Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE, auteur cité dans le Littré

MALFILÂTRE (1732-1767)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALFILÂTRE a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Génie de Virgile 1810 15 citations
Narcisse dans l’île de Vénus 1769 60 citations

Quelques citations de Jacques Charles Louis de Clinchamp de MALFILÂTRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Mais, ô douleur ! elles flairaient à peine La fleur récente.
    Narcisse, IV (flairer)
  2. Ces saules, de ton champ qui marquent les confins, T'offriront du sommeil les douceurs passagères.
    Génie de Virgile, 1re Égl. (confins)
  3. Trois fois sur Pélion tous ces monstres horribles Virent l'Ossa haussé par leurs efforts pénibles.
    Génie de Virg. Géorg. (haussé, ée)
  4. Les unes de leurs toits font sortir leur jeunesse Aux rayons du soleil et dans les champs fleuris, Épaississent le miel, ou dans leurs alvéoles De ce nectar si doux amassent les trésors.
    Génie de Virg. (alvéole)
  5. Orbes errants.
    Ode 65 (orbe [1])
  6. Le Dragon [constellation] tient toujours les deux Ourses glacées Dans ses replis divers fortement embrassées.
    Gén. de Virg. Géorg. (repli)
  7. Je l'offensai ; mais des traits d'imprudence Dignes, au plus, d'un châtiment léger, Méritaient-ils cet excès de vengeance ?
    Narcisse, III (plus)
  8. Au mont Ida, l'heureux berger Pâris, De la beauté vous accordant le prix, Força Junon de vous rendre les armes.
    Narcisse, ch. III (arme)
  9. Viens alors, viens ; qu'au travers de la foule De son côté chacun de nous se coule Adroitement et trompe tous les yeux.
    Narcisse, ch. IV (couler)
  10. De notre amour bizarrement jaloux, Il veut, peut-être, en se jouant de nous, Nous effrayer…
    Narcisse, ch. IV (bizarrement)
  11. Consultez-vous, et soyez mes témoins, Ô mes lecteurs ! ou consultez du moins Ces cœurs bien faits, où la vertu sincère Ne fut jamais une plante étrangère.
    Narcisse, ch. I (fait, aite [1])
  12. Insensés, nous parlons en maîtres, Nous qui, dans l'océan des êtres, Nageons tristement confondus.
    Ode, le Soleil fixe (océan)
  13. C'est par vous seul, infortuné Narcisse, Que cette terre, inaccessible au vice, Connut enfin le mal contagieux.
    Narcisse, ch. I (contagieux, euse)
  14. Il sommeillait, mollement incliné ; Et le vieillard, seul, assis en silence, Le soutenait d'un air de complaisance.
    Narcisse, ch. II (complaisance)
  15. Mais, pour ne pas errer à l'aventure, Fixons un lieu : fuyons, si tu le veux, Près de Vénus et dans sa grotte obscure.
    Narcisse, ch. IV (fixer)
  16. À peine les troupeaux cherchaient dans la prairie Et la tendre rosée et l'herbe refleurie.
    Génie de Virg. Égl. VII (refleuri, ie)
  17. La terre suit ; Mars moins rapide D'un air sombre s'avance et guide Les pas tardifs de Jupiter ; Et son père, le vieux Saturne Roule à peine son char nocturne Sur les bords glacés de l'éther.
    le Soleil fixe au milieu des planètes (nocturne)
  18. Sages enfin après l'emportement, Ils jouissaient de ce repos charmant Où tombe une âme heureuse et satisfaite.
    Narc. ch. IX (emportement)
  19. Ce fol amant, d'un œil insatiable, Fixe à loisir un objet agréable.
  20. Achille revenait de traîner avec joie Le vainqueur de Patrocle autour des murs de Troie, Et, dans sa tente assis, il vendait à prix d'or Le corps défiguré du déplorable Hector.
    Génie de Virgile. (déplorable)