Charles D'ORLÉANS, auteur cité dans le Littré

ORLÉANS (1394-1465)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ORLÉANS a été choisie.

619 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ballades et rondeaux 466 citations

Quelques citations de Charles D'ORLÉANS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 619 citations dans le Littré.

  1. Ma peine pers comme fait maint… Je sens où mon pourpoint m'estraint.
    Rondeau. (pourpoint)
  2. Prince, mon fait est droite faerie ; Je hay travail, et le repos m'ennuye.
    Ball. (féerie)
  3. Adonc seray en l'eaue de liesse Tost refreschi, et au souleil de France Bien nectié de moisy de tristesse.
    Bal. 122 (moisir)
  4. Tellement quellement Me faut le temps passer, Quant ne puis nullement Ma fortune casser.
    Rond. 51 (casser)
  5. Et à mes pieds t'a abattu à terre.
  6. Au fort, martir on me devra nommer, Se Dieu d'amours fait nulz amoureux saints, Car j'ai des maulx plus que ne sçay compter.
  7. Puisqu'il n'est de gaiges raié.
    Rond. (rayer [1])
  8. Qui du marchié le denier à Dieu prent, Il n'y peut plus mectre rabat ne creue.
    ib. (denier)
  9. Quant tu es courcé d'aultres choses, Cueur, mieulx te vault en paix laisser ; Car s'on te vient araisonner, Tost y trouves d'estranges gloses.
    Rondeau. (glose)
  10. Vous, l'ung des plus nobles du monde, Prince, très redoubté seigneur, à Blois m'avez accreu d'honneur… Dieu vous en soit retributeur.
    Rondeau. (rétributeur)
  11. Il est aussi pareillement Troublé, plain de vent et de pluie.
    Bal. 52 (pareillement)
  12. Je suis tout sain, et ay fievre quartaine ; Tout esdenté, mon frein me fault rongier.
    Bal. 109 (édenter)
  13. Cuident ilz [les menteurs] du monde tenir Tous les deux boutz de la courroye ? C'est folie, que vous diroye ?
    Ball. 101 (courroie)
  14. C'estoit mon cueur que j'ordonnoye Pour avecques vous demourer, à qui je suis entierement.
    Ball. 13 (entièrement)
  15. Scez tu dont vient ton mal, à vray parler.
    Compl. de la France (vrai, aie [1])
  16. J'ay peu science, moins faconde, Et encor prudence mineur ; Et vous me clamez serviteur Digne pour estre en table ronde.
    Rondeau de Cadier. (faconde)
  17. Ainsi ma vie se compasse, Maleureuse, chetive et lasse, En paine et maulx dont trop recueil.
  18. Elle semble mieulx que femme Deesse… Elle n'a per [égale].
    Bal. 9 (déesse)
  19. Que cuidez-vous qu'on verra, Avant que passe l'année ? Mainte chose demenée Estrangement çà et là, Veu que des cy et des jà Court merveilleuse brouée.
    Rond. (brouée)
  20. Très belle fleur, oncques je ne pensay Faire chose qui desplaire te doie.
    Bal. 63 (chose)