Jean de MAIRET, auteur cité dans le Littré

MAIRET (1604-1686)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRET a été choisie.

404 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mort d'Asdrubal 108 citations
Soliman 118 citations
Sophonisbe 1634 163 citations

Quelques citations de Jean de MAIRET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 404 citations dans le Littré.

  1. Va, dans ce triste cœur je ne veux plus de place ; Si l'amour m'y logea, la trahison m'en chasse.
    Mort d'Asdr. II, 3 (loger)
  2. Adieu, vous voyez trop en mon visage blême Que m'arracher à vous c'est m'ôter à moi-même.
    Sophon. III, 4 (blême)
  3. Eh bien, aurait-on cru que sous tant de beauté Logeât tant de malice et de déloyauté ?
    Sophon. I, 3 (loger)
  4. Malheur insigne.
    Soliman, I, 5 (insigne [1])
  5. Cette illustre guerrière Ayant vu ses soldats gisants sur la poussière.
    Mort d'Asdrub. v, 2 (guerrier, ière)
  6. Pourrait-il m'imputer de craindre le trépas ?
    Mort d'Asdr. II, 1 (imputer)
  7. Au travers de la tapisserie D'un petit cabinet qui joint la galerie.
    Soliman, III, 2 (joindre)
  8. En nous flattant il semble qu'il se moque.
    Soliman, V, 3 (moquer (se))
  9. Mais posons qu'en ceci le sénat vous outrage.
    Sophon. V, 2 (poser)
  10. Sans empêchement, De ces bords jusqu'à Rome on arrive aisément.
    Sophon. I, 4 (empêchement)
  11. Retournez vite au camp où s'épand un murmure.
    Sol. III, 3 (épandre)
  12. Et, mettant en effet tes injustes desseins, Achève de te perdre en servant les Romains.
    M. d'Asdrub. II, 3 (effet)
  13. Et nous sommes liés d'une chaîne si sainte Qu'on ne saurait sans crime en défaire l'étreinte.
    Sophon. IV, 5 (étreinte)
  14. Bref, perdez tout à fait mon âme épouvantée, Ou l'ôtez du dédale où vous l'avez jetée.
    Soliman, IV, 4 (dédale)
  15. Puisqu'on a vu Siphax en l'hiver de son âge Concevoir tant de feux pour un si beau visage.
    Sophon. I, 4 (hiver)
  16. Viendrait-il de nouveau d'une audace importune Pour la centième fois éprouver la fortune ?
    Soliman, I, 3 (importun, une)
  17. J'offre encor dans Rome un asile a madame.
    Mort d'Asdr. IV, 4 (madame)
  18. Un accident pareil Devrait faire d'horreur éclipser le soleil.
    Solim. V, 11 (éclipser)
  19. Pour moi, quoique déjà ma passion fût telle, Que sa force excédât toute force mortelle.
    Sophon. IV, 1 (excéder)
  20. Fais donc, et je te voue un temple magnifique Comme au restaurateur des affaires d'Afrique.
    Sophon. III, 3 (restaurateur, trice)