Jean-François MARMONTEL, auteur cité dans le Littré

MARMONTEL (1723-1799)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARMONTEL a été choisie.

1109 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Bélisaire 1767 26 citations
Contes moraux 1763 131 citations
Éléments de littérature 124 citations
Mémoires d'un père pour servir à l'instruction de ses enfants 1804 487 citations
Œuvres, Paris, 1787, 17 vol. in-8, édit. citée par POUGENS 265 citations

Quelques citations de Jean-François MARMONTEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1109 citations dans le Littré.

  1. Les nouveautés ont ce désavantage qu'on y va moins en spectateur qu'en critique.
    Élem. litt. Œuv. t. X, p. 42, dans POUGENS (nouveauté)
  2. Assez imbu de belles-lettres, parlant bien, écrivant d'un style pur, aisé, naturel et du meilleur goût.
    Mém. V (imbu, ue)
  3. Figurez-vous avec cela, dans sa manière de conter et dans sa gesticulation, la gentillesse la plus naïve.
    Mém. VI (gesticulation)
  4. Une syncope, une prolation, une inversion forcée altèrent en nous l'impression de la musique la plus touchante.
    Œuv. t. V, p. 109 (prolation)
  5. Que de faiblesse, de petitesse et de misère dans cette vivacité inquiète, ombrageuse, irascible et vindicative !
    Mém. VIII (irascible)
  6. Aussi voit-on dans ses premiers écrits [de J. J. Rousseau] une plénitude étonnante, une virilité parfaite ; et dans les miens, tout se ressent de la verdeur ou de la faiblesse d'un talent que l'étude et la réflexion n'ont pas assez longtemps mûri.
    Mém. IV (verdeur)
  7. Il a passé l'âge où l'on se corrige ; il n'y a donc plus qu'à le ménager.
    Cont. mor. Connaiss. (ménager [1])
  8. J'entends les zélateurs de Boileau s'écrier que je lui préfère Ronsard.
    Œuv. t. v, p. 199 (zélateur, trice)
  9. Ô mes enfants, quelle maladie incurable que celle de l'ambition !
    Mém. VIII (incurable)
  10. Lucain était jeune, et l'ambition d'un jeune homme est d'étonner en renchérissant sur lui-même.
    Œuv. t. V, p. 8 (renchérir)
  11. Le génie qui m'inspirait m'abandonna ; mon esprit et mon âme tombèrent languissants comme les voiles d'un navire auquel tout à coup manque le vent qui les enflait.
    Mém. III (enfler)
  12. Cette sensibilité délicate la rendait craintive à l'excès.
    Contes moraux, Bonne mère. (craintif, ive)
  13. Une femme de qualité, en passant à Bordeaux, y trouva les femmes de robe un peu trop fières : " Monsieur, dit-elle, au président de G., vos femmes font les duchesses. - Madame, lui répondit le président, elles ne sont pas assez impertinentes pour cela, ".
    Œuv. t. VII, p. 467 (robe)
  14. Dans le langage, on appelle ton le caractère de noblesse, de familiarité, de popularité, le degré d'élévation ou d'abaissement qu'on peut donner à l'élocution, depuis le bas jusqu'au sublime.
    Œuv. t. X, p. 253 (ton [2])
  15. De deux témoignages, le moins suspect n'est pas celui que l'on dépose, mais celui qu'on laisse échapper.
    Œuv. t. VIII, p. 344 (témoignage)
  16. Vous me flattez, dit le président, avec une pudeur enfantine et faisant semblant de rougir.
    Contes moraux, Philos. soi-dis. (enfantin, ine)
  17. Pour animer ses yeux et débrouiller ses traits, il fallait qu'il parlât.
    Mém. liv. VI, t. II, p. 113, dans POUGENS (débrouiller)
  18. Ses jambes s'étendaient sous la table. Et vers l'amant qu'elle adore, Ses bras s'étendent encore En se changeant en rameaux,
    Daphné (étendre)
  19. Le temps nous pressait ; j'écrivis très rapidement le poëme.
    Mém. x. (temps)
  20. C'eût été un effort de dissimulation que je n'aurais pu soutenir.
    Mém. IX (soutenir)