Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE, auteur cité dans le Littré

MALFILÂTRE (1732-1767)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALFILÂTRE a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Génie de Virgile 1810 15 citations
Narcisse dans l’île de Vénus 1769 60 citations

Quelques citations de Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. C'est par vous seul, infortuné Narcisse, Que cette terre, inaccessible au vice, Connut enfin le mal contagieux.
    Narcisse, ch. I (contagieux, euse)
  2. Viens alors, viens ; qu'au travers de la foule De son côté chacun de nous se coule Adroitement et trompe tous les yeux.
    Narcisse, ch. IV (couler)
  3. [Elle] Trouble à regret le repos de Narcisse, Par cent baisers essuie à son réveil, Sur ses beaux yeux, les restes du sommeil.
    Narc. III (essuyer)
  4. Mais, quand le ciel varie et que les vents divers Condensent tour à tour et dilatent les airs.
    Génie de Virgile. (condenser)
  5. Il voulut donc sous un prétexte heureux ôter lui-même à ce couple sensible L'occasion qu'il redoutait pour eux.
    Narcisse, II (sous)
  6. Ô mes héros ! cœurs faits pour la droiture, Faits pour l'amour, la sagesse et la paix !
    Narcisse, ch. I (droiture)
  7. L'île féconde à la fois se couronne D'épis dorés, des fruits mûrs de l'automne Et de l'émail dont brille le printemps.
    Narc. ch. I (émail)
  8. Sans cesse une force contraire De cette ondoyante matière Vers lui repousse les torrents.
    Ode, le Soleil fixe. (ondoyant, ante)
  9. Jadis en moi se trouvaient réunis Les doux attraits, la jeunesse, les grâces Et de Narcisse et de votre Adonis ; Aussi les cœurs volaient tous sur mes traces.
    Narcisse, III (trace)
  10. … Sous le toit solitaire De cent berceaux, sous le simple lambris Des myrtes verts et des rosiers fleuris Entrelacés par la main du mystère, L'Amour conduit les enfants de Cypris.
    Narcisse, I (lambris)
  11. Ou reposer dans des grottes tranquilles, Sur le duvet de la mousse et des fleurs, Lits sans apprêts, véritables asiles Du doux sommeil et des songes flatteurs.
    Narcisse, I (apprêt [1])
  12. Achille revenait de traîner avec joie Le vainqueur de Patrocle autour des murs de Troie, Et, dans sa tente assis, il vendait à prix d'or Le corps défiguré du déplorable Hector.
    Génie de Virgile. (déplorable)
  13. Minerve seule à Samos descendue Avait du ciel suivi les souverains ; Mais du Dieu Pan, des Faunes, des Sylvains, Elle évitait l'indécente cohue.
    Narcisse, ch. III (cohue)
  14. Là pâlit la nature, et sur ces bords funèbres Une nuit inféconde entasse des ténèbres.
    Génie de Virg. Géorg. (infécond, onde)
  15. Triton, Cymothoë, d'une main secourable, Délivrent ses vaisseaux [d'Énée] de leurs prisons de sable, Leur ouvrent une route.
    Génie de Virg. (sable [1])
  16. Mais, hélas ! prise moins cette blancheur si vaine : On cueille l'hyacinthe, on laisse le troëne.
    Génie de Virgile, Égl. III (troëne)
  17. Tu n'as point appris à connaître Dès longtemps, quels sont les Français ; Tu veux encor faire renaître Et tes malheurs et leurs succès.
    le Fort de Saint-Philippe (longtemps)
  18. Ces jours si beaux et si tôt éclipsés.
    Narcisse, I (éclipsé, ée)
  19. Mais, pour ne pas errer à l'aventure, Fixons un lieu : fuyons, si tu le veux, Près de Vénus et dans sa grotte obscure.
    Narcisse, ch. IV (fixer)
  20. Tout nous épouvantait, et la terre et les mers, Et des chiens menaçants les clameurs importunes, Et l'oiseau précurseur des grandes infortunes.
    Génie de Virg. (précurseur)