Enguerrand de MONSTRELET, auteur cité dans le Littré

MONSTRELET (1400?-1453)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONSTRELET a été choisie.

340 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 338 citations

Quelques citations de Enguerrand de MONSTRELET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 340 citations dans le Littré.

  1. …Le roi lui mandoit… qu'il baillast ses lettres de recepissé comment il avoit reçu ledit mandement royal.
  2. Ce fut peine perdue.
    II, 151 (perdre)
  3. En pillant et robbant nostre pauvre peuple, se vivent sur iceluy en degastant leurs biens, et font plusieurs autres grans dommaiges, maulx et excès.
    t. I, ch. 106, p. 176, dans LACURNE (vivre [1])
  4. Là [après la mort de Philippe, duc de Bourgogne] renonça la duchesse Marguerite sa femme de ses biens meubles, pour la doubte qu'elle ne trouvast trop grands debtes, mettant sur sa representation sa ceinture, avec sa bourse et les clefs, comme il est de coustume.
  5. Et tantost qu'il les aperçurent, sans barguigner frapperent en eux.
    liv. I, ch. 227 (barguigner)
  6. Environ trente valets que pages, de la famille du duc de Bourgogne.
    t. I, f° 282, dans LACURNE (famille)
  7. Si n'estoit pas fils de bonne mere qui ne disoit de grans maulx et vilenies d'icelui duc.
    t. II, p. 121, dans LACURNE (fils)
  8. En proposant en outre lui rien savoir contre le bien et honneur de monseigneur d'Orleans defunt, et qu'il rappelle [dément] toutes choses qu'il a dites.
    I, 8 (rappeler)
  9. Iceluy seigneur de l'Isle Adam fut moult deparlé et blasmé, pour ce qu'ainsi negligemment par faute de guet, il avoit laissé perdre la dicte ville de Ponthoise.
    t. I, f° 279, dans LACURNE (déparler)
  10. Et mesmement prirent et emmenerent plusieurs charrues aux censiers du mont Saint-Eloi emprès Arras.
    II, 6 (censier)
  11. La reine, qui estoit vieille et de diverses conditions, n'estoit pas bien contente de lui, pour ce qu'il estoit amoureux d'aucunes autres jeunes dames du pays plus qu'il n'estoit d'elle.
    liv. I, ch. 171 (condition)
  12. Les faubourgs de Vaudemont, où il y avoit très grand circuit et habitation.
    liv. I, ch. 130 (circuit)
  13. Pour laquelle reparation estre faite, madite dame et ses enfans prendroient volontiers conclusion crimineuse… mais lesdites conclusions appartiennent au procureur du roi selon la coustume de France.
    I, 48 (procureur)
  14. Avoit lors dedans le dit champ tel cliquetiz de couleuvrines, que iceux Anglois furent contraints d'eux enfuir.
    t. III, p. 57, dans LACURNE (cliquetis)
  15. Le duc de Savoye alla à icelle place de Ripaille où il print habit de hermite selon l'ordre de saint Morice, c'est à sçavoir grise robbe, long mantel, et chapperon gris et courte cornette d'un pied ou environ, et un bonnet vermeil par dessous son chapperon.
    t. II, p. 102, dans LACURNE (cornette [1])
  16. Adonc regnoit par toutes les parties du royaume une maladie generale qui se tenoit en la teste, de la quelle moururent plusieurs personnes, tant vieux que jeunes, et se nommoit icelle la coqueluche.
    ch. 118 (coqueluche)
  17. Item est vrai… que plusieurs… ont dit publiquement… que j'avois à Paris meurtriers et tueurs convenables pour eux tuer et meurtrir.
    I, I, 119 (tueur)
  18. Et après fut montré par le dit chancelier d'Aquitaine un petit avisement, lequel le dit frere Jacques Petit avoit fait sur le gouvernement de ce royaume.
    I, 97 (avisement)
  19. Et son procès fait, [le bâtard de Bourbon] fut condamné à estre roué et jeté dedans un sac à la riviere.
    II, 253 (rouer)
  20. Et à ce doivent bien avoir regart les seigneurs et les nobles de ce royaume de souffrir telle besterie et ordure.
    liv. I, ch. 181 (bêtise)