Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE, auteur cité dans le Littré

MALFILÂTRE (1732-1767)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALFILÂTRE a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Génie de Virgile 1810 15 citations
Narcisse dans l’île de Vénus 1769 60 citations

Quelques citations de Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Là pâlit la nature, et sur ces bords funèbres Une nuit inféconde entasse des ténèbres.
    Génie de Virg. Géorg. (infécond, onde)
  2. Il vaudrait mieux ignorer l'avenir Que de prévoir d'inévitables peines.
    Narcisse, III (inévitable)
  3. Des voix se font entendre, et les chants des bergères Se mêlent aux accords des flûtes bocagères.
  4. À leurs besoins ils bornent leurs désirs, Mais sans chercher, au gré de vains caprices, à se créer mille besoins factices.
    Narcisse, ch. I (factice)
  5. À votre suite, ô nymphes bocagères ! J'irai fouler les naissantes fougères, Et, les cheveux de roses couronnés, M'associer à vos danses légères.
    Narcisse, ch. I (bocager, ère)
  6. Ce tourbillon de ridicules êtres, Qu'on a nommés coquettes, petits-maîtres ; Narcisses vains, pour eux seuls prévenus, Paons orgueilleux qui se rendent hommage.
    Narcisse, IV (narcisse [2])
  7. L'île féconde à la fois se couronne D'épis dorés, des fruits mûrs de l'automne Et de l'émail dont brille le printemps.
    Narc. ch. I (émail)
  8. Minerve seule à Samos descendue Avait du ciel suivi les souverains ; Mais du Dieu Pan, des Faunes, des Sylvains, Elle évitait l'indécente cohue.
    Narcisse, ch. III (cohue)
  9. Triton, Cymothoë, d'une main secourable, Délivrent ses vaisseaux [d'Énée] de leurs prisons de sable, Leur ouvrent une route.
    Génie de Virg. (sable [1])
  10. Mais, quand le ciel varie et que les vents divers Condensent tour à tour et dilatent les airs.
    Génie de Virgile. (condenser)
  11. Mais, pour ne pas errer à l'aventure, Fixons un lieu : fuyons, si tu le veux, Près de Vénus et dans sa grotte obscure.
    Narcisse, ch. IV (fixer)
  12. Ces jours si beaux et si tôt éclipsés.
    Narcisse, I (éclipsé, ée)
  13. Le Dragon [constellation] tient toujours les deux Ourses glacées Dans ses replis divers fortement embrassées.
    Gén. de Virg. Géorg. (repli)
  14. Souvent aussi Jupiter suit ses pas ; Dans ces bosquets il la trouve plus belle ; à leur aspect, son cœur se renouvelle.
    Narcisse, III (renouveler)
  15. Cette forêt ondoyante et touffue, Amphithéâtre agréable à la vue, De toute part enfermant ce séjour, Borde le pied des coteaux d'alentour.
    Narcisse, III (amphithéâtre)
  16. Ces saules, de ton champ qui marquent les confins, T'offriront du sommeil les douceurs passagères.
    Génie de Virgile, 1re Égl. (confins)
  17. Tu n'as point appris à connaître Dès longtemps, quels sont les Français ; Tu veux encor faire renaître Et tes malheurs et leurs succès.
    le Fort de Saint-Philippe (longtemps)
  18. …Elle fait un effort, Étend les bras, me cherche, ouvre avec peine Des yeux nageant dans l'ombre de la mort.
    Narcisse, ch. III (nager)
  19. Sages enfin après l'emportement, Ils jouissaient de ce repos charmant Où tombe une âme heureuse et satisfaite.
    Narc. ch. IX (emportement)
  20. Au jour naissant, le sommeil est entré Dans ses beaux yeux fermés de lassitude.
    Narcisse, ch. II (lassitude)