François de MALHERBE, auteur cité dans le Littré

MALHERBE (1555-1628)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALHERBE a été choisie.

1703 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les poésies de M. de Malherbe, avec les observations de Monsieur Ménage 1666 1058 citations
Œuvres de Malherbe ; Lexique de la langue de Malherbe, par Ad. Regnier fils 1862-1869 347 citations

Quelques citations de François de MALHERBE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1703 citations dans le Littré.

  1. Tout est bien aux dieux voirement ; mais tout ne leur est pas dédié.
  2. Un homme qui tout nu de glaive et de courage.
  3. Il ne s'est lassé ni dédaigné d'aucun service.
    le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 16 (dédaigner)
  4. Bornez-vous, croyez-moi, dans un juste compas.
    V, 8 (compas)
  5. Et met en ses filets quelque nouvel amant.
    V, 23 (filet)
  6. Les deniers des recettes en partie se perdaient par mauvais ménage, et en partie étaient mangés par les principaux de la ville qui les partageaient entre eux…
    le XXXIIIe livre de Tite Live, ch. 46 (ménage)
  7. Qu'est-ce qu'on peut dire à la louange de messieurs les secrétaires d'État, qui ne soit au-dessous de leur inestimable suffisance et de leur incomparable probité ?
    à M. de Luynes, trad. du XXXIIIe liv. de Tite Live. (suffisance)
  8. Philippe lui répondit que non seulement il l'écouterait, mais encore se tiendrait grandement son redevable.
    Le XXXIIIe livre de T. Live, ch. 35 (redevable)
  9. Quels doctes vers me feront avouer Digne de te louer ?
    III, 4 (avouer)
  10. Et l'herbe du rivage où ses larmes touchèrent, Perdit toutes ses fleurs.
    V, 21 (où)
  11. L'autre qui fut gagné d'une sale avarice.
  12. Telle je me résous de vous bailler en garde Aux fastes éternels de la postérité.
    IV, 4 (bailler)
  13. Un génie Qui les volontés manie.
  14. Cela lui fut un prétexte de leur emprunter leurs voiles et leurs verges, pour faire un lieu où ils peussent manger à l'ombre.
    le XXXIIIe livre de Tite Live, ch. 48 (vergue [1])
  15. Enfin s'écloront des guerres civiles où toutes choses seront violées.
    Lexique, éd. L. Lalanne. (éclore)
  16. Je veux du même esprit que ce miracle d'armes [Achille], Chercher en quelque part un séjour écarté.
    V, 2 (miracle)
  17. Ô que, pour avoir part en si belle aventure, Je me souhaiterais la fortune d'Éson, Qui, vieil comme je suis, revint, contre nature, En sa jeune saison !
    II, 12 (jeune)
  18. Qui n'ouït la voix de Bellone, …Et, déjà les rages extrêmes, Par qui tombent les diadèmes, Faire appréhender le retour De ces combats…
    III, 3 (rage)
  19. D'elle naquit la frénésie De la Grèce contre l'Asie.
    III, 2 (frénésie)
  20. Tel qu'à vagues épandues Marche un fleuve impérieux.
    II, 2 (vague [1])