Honoré Gabriel Riqueti, comte de MIRABEAU, auteur cité dans le Littré

MIRABEAU (1749-1791)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MIRABEAU a été choisie.

405 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Collection complète des travaux de M. Mirabeau l'aîné 1791 (compilation) 340 citations

Quelques citations de Honoré Gabriel Riqueti, comte de MIRABEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 405 citations dans le Littré.

  1. Telle est l'influence des grands États et surtout de l'empire français, que chaque progrès dans leur constitution, dans leurs lois, dans leur gouvernement, agrandit la raison et la perfectibilité humaine.
    Collection, t. II, p. 26 (perfectibilité)
  2. Qu'allons-nous donc faire par le renvoi de la délibération ? Manquer le moment décisif, acharner notre amour-propre à changer quelque chose à un ensemble que nous n'avons pas même conçu !
    Collection, t. II, p. 182 (acharner)
  3. Obéir, parce que tous les bons citoyens ont reconnu que le roi est le convocateur naturel et le législateur provisoire des états généraux.
    Collection, t. I, p. 153 (convocateur)
  4. Ne lui fais pas de plaisanterie à deux sens, puisqu'il les prend à mal.
    Lett. orig. t. III, p. 545 (prendre)
  5. Nous avons entendu un de nos orateurs vous proposer, si l'Angleterre faisait à l'Espagne une guerre injuste, de franchir sur-le-champ les mers, et de jouer dans Londres même, avec ces fiers Anglais, au dernier écu, au dernier homme.
    Collect, t. III, p. 319 (jouer)
  6. Le roi, dit-on, pourra donc faire des guerres injustes, des guerres antinationales ?
    Collection, t. III, p. 332 (antinational, ale)
  7. Nous n'escobarderons point sur une des plus grandes questions qui nous aient été jamais soumises.
    Collection, t. v, p. 415 (escobarder)
  8. La loterie offre le hideux spectacle d'un gouvernement exerçant le plus vil des escamotages, et mettant l'innocence, le bien-être des hommes au misérable prix de quelques millions.
    Collection, t. IV, p. 249 (escamotage)
  9. La nature se perpétue par des reproductions ; elle se détruit par les jouissances.
    Collection, t. V, p. 410 (nature)
  10. Le repos de l'Europe fut court ; les passions des princes ne connaissent qu'un léger sommeil.
    Collect. t. IV, p. 32 (sommeil)
  11. J'appellerais volontiers l'économie la seconde providence du genre humain.
    Collection, t. V, p. 410 (économie)
  12. Qui pourrait oublier… que vous [États de Hollande] avez plus d'une fois rétabli la liberté des mers, donné la paix à l'Europe, arbitré les rois ?
    Aux Bataves, sur le stathoudérat, p. 3 (arbitrer)
  13. Quand on ne reçoit pas sur parole des maximes gigantesques, on rabat à leur juste valeur tous les lieux communs dont on étourdit notre enfance.
    Lett. orig. t. II, p. 357 (rabattre)
  14. Des emprunts en viager, si souvent renouvelés par les besoins insatiables de notre gouvernement, n'auraient pu se réaliser, si ce viager n'était pas devenu un fonds commerçable.
    Collection, t. IV, p. 265 (commerçable)
  15. Partout où la monarchie est illimitée, il n'y a point et il ne saurait y avoir de liberté ; il y a tout au plus des repos momentanés qui produisent une sécurité funeste, enracinent l'obéissance passive et ne garantissent en aucun sens le peuple et les individus.
    Lett. de cachet, I, 8 (enraciner)
  16. Locke, ce profond analyseur des procédés de l'esprit humain…
    Collection, t. v, p. 32 (analyseur)
  17. Le pot-au-feu du peuple est une des bases des empires.
    Collection, t. V, p. 421 (pot)
  18. Le droit de choisir son représentant par soi-même diffère si essentiellement du droit de déléguer ce choix à un autre, qu'il importe de supprimer toutes les filières qui permettent de détourner le choix des premiers mandants.
    Collection, t. II, p. 387 (filière)
  19. Chaque citoyen peut et doit connaître son pays ; le négociant seul connaît l'univers.
    Collection, t. I, p. 56 (négociant)
  20. Je penche pour un parti mitoyen entre l'opinion de ceux que j'aime et que j'honore et l'avis des hommes qui ont montré le plus de dissentiment avec moi depuis le commencement de cette assemblée.
    Collection, t. III, p. 340 (mitoyen, enne)