Enguerrand de MONSTRELET, auteur cité dans le Littré

MONSTRELET (1400?-1453)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONSTRELET a été choisie.

340 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 338 citations

Quelques citations de Enguerrand de MONSTRELET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 340 citations dans le Littré.

  1. Jaçoit ce que par les ordinations royalles et par les sermens que font les receveurs, vicomtes, tresoriers et autres officiers…
    t. I, ch. 99, p. 160, dans LACURNE (vicomte)
  2. Et le lendemain… il le fit tuer… de ses meurtriers affectés et locatifs, comme dit est dessus.
  3. À l'avertissement et introduction [instruction] de ceux qui à juste cause se voudroient en armes honorablement exerciter.
    Prologue. (introduction)
  4. La mauvaise reine dessus dite [Athalie] regna sept ans… et le huitieme an, le vaillant evesque la fit occire par aguets et espiements.
    I, 39 (épiement)
  5. On a dit aussi prelacie.
    t. I, ch. 53, p. 89, dans LACURNE (prélature)
  6. Jà soit ce que le cas de la douloureuse, lamentable et inhumaine mort de votre seul frere germain soit en vostre memoire infichée.
  7. Entre les curations [soins] des besongnes, que nous avons et devons avoir pour le bien et utilité et conservation de nostre domination, le souverain desir que nous avons, c'est de nourrir paix, amour et union entre noz subjectz.
    t. I, ch. 96, p. 155, dans LACURNE (curation)
  8. Lettres corroborées par un acte public et notarié.
  9. … Reservé neuf veuglaires, deux cacques de poudre, vingt-et-trois arbalestes et neuf coffres de traits.
    II, 12 (caque)
  10. Grand effroi et esparpille.
  11. En remontrant comment on avoit proposé et semé paroles diffamatoires.
    liv. I, ch. 25 (diffamatoire)
  12. Cheurent par milliers morts et navrez en grand confusion et desolation l'un sur l'autre, en telle maniere que les mons et multitude de morts et navrez estoient, en plusieurs lieux, plus grans que ne sont les chaumes des moissons au mois d'aoust.
    t. I, ch. 47, p. 75, dans LACURNE (chaume [1])
  13. Par plus forte raison, tu dois condoler sur la mort de ton frere.
    I, ch. 47 (condouloir (se))
  14. Nul de quelque condition, ou de son sang ou d'autre, n'ose parler ne converser avecques luy, fors ceux qui le gardent, ainsi qu'il est accoustumé de faire à un prisonnier honneste.
    t. I, ch. 106, p. 173, dans LACURNE (prisonnier, ière)
  15. Et le dit cousturier respondit qu'il avoit leans une piece de la robe de son maistre que naguere il avoit taillée.
    I, ch. 210 (couturier)
  16. Lequel roi en son temps eut plusieurs fils et filles : desquels, c'est à savoir de ceux qui vecurent jusqu'à age competent, les noms s'ensuivent.
    liv. I, ch. 1 (compétent, ente)
  17. Les gens de guerre furent licenciés et retournerent chacun ès lieux dont ils estoient venus, en mangeant le pauvre peuple, selonc la coutume d'adonc.
  18. Batailles mortelles, desolations de plusieurs eglises, citez, villes et forteresses, depopulation de moult de pays, et autres merveilles piteuses à recorder.
    Prologue. (merveille)
  19. Les combattre [les Anglais] en bataille publique [rangée].
    t. I, ch. 147, dans LACURNE (public, ique)
  20. Et ce plusieurs approuveroient [prouveraient], s'il estoit besoin.
    I, ch. 47 (approuver)