Jean-François MARMONTEL, auteur cité dans le Littré

MARMONTEL (1723-1799)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARMONTEL a été choisie.

1109 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Bélisaire 1767 26 citations
Contes moraux 1763 131 citations
Éléments de littérature 124 citations
Mémoires d'un père pour servir à l'instruction de ses enfants 1804 487 citations
Œuvres, Paris, 1787, 17 vol. in-8, édit. citée par POUGENS 265 citations

Quelques citations de Jean-François MARMONTEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1109 citations dans le Littré.

  1. Cette exclamation de Bossuet, qui fit une si forte impression sur son auditoire dans l'oraison funèbre d'Henriette : Madame se meurt, Madame est morte ! c'est le mot simple et commun qui en fait toute la force ; s'il eût dit : Madame est expirante, Madame expire, il n'eût produit aucun effet.
    Œuv. t. V, p. 213 (simple [1])
  2. Comme il se penchait sur son lit [de Mme de Pompadour] pour lui baiser la main, le roi parut : Ah ! madame, s'écria Crébillon, le roi nous a surpris ; je suis perdu. Cette saillie d'un vieillard de quatre-vingts ans plut au roi.
    Mém. IV (saillie)
  3. Le merveilleux naturel est pris, si je l'ose dire, sur la dernière limite des possibles… le merveilleux surnaturel est l'entremise des êtres qui, n'étant pas soumis aux lois de la nature, y produisent des accidents au-dessus de ses forces, ou indépendants de ses lois.
    Élém. litt. Œuvr. t. VIII, p. 363, dans POUGENS (merveilleux, euse)
  4. Rochers à qui je me plains, bois à qui je compte mes peines.
    dans GIRAULT-DUVIVIER (qui)
  5. Comme les vices des Grecs avaient passé chez les Romains, Térence, pour les imiter, ne fit que copier Ménandre.
    Élém. de litt. t. VI, p. 156, dans POUGENS (copier)
  6. Les règles défendent, disait Baron, de lever les bras au-dessus de la tête ; mais, si la passion les y porte, ils seront bien : la passion en sait plus que les règles.
    ib. t. VI, p. 328 (règle)
  7. Qu'on ne soit plus surpris, si, à mesure que le goût devient plus difficile, l'imagination devient plus timide et plus froide.
    Œuv. t. VI, p. 69 (timide)
  8. Vous croyez-vous obligé avec moi à de puérils ménagements ?
    Cont. mor. Amit. à l'épr. (puéril, ile)
  9. Il faudra que je lutte contre l'adversité, il y a longtemps que je la connais et que je suis aux prises avec elle.
    Mém. III (prise)
  10. Rentré en grâce auprès de Mme de Pompadour, je lui communiquais ma peine, la suppliant de savoir du roi s'il me serait favorable.
    Mém. VII (rentré, ée)
  11. Le haut style est partout le même, parce qu'il est partout étranger à l'usage, et qu'il est pris dans l'analogie des images avec les idées, laquelle est à peu près la même dans tous les pays et dans tous les temps.
    ib. t. VII, p. 410 (style)
  12. L'ivresse de la prospérité, qui, en même temps qu'elle ôte la sagesse du conseil, donne l'audace de la pensée.
    Œuv. t. IX, p. 315 (prospérité)
  13. Lorsque Mme d'Étioles, depuis marquise de Pompadour, fut annoncée pour maîtresse du roi, et avant même qu'elle fût déclarée, il s'empressa de lui faire sa cour.
    Mém. liv. IV (déclaré, ée)
  14. Dès nos premières entrevues, nous voir, nous goûter, nous chérir, désirer de nous voir encore, en fut l'effet simultané.
    Mém. X (goûter [1])
  15. De grands mots et de petites idées ne sont jamais que de l'enflure.
    Élém. litt. Œuvres, t. x, p. 227, dans POUGENS (enflure)
  16. Ce n'a été que depuis Malherbe, Balzac et Corneille que la différence du style noble et du familier populaire s'est fait sentir.
    Œuv. t. VIII, p. 508 (populaire)
  17. Il en était de ces dîners comme de beaucoup d'autres où la société, jouissant d'ellemême, dispense l'hôte d'être aimable, pourvu qu'il la dispense de s'occuper de lui.
    Mém. X (dispenser)
  18. J'ai eu lieu d'admirer plus d'une fois comment se noue et se dénoue la trame de nos destinées, et de combien de fils déliés et fragiles le tissu en est composé.
    Mém. II (trame)
  19. Personne ne se corrige, dit-on ; malheur à ceux pour qui ce principe est une vérité de sentiment.
    Élém. de litt. t. VI, p. 168, dans POUGENS (corriger)
  20. L'objet des arts est infini en lui-même : il n'est borné que par leurs moyens ; le modèle universel, la nature, est présent à tous les artistes ; mais le peintre, qui n'a que les couleurs, ne peut en imiter que ce qui tombe sous le sens de la vue ; le pinceau de Vernet ne rendra jamais dans une tempête le cri des matelots et le bruit des cordages.
    Œuv. t. IX, p. 410 (rendre)