François de MALHERBE, auteur cité dans le Littré

MALHERBE (1555-1628)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALHERBE a été choisie.

1710 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les poésies de M. de Malherbe, avec les observations de Monsieur Ménage 1666 1058 citations
Œuvres de Malherbe ; Lexique de la langue de Malherbe, par Ad. Regnier fils 1862-1869 351 citations

Quelques citations de François de MALHERBE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1710 citations dans le Littré.

  1. La négociation consiste à vendre et à acheter.
    Lexique, éd. L. Lalanne. (négociation)
  2. L'affection de ces peuples à l'endroit de Philippe.
    Le XXXIIIe livre de Tite Live, chap. 16 (endroit)
  3. Celui vraiment les a perdus [les dons], qui les a estimés perdus incontinent après les avoir donnés.
    Lexique, éd. L. Lalanne. C'est une bonne tournure. (celui)
  4. Mars qui met sa louange à déserter [rendre désert] la terre.
    VI, 5 (louange)
  5. Et c'est aux plus saints lieux que leurs mains sacriléges Font plus d'impiétés.
    II, 12 (plus)
  6. Et met en ses filets quelque nouvel amant.
    V, 23 (filet)
  7. Et n'épargne contre eux, pour notre délivrance, Ni le feu ni le fer…
    II, 12 (délivrance)
  8. Il fit la paix, et les armes Lui tombèrent de la main.
    II, 2 (tomber)
  9. C'est tout ce de quoi j'ai besoin.
    V, 7 (quoi)
  10. On ne saurait dire combien fait pour nous un qui nous étançonne une maison ruineuse, et la tient suspendue de tous côtés, sans autre appui que celui de son artifice émerveillable ; et toutefois peu de chose nous acquitte d'un si grand bien.
    le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 15 (émerveillable)
  11. Le luxe, qui d'un siècle à l'autre cherche quelque nouvelle invention de se surmonter.
    Lexique, éd. L. Lalanne. (surmonter)
  12. Ceux qui te veulent mal sont ceux que tu conserves ; Tu vas à qui te fuit, et toujours les réserves à souffrir en vivant davantage d'ennuis.
  13. Tu ne t'es jamais diverti De suivre le juste parti.
    IV, 5 (divertir)
  14. Que s'il peut un jour égaler Sa force avecque sa furie.
    III, 3 (égaler)
  15. Bien est-elle un soleil, et ses yeux adorables…
    II, 8 (bien [2])
  16. Si quelqu'un n'entreprend la recherche de quelque femme d'importance, ce sera un homme sans courage, un étalon de chambrières.
    Lexique, éd. L. Lalanne (étalon [1])
  17. Tu dois ta flamme à tout le monde ; Et ton allure vagabonde…
    II, 3 (allure)
  18. Quand l'intention de faire plaisir est pure et nette…, elle nous fait oublier nos intérêts, et, la main au collet, nous traîne au dommage tout évident.
    Lexique, éd. L. Lalanne. (collet)
  19. Il a les yeux gros et fort enfoncés en la tête, les narines fort ouvertes ; et, à le prendre tout ensemble, il est extrêmement mal emminé.
    Lexique, éd. L. Lalanne. (émminé, ée)
  20. Non à toi qui… connais que c'est que du vrai bien.
    IV, 5 (ce [2])