Jean de MAIRET, auteur cité dans le Littré

MAIRET (1604-1686)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRET a été choisie.

404 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mort d'Asdrubal 108 citations
Soliman 118 citations
Sophonisbe 1634 163 citations

Quelques citations de Jean de MAIRET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 404 citations dans le Littré.

  1. Recevez, s'il vous plaît, quelques rares joyaux.
    Solim. V, 4 (joyau)
  2. Oui, mais notre retour aurait-il bonne grâce ?
    Soliman, I, 2 (grâce)
  3. Et comme si mes pieds eussent jeté racine, J'ai resté quelque temps immobile…
    Soliman, II, 4 (racine)
  4. Tu fausses ton serment Pour donner à son crime un juste châtiment.
    Mort d'Asdrubal, I, 4 (fausser)
  5. Je ne m'étonne pas que Rustan et la reine Par leurs inventions m'aient rendu criminel.
    Soliman, IV, 2 (invention)
  6. Nos dehors emportés, nos remparts assaillis.
    Sophon. I, 1 (emporté, ée)
  7. Et ce désespéré s'en veut venger sur soi.
    Mort d'Asdrub. V, 2 (désespéré, ée)
  8. Pour t'ôter le soupçon dont ton âme est atteinte.
    Mort d'Asdr. III, 3 (ôter)
  9. Jamais oreille N'ouït d'extravagance à la tienne pareille.
    Sophon. I, 1 (extravagance)
  10. Or le plus grand dessein qui m'arrête en ces lieux.
    Solim. I, 2 (or [1])
  11. Mais changeons de propos, on vient d'ouvrir la porte.
    Solim. V, 3 (propos)
  12. Cependant donnons ordre à notre sûreté.
    Soliman, III, 16 (ordre)
  13. Les puissantes raisons qu'on vient de me déduire Vont ranger mes soupçons au point de se détruire.
    Soliman, II, 7 (déduire)
  14. Son intérêt en amour converti Lui fait aimer le chef du contraire parti.
    Sophon. II, 2 (converti, ie)
  15. Il revenait au fort quand une sentinelle Dans l'ombre de la nuit reconnut le rebelle.
    Mort d'Asdrub. III, 3 (rebelle)
  16. Donnez-moi ce breuvage, Par où j'éviterai la honte du servage.
    Sophon. V, 5 (servage)
  17. Que tout seul, s'il se peut, je boive tout le fiel Que répandrait sur vous la colère du ciel.
    Sophon. IV, 1 (fiel)
  18. Une occasion si tardive à s'offrir.
    Solim. I, 2 (tardif, ive)
  19. … Impudent discoureur, Tu sauras si mon bras…
    Soliman, V. 6 (discoureur, euse)
  20. Venez-vous m'annoncer le naufrage ou le port ?
    Sophon, v, 2 (port [1])