François de MALHERBE, auteur cité dans le Littré

MALHERBE (1555-1628)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALHERBE a été choisie.

1707 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les poésies de M. de Malherbe, avec les observations de Monsieur Ménage 1666 1058 citations
Œuvres de Malherbe ; Lexique de la langue de Malherbe, par Ad. Regnier fils 1862-1869 349 citations

Quelques citations de François de MALHERBE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1707 citations dans le Littré.

  1. Quand mon heur abattu pourrait se redresser…
    VI, 11 (redresser)
  2. C'est fait de moi, quoi que je fasse ; J'ai beau plaindre et beau soupirer…
    V, 5 (plaindre)
  3. Quand un roi fainéant, la vergogne des princes, Laissant à ses flatteurs le soin de ses provinces, Entre les voluptés indignement s'endort.
  4. … Nos destinées, Des Alpes et des Pyrénées Les sommets auront fait branler.
    VI, 8 (branler)
  5. Un autre disait qu'il n'y avait point de doute qu'un si grand nombre d'hommes ne fût suffisant à mettre toute la Grèce dans terre.
    Lexique, éd. L. Lalanne (suffisant, ante)
  6. Et l'herbe du rivage où ses larmes touchèrent, Perdit toutes ses fleurs.
    V, 21 (où)
  7. Mais tant de beaux objets tous les jours s'augmentans (le participe accordé selon l'usage du temps).
    IV, 1 (augmenter)
  8. Il se faut affranchir des lois de votre empire.
  9. Priam, qui vit ses fils abattus par Achille, Dénué de support, Et hors de tout espoir du salut de sa ville, Reçut du réconfort.
    VI, 18 (réconfort)
  10. Quant à nous, étant où vous êtes, Nous sommes en notre élément.
    VI, 9 (élément)
  11. …Et que le plus souvent ils [les dieux] nous secourent si à propos qu'ils rompent le coup à de grands inconvénients qui étaient préparés pour nous arriver.
    le Traité des bienf. de Sénèque, IV, 4 (rompre)
  12. La fortune en tous lieux à l'homme est dangereuse ; Quelque chemin qu'il tienne, il trouve des combats.
    V, 2 (combat)
  13. Rendre les devoirs de condoléance.
    dans VAUGELAS, Rem. au mot condouloir. (condoléance)
  14. Ce qui est ne sera plus, et ne périra pas pourtant, mais se résoudra ; cette résolution nous semble une mort, parce que nous ne regardons qu'aux choses qui sont près de nous.
    Lexique, éd. L. Lalanne (résolution)
  15. Votre courage mûr en sa verte saison.
  16. …Concluons que la plainte que nous faisons à cette heure, que tout est en désordre, qu'il n'est point de prud'homie (preud'homie, édit. de 1650), nos pères l'ont faite devant nous…
    Traité des bienfaits de Sénèque, I, 10 (prud'homie)
  17. Vous ôtez ce qu'il y a de plus beau et de plus spécieux au bien-faire, qui est de donner.
    Lexique, éd. L. Lalanne (bien-faire [2])
  18. [L'ingrat] ne tiendra compte ni de ceux qui l'ont mis au monde, ni de ceux de qui il a mangé le pain, ni de ceux qui l'ont enseigné.
    le Traité des bienf. de Sénèque, III, 17 (enseigner)
  19. Reviens la voir, grande âme, ôte-lui cette nue Dont la sombre épaisseur aveugle sa raison.
    ib. 10 (aveugler)
  20. Le ciel amiable.
    I, 4 (amiable)