Jean de MAIRET, auteur cité dans le Littré

MAIRET (1604-1686)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRET a été choisie.

404 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mort d'Asdrubal 108 citations
Soliman 118 citations
Sophonisbe 1634 163 citations

Quelques citations de Jean de MAIRET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 404 citations dans le Littré.

  1. Sénat impérieux qui n'aime que la guerre, Et dont l'orgueil poursuit l'empire de la terre.
    Mort d'Asdrub. III, 4 (poursuivre)
  2. Ai-je été, qu'il vous semble, ou rebelle ou trop lent à l'exécution de ce coup violent ?
    Sophonisbe, v, 8 (exécution)
  3. C'est en quoi mon offense est plus blâmable encore, De tromper lâchement un mari qui m'adore.
    Sophon. I, 4 (blâmable)
  4. Votre esprit inquiet, triste, noir, soucieux, Ne vous produira pas des songes gracieux.
    Sophon. II, 3 (gracieux, euse)
  5. Je ferais une faute indigne de pardon, Si je vous octroyais un si funeste don.
    Sophon. IV, 5 (octroyer)
  6. On le fouille, et l'on trouve enfin le passe-port ; Sur quoi je prononçai sa sentence de mort.
    Mort d'Asdr. III, 3 (sur [1])
  7. Déjà ce malheureux sans nuls empêchements Était prêt à sortir de nos retranchements.
    Sophon. I, 4 (nul, nulle)
  8. Si vous ne consolez d'un traitement plus doux Celui qui désormais ne peut vivre sans vous.
    ib. III, 4 (de)
  9. … Impudent discoureur, Tu sauras si mon bras…
    Soliman, V. 6 (discoureur, euse)
  10. Tu veux rendre, Asdrubal, par une pure fable, Le coupable innocent et l'innocent coupable.
    Mort d'Asdr. II, 3 (pur, ure)
  11. Pour t'ôter le soupçon dont ton âme est atteinte.
    Mort d'Asdr. III, 3 (ôter)
  12. Et pour la décevoir, il use d'une feinte, Se recule en passant, et se laisse frapper.
    M. d'Asdrub. V, 1 (reculer [1])
  13. Celui qui veut trahir est justement trahi.
    Mort d'Asdr. I, 4 (trahi, ie)
  14. Déjà Despine était sur l'échafaud, Les cheveux retroussés et les épaules nues.
    Solim. v, 2 (épaule)
  15. Un petit cabinet qui joint la galerie.
    Soliman, III, 2 (galerie)
  16. Comme par une vague une vague s'irrite.
    Sophon. IV, 1 (vague [1])
  17. Je vis de votre armet la visière haussée, Que pour vous rafraîchir vous levâtes exprès.
    Sophon. IV, 1 (rafraîchir)
  18. Il revenait au fort, quand une sentinelle Dans l'ombre de la nuit reconnut le rebelle.
    Mort d'Asdr. III, 3 (sentinelle)
  19. … L'extrême deuil dont mon âme est atteinte.
    Sophon. I, 3 (deuil)
  20. …Ayez soin qu'on la mène Comme fille royale au quartier de la reine.
    Sol. III, 9 (quartier)