Enguerrand de MONSTRELET, auteur cité dans le Littré

MONSTRELET (1400?-1453)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONSTRELET a été choisie.

340 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 338 citations

Quelques citations de Enguerrand de MONSTRELET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 340 citations dans le Littré.

  1. Et pour tels comme ils sont eux-memes, ils jugent les autres.
    liv. I, ch. 9 (juger)
  2. Il y avoit encore une autre ambassade du petit turc, lequel disoit, se les chrestiens vouloient faire guerre au grand turc, que son seigneur se joindroit avec les chrestiens.
    t. III, p. 85, dans LACURNE (turc, urque [1])
  3. Batailles mortelles, desolations de plusieurs eglises, citez, villes et forteresses, depopulation de moult de pays, et autres merveilles piteuses à recorder.
    Prologue. (merveille)
  4. Les autres bonnes villes, et citez fermées, et villes champestres [villages] et chasteaux.
    ch. 158, p. 238, dans LACURNE (ville)
  5. Item, dit ladite chronique, que l'un des conseillers et sophistes d'icelui Julien eut semblable vision dudit miracle de ladite mort.
    I, 39 (sophiste)
  6. Et fit ses preparatoires pour y aller au plus bref qu'il pourroit.
  7. Et furent alors grans resolutions et esbatemens tant en boire comme en mangier.
    t. II, p. 18, dans LACURNE (résolution)
  8. Et afin que par nulle occasion indue ne fust dit au temps à venir que j'aie fait mes poursuites trop importunement.
    liv. I, ch. 2 (importunément)
  9. Et durant le chemin prirent plusieurs enfants allaitans leurs meres, et les jetoient sur les espines et sur les haies en les lapidant très horriblement.
    liv. II, ch. 39 (allaiter)
  10. Hélas ! avocats emparlés, Mainte fois nous avez brouillés, Et maintenus en plaidoyers.
    Complainte du commun de France. (brouiller)
  11. Durant laquelle messe precha frere Pierre Houre, docteur en theologie, de l'ordre des freres precheurs, inquisiteurs de la foi.
    I, 226 (inquisiteur)
  12. Contenant au long et diffusement la maniere du dit homicide et les causes pour lesquelles il fut commis et perpetré.
    liv. I, ch. 77 (diffusément)
  13. Le roi de Castille frere d'armes et allié du roy [Charles VII].
    t. III, p. 3, dans LACURNE (frère)
  14. [Le chancelier de France] dit en plein conseil royal au chancelier d'Aquitaine, qu'il ne disoit pas Evangile [ne disait pas la vérité].
    t. I, f° 163, dans LACURNE (évangile)
  15. Et adonc, pour les mieux abuser, l'un des deux dessus dits prit une paire des dites aloses et les bailla à iceux portiers.
    liv. II, ch. 117 (alose)
  16. Quarante des mieux courants et plus experts de leur ost, et les mieux montés.
    II, 19 (monter)
  17. Les gens de guerre furent licenciés et retournerent chacun ès lieux dont ils estoient venus, en mangeant le pauvre peuple, selonc la coutume d'adonc.
  18. Sur chacun arpent fut imposée une ayde nommée fons de terre.
    t. I, f° 143, dans LACURNE (fonds)
  19. Pour le danger des chemins qui estoient trop estroits et hayés en plusieurs lieux.
    II, 108 (hayer)
  20. Esquels conseils estoit premiere appelée Jeanne la pucele, qui pour ce temps estoit en grand regne.
    2, 60 (règne)