Jean de MAIRET, auteur cité dans le Littré

MAIRET (1604-1686)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRET a été choisie.

404 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mort d'Asdrubal 108 citations
Soliman 118 citations
Sophonisbe 1634 163 citations

Quelques citations de Jean de MAIRET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 404 citations dans le Littré.

  1. Eh bien, aurait-on cru que sous tant de beauté Logeât tant de malice et de déloyauté ?
    Sophon. I, 3 (loger)
  2. Ô vous hommes vaillants… Qui faisant boucliers et remparts de vos corps…
    Sophon. II, 2 (bouclier)
  3. L'un perd souventefois ce que l'autre conserve.
    Sophon. IV, 4 (souventefois)
  4. Des termes dont un jour vous vous repentirez Avec plus de raison qu'ils ne sont proférés.
    Soliman, IV, 4 (proférer)
  5. Sus donc, ne perdons plus en discours infertiles Le temps qu'il faut donner aux effets plus utiles.
    Sophon. V, 5 (infertile)
  6. Tout mon sang de frayeur dans mes veines se glace.
    Mort d'Asdr. IV, 5 (glacer)
  7. Un succès malheureux suit une injuste guerre.
    Sophon. III, 1 (succès)
  8. Je suis venu t'ôter de leurs barbares mains.
    Mort d'Asdr. IV, 4 (ôter)
  9. Vous bénirez le mal qui vous est avenu, Si l'on peut dire un mal un fortuné veuvage.
    Soph. V, 6 (dire)
  10. Depuis que cette tache eut obscurci ma vie, Il n'est point de malheur qui ne m'ait accueillie.
    Soph. I, 2 (accueillir)
  11. Elle montre en cela qu'elle a du jugement.
    Sophon, III, 4 (jugement)
  12. À ces raisons qui ne sont pas petites.
    Soliman, II, 2 (petit, ite)
  13. Avant que le jour passe, On saura qui des deux doit régner sur la Thrace.
    Soliman, III, 6 (passer)
  14. Et sur un incident fortuit et véritable En forger un exprès de nature semblable.
    Soliman, II, 6 (forger)
  15. La loi de l'État veut que les rois de Thrace…
    Soliman, I, 1 (loi [1])
  16. Et soûlent du butin son avare appétit.
    Sophon. II, 4 (appétit)
  17. Le vingtième soleil fait son cours maintenant.
    Solim. I, 1 (soleil)
  18. Mais ils n'en eurent pas sitôt fermé les portes Qu'on vit pour le bloquer avancer tes cohortes.
    M. d'Asdrubal, I, 3 (bloquer)
  19. Le nom de cavalier que tu portes à faux.
    Sol. III, 2 (faux, fausse [1])
  20. Comme nous eûmes part à vos prospérités, Il nous faut bien sentir de vos adversités.
    Sophon. II, 5 (sentir)