Jean de MAIRET, auteur cité dans le Littré

MAIRET (1604-1686)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRET a été choisie.

404 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mort d'Asdrubal 108 citations
Soliman 118 citations
Sophonisbe 1634 163 citations

Quelques citations de Jean de MAIRET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 404 citations dans le Littré.

  1. Éternise ton nom par le dernier des crimes ; Que tes enfants et moi te servent de victimes.
    Mort d'Asdr. II, 3 (dernier, ière)
  2. … L'extrême deuil dont mon âme est atteinte.
    Sophon. I, 3 (deuil)
  3. Ce qu'a fait Massinisse est si déraisonnable Qu'à peine mon esprit le trouve imaginable !
    Sophon. IV, 4 (imaginable)
  4. La loi de l'État veut que les rois de Thrace…
    Soliman, I, 1 (loi [1])
  5. Mais tu ne pouvais pas t'empêcher de le faire.
    Mort d'Asdr. I, 4 (empêcher)
  6. Le roi mon père est trop juste et trop bon Pour me faire mourir contre toutes les formes.
    Solim. V, 6 (forme)
  7. Et l'armée ennemie à nos portes logée.
    Sophon. I, 1 (logé, ée)
  8. Cette seule faveur est tout ce que je veux, Et c'est là que j'ai mis le comble de mes vœux.
    Mort d'Asdrub. II, 1 (mettre)
  9. Et daigne son courroux [du ciel], me prenant seul en butte, M'exempter par ma mort de pleurer votre chute.
    Sophon. I, 4 (exempter)
  10. On ne peut procéder avec trop de mesure.
    Soliman, III, 7 (procéder)
  11. Assez et trop longtemps une funeste guerre Par ses vastes horreurs désola cette terre.
    Mort d'Asdr. I, 2 (vaste)
  12. …L'un d'eux aperçut le papier attaché Aux replis de sa robe où lui l'avait caché.
    Sophon, I, 4 (repli)
  13. Et quoique jusqu'ici la fortune contraire Nous ait fait tout du pis qu'elle nous pouvait faire.
    Sophon. I, 3 (pis [1])
  14. Oui, mais notre retour aurait-il bonne grâce ?
    Soliman, I, 2 (grâce)
  15. Avant que le jour passe, On saura qui des deux doit régner sur la Thrace.
    Soliman, III, 6 (passer)
  16. Jamais oreille N'ouït d'extravagance à la tienne pareille.
    Sophon. I, 1 (extravagance)
  17. Ô dieux ! le cœur me bat, Et m'annonce déjà que nous avons du pire.
    Sophon. II, 3 (pire)
  18. [Rome] Une fière harpie, un aigle ravissant, De qui le vol s'étend par tout notre hémisphère.
    Sophon. V, 1 (hémisphère)
  19. Que les tristes pensers où votre âme s'abîme, Ne vous empêchent pas de prévenir son crime.
    Sol. II, 8 (abîmer)
  20. Et tout homme d'honneur doit souffrir le trépas Plutôt que de promettre et de ne tenir pas.
    Mort d'Asdrub, I, 4 (honneur)