Perron, qui n'épargnait ni peine, ni soin, ni dépense pour ses livres, les faisait toujours imprimer deux fois : la première, pour en distribuer seulement quelques copies à des amis particuliers, sur lesquelles ils pussent faire leurs observations…
    Hist. de l'Acad. t. I, p. 27, dans POUGENS (copie)
  11. Il fallut forcer le village et le cimetière, ce qui fut exécuté, et il y eut deux ou trois régiments taillés en pièces.
    Lett. hist. t. II, p. 146 (taillé, ée)
  12. Ceux qui raisonnent croient communément qu'on sera sur la contrescarpe la nuit du samedi au dimanche, après avoir rasé avec le canon une partie des ouvrages.
    Lett. hist. t. III, p. 9 (raser)
  13. Au sortir de la messe et de la station, sans entendre encore parler d'autres affaires, le roi a touché les malades, qui ont été en assez grand nombre pour un lieu comme celui-ci.
    Lett. hist. t. III, p. 151 (toucher [1])
  14. Il a fait passer le Rhin à la nage par cent maîtres, leur donnant ordre de charger les ennemis en queue.
    Lett. hist. t. I, p. 149, dans POUGENS (nage)
  15. Dinan n'est pas de difficile prise ; mais il ne laisse pas d'être important.
    Lett. hist. t. II, p. 255 (prise)
  16. La face que nous attaquons a une première contrescarpe, avec un ouvrage avancé qui est revêtu.
    Lett. hist. t. III, p. 7, dans POUGENS (ouvrage)
  17. On prétend, quand nos établissements seront faits, désoler la place par les bombes ou sacs à feu de la nouvelle manière.
    Lett. hist. t. III, p. 158 (sac [1])
  18. À mesure qu'une compagnie grossit, elle a besoin de quelque plus grand nombre de statuts, pour éviter la confusion et le désordre.
    Hist. de l'Acad. II (quelque)
  19. M. de Turenne va avoir un renfort considérable de dix-neuf escadrons et neuf bataillons, s'il ne l'a déjà reçu.
    Lett. hist. t. II, p. 160 (renfort)
  20. Ils furent salués du canon de si près, qu'ils en eurent tous la tête échauffée et le tintouin dans les oreilles plus de demi-heure après.
    Lett. hist. t. III, p. 397 (tintouin)