Paul PELLISSON, auteur cité dans le Littré

PELLISSON (1624-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PELLISSON a été choisie.

397 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'Académie française 1653 88 citations
Lettres historiques 264 citations

Quelques citations de Paul PELLISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 397 citations dans le Littré.

  1. Vauban et du Metz ont eu aujourd'hui quelque prise ensemble devant le roi.
    Lett. hist. t. III, p. 236 (prise)
  2. On fit marcher la calèche et les sommiers qui portaient son dîner.
    Lett. hist. t. I, p. 93 (sommier [2])
  3. Il [Malherbe] s'obstina avec un nommé M. de Laleu à faire des sonnets licencieux dont les deux quatrains ne fussent pas sur mêmes rimes.
    Hist. de l'Acad. IV, Maynard. (licencieux, euse)
  4. M. de Vaugelas donna les siens [papiers], qui étaient fort courts, et ne touchaient que le gros de ce dessein [le plan du dictionnaire], auquel il offrait de nouveau de contribuer.
    Hist. Acad. III (gros, osse)
  5. Nous comptions ce matin, avant le lever du roi, jusqu'à trente ou trente-trois places prises ou rendues, depuis le deuxième de ce mois, à lui ou à ses alliés.
    Lett. hist. t. I, p. 182 (rendu, ue)
  6. Le gouverneur [d'une place assiégée], qui se nomme Nigrelli, avait dit au commencement qu'il n'avait qu'à se tenir en pantoufles dans sa chambre, et nous laisser faire pour une quinzaine de jours.
    Lett. hist. t. II, p. 281, dans POUGENS (pantoufle)
  7. Il faut examiner si M. Fouquet et tout autre surintendant peut être obligé ; en aucun cas, de compter de son administration.
    II, 62 (compter)
  8. La face que nous attaquons a une première contrescarpe, avec un ouvrage avancé qui est revêtu.
    Lett. hist. t. III, p. 7, dans POUGENS (ouvrage)
  9. Il est vraisemblable que le roi fera aussi assembler quelques troupes des garnisons voisines, pour tenir les leurs en respect.
    Lett. hist. t. I, p. 317 (respect)
  10. Des personnes assez éclairées ne doutent pas que, si le prince d'Orange voulait, osait ou pouvait entreprendre de se faire souverain de la Hollande, le roi [Louis XIV] ne concourût à ce dessein avec lui.
    Lett. hist. t. I, p. 251 (souverain, aine,)
  11. La gendarmerie de la maison du roi a rétabli les affaires.
    Lett. hist. t. III, p. 344 (rétablir)
  12. Il n'appartient qu'à un roi sans religion et sans amour pour ses sujets d'entreprendre la guerre pour contenter son ambition.
    Conversat. de Louis XIV devant Lille, p. 46 (appartenir)
  13. Ceux qui ont parlé de l'académie des humoristes de Rome disent qu'elle naquit fortuitement aux noces de Lorenzo Mancini ; que plusieurs personnes d'entre les conviés se mirent à réciter des sonnets, des comédies, des discours, ce qui leur fit donner le nom de belli humori ; qu'enfin, ayant pris goût à ces exercices, ils résolurent de former une académie de belles-lettres, qu'alors ils changèrent le nom de belli humori en celui d'humoristi…
    Hist. de l'Acad. I (humoriste)
  14. Le cardinal [de Richelieu], le voyant [Vaugelas, à qui il venait de donner une pension] entrer dans sa chambre, s'avança avec cette majesté douce et riante qui l'accompagnait presque toujours, et s'adressant à lui : Hé bien, monsieur, lui dit-il, vous n'oublierez pas du moins dans le dictionnaire le mot de pension.
    Hist. de l'Acad. III (pension)
  15. Sur la fin de ses jours, il prit la soutane, mais ne se fit pas prêtre.
    Hist. Acad. IV, Colomby (soutane)
  16. On dit qu'il [Voiture] s'introduisit à la cour en partie par le moyen de M. d'Avaux, avec qui il avait étudié au collége de Boncour.
    Hist. Acad. V, 10, Voiture. (introduire)
  17. L'église de Notre-Dame de Cambray est un très beau vaisseau.
    dans HUMBERT (vaisseau)
  18. Ce fut lui qui, pensant rendre un bon service au roi d'Angleterre [Charles Ier], négocia qu'il fût mis entre les mains des Écossais.
    Hist. Acad. IV, Montereul. (service)
  19. Considérant l'état des choses, et qu'il serait peut-être difficile au roi son maître de conserver ni Dunkerque ni les autres places de Flandre.
    Hist. de Louis XIV, liv. I, 1662 (que [2])
  20. François de Chauvigny, sieur de Colomby, était de Caen en Normandie, parent de Malherbe, dont il fut disciple et sectateur.
    Hist. Acad. IV, Colomby (sectateur)