Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE, auteur cité dans le Littré

MALFILÂTRE (1732-1767)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALFILÂTRE a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Génie de Virgile 1810 15 citations
Narcisse dans l’île de Vénus 1769 60 citations

Quelques citations de Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Il vaudrait mieux ignorer l'avenir Que de prévoir d'inévitables peines.
    Narcisse, III (inévitable)
  2. Depuis qu'aux cieux l'amour est retenu, De son beau nom vous abusez encore.
    Narc. I (abuser)
  3. Que dirai-je des lieux où le baume odorant Distille goutte à goutte en larmes précieuses ?
    Génie de Virg. (distiller)
  4. Regards, soupirs, quelques baisers encor Donnés, rendus, savourés en cachette, Malgré les soins de l'aveugle Mentor.
    Narcisse, II (savouré, ée)
  5. Dircé les suit ; Doris plus vive qu'elle, L'honneur des bois, la chasseuse Doris, Passe de loin Dircé, Nice et Chloris.
    Narcisse, ch. IV (chasseur, euse)
  6. Les unes de leurs toits font sortir leur jeunesse Aux rayons du soleil et dans les champs fleuris, Épaississent le miel, ou dans leurs alvéoles De ce nectar si doux amassent les trésors.
    Génie de Virg. (alvéole)
  7. Prêt au combat, notre jeune héros Observe tout, se poste au pied d'un saule, Baisse les yeux, regarde dans les flots.
    Narcisse, ch. IV (poster)
  8. Là pâlit la nature, et sur ces bords funèbres Une nuit inféconde entasse des ténèbres.
    Génie de Virg. Géorg. (infécond, onde)
  9. Ce tourbillon de ridicules êtres, Qu'on a nommés coquettes, petits-maîtres ; Narcisses vains, pour eux seuls prévenus, Paons orgueilleux qui se rendent hommage.
    Narcisse, IV (narcisse [2])
  10. La vieille l'a prédit en tournant ses fuseaux, Quand l'huile petillante éclaire ses travaux Et que de noirs flocons d'une mousse enfumée S'amoncellent au bout de la mèche allumée.
    Génie de Virgile. (flocon)
  11. C'était assez pour être curieuse : C'était assez ; filles le sont pour moins.
    Narc. II (pour [1])
  12. Sages enfin après l'emportement, Ils jouissaient de ce repos charmant Où tombe une âme heureuse et satisfaite.
    Narc. ch. IX (emportement)
  13. Consultez-vous, et soyez mes témoins, Ô mes lecteurs ! ou consultez du moins Ces cœurs bien faits, où la vertu sincère Ne fut jamais une plante étrangère.
    Narcisse, ch. I (fait, aite [1])
  14. Cette forêt ondoyante et touffue, Amphithéâtre agréable à la vue, De toute part enfermant ce séjour, Borde le pied des coteaux d'alentour.
    Narcisse, III (amphithéâtre)
  15. Triton, Cymothoë, d'une main secourable, Délivrent ses vaisseaux [d'Énée] de leurs prisons de sable, Leur ouvrent une route.
    Génie de Virg. (sable [1])
  16. Plaisir cherché par mes vœux superflus, Plaisir moqué des mortels corrompus.
    Narcis. I (moqué, ée)
  17. Des monts, des rocs suspendus et penchants.
    Narcisse, I (penchant, ante [1])
  18. Il sommeillait, mollement incliné ; Et le vieillard, seul, assis en silence, Le soutenait d'un air de complaisance.
    Narcisse, ch. II (complaisance)
  19. Écho parlait : dans le vague des nues Elle aperçoit deux cygnes éclatants, Au cou flexible, aux ailes étendues.
    Narcisse, II (vague [2])
  20. Nous suspendîmes nos cithares Aux saules qui bordaient ces rivages déserts.
    Traduct. du psaume 136 (cithare)