Charles D'ORLÉANS, auteur cité dans le Littré

ORLÉANS (1394-1465)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ORLÉANS a été choisie.

619 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ballades et rondeaux 466 citations

Quelques citations de Charles D'ORLÉANS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 619 citations dans le Littré.

  1. Qui bien fera, bien trouvera.
    Rondeau. (bien [1])
  2. C'est ung crocheteur trop habille Pour embler joye qui tant vault ; Copper une oreille lui fault ; Il est fort larron entre mille.
    Rondeau. (crocheteur)
  3. Belle que tant veoir vouldroye, Je prie à Dieu que brief vous voye.
    Bal. XII (prier)
  4. Yver fait champs et arbres vieulx, Leurs barbes de neiges blanchir. Et est si froid, ort, pluvieux, Qu'emprès le feu convient croupir.
    Ball. 121 (croupir)
  5. Dangier m'a joué de ce traict ; Mais seje puis avoir puissance… Si je lui rendrai la grevance.
    Ball. 22 (trait [1])
  6. Il nous fera, sans faillir, bonne chiere.
  7. Et à bon droit et action, Pourrez, de vostre plain povoir, Me mectre à execution.
  8. Tourmentez moi de plus fort en plus fort, Pour en passer tout à cop vostre envie.
    Chanson. (envie)
  9. Belle, se ne m'osez donner De vos doux baisers amoureux, J'en emblerai bien un ou deux.
    Ball. 69 (embler [1])
  10. Coulevrines et canons à largesse.
    Rondel, 54 (coulevrine)
  11. Et en pensant mainteffoiz m'est advis Que je vous tiens entre mes bras, m'amye.
    Ball. 12 (bras)
  12. C'est ce dont tant suis desireux.
    Ball. 36 (ce [2])
  13. Soif que confort ne rassasie, Dueil baigné en froides sueurs, Begayant, et changeant couleurs, Par le vent de merencolie.
    Bal. 88 (bégayer)
  14. L'un dit que promectez de loing, Et qu'en estes bonne maistresse, L'aultre que faillez au besoing.
    Chanson 33 (loin)
  15. Les grosses goutes de sueur Lui saillent de peine et labeur.
    Rondeau. (sueur)
  16. Pour abregement guerir ou mourir, Plus ne puis fournir, Se sens ne m'aprent.
    Rondeau. (abrégément)
  17. Tost serons au lieu que vouldroye, Que l'en appelle Nonchaloir.
    Départie d'Amour en ball. (on)
  18. Prenez les champs ou les faulbourgs [choisissez, décidez].
    Chans. 91 (faubourg)
  19. Ils ne sont à riens ressemblans ; Car ung jour viennent entamer Le cueur, et après embasmer ; Ce sont amouretes tremblans.
    Chans. 88 (amourette)
  20. Qui me honore, grandement me diffame, Quant je vois droit, lors est que me devoye ; Pour loz et pris, je tiltre de diffame ; Grief desplaisir m'est excessive joye.
    Ball. 104 (titrer)