Charles D'ORLÉANS, auteur cité dans le Littré

ORLÉANS (1394-1465)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ORLÉANS a été choisie.

619 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ballades et rondeaux 466 citations

Quelques citations de Charles D'ORLÉANS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 619 citations dans le Littré.

  1. Quant rencontré a un accusatif Qui sa robe lui a fait ablative.
    Rond. 68 (ablatif)
  2. Je sens ces mots mon cuer percer Si doulcement, que ne sauroye Le confort au vray vous mander, Que votre messaige m'envoye.
    Bal. 36 (percer)
  3. Se j'avoye la maistrie Sur ceste faulse mesgnie, Je les meisse tous en biere ; Si est telle ma priere ; Je pry Dieu qu'il les maudie.
    Bal. 26 (bière [2])
  4. Lequel d'estoc et de taillant Endure mainte passion D'amours qui le vont assaillant.
    Ball. 80 (estoc)
  5. Quant je le sceu, je dis par desconfort, Je hé ma vie, et desire ma mort.
  6. Tout met en galimafrée, Lombart, Anglois, Alemant, François, Picart et Normant, C'est une chose faée.
    Rondel, 61 (galimafrée)
  7. De mentir par deduit ou joye, Ou par passe temps, ou plaisir, Ce n'est point mal fait, sans faillir.
    Ball. 101 (passe-temps)
  8. Après le jour qui est fait pour traveil, Ensuit la nuit pour repos ordonnée.
    Ball. 73 (travail)
  9. Je ne suy pas de ces gens-là à qui fortune plaist et rit.
    Rondeau. (gens [1])
  10. Jeu qui trop dure ne vault rien.
    Rondeau. (durer)
  11. Si lui dis-je, mon cueur, holà ! Mais conte n'en tint, sur mon ame.
    Chanson, 52 (holà)
  12. J'ai toujours porté sur mon dos Paine, travail à grant planté ; Ne nulle choses n'ay hanté, Dont on dye qu'aye failly.
    Compl. de l'amant et de l'amour (dos)
  13. L'oubliete te peut servir, Et l'herbe de nonsouvenir.
  14. J'ay aux eschès joué devant amours, Pour passer temps, avecques faulx Dangier.
    Ball. 59 (passer)
  15. Mort de moy ! vous y jouez vous Avec dame merencolie ? Mon cueur, vous faictes grant folye, C'est la nourrisse de courroux.
    Rond. (mort [3])
  16. Je ne puis demourer en paix, Fortune ne m'y veult laisser.
    Bal. 39 (paix)
  17. Et qui n'a pas langaige en lui, Pour parler selon son desir, Uug truchement lui fault querir.
  18. Petit mercier, petit pannier.
    Chans. 81 (panier)
  19. Nouvelles ont couru en France Par maints lieux, que j'estoye mort… Si fais à toutes gens savoir Qu'encore est vive la souris.
    Ball. 124 (souris [2])
  20. Grand tourment a, puisque si fort se plaint, Je l'oy crier piteusement secours.
    Bal. 27 (fort, orte)