Mathurin-Marie LESNÉ, auteur cité dans le Littré

LESNÉ (1777-1841)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESNÉ a été choisie.

89 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Reliure, poëme didactique en six chants 1820 71 citations

Quelques citations de Mathurin-Marie LESNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 89 citations dans le Littré.

  1. Couture à nerfs fendus ; cette couture est la plus ancienne et la meilleure de toutes ; les deux nerfs se touchent, les nerfs de droite reçoivent un cahier, les nerfs de gauche en reçoivent un autre, et ainsi de suite, et alternativement chaque cahier est cousu sur toute sa longueur et à point arrière, c'est-à-dire que le fil fait un tour sur chaque ficelle ou nerf.
    ib. p.152 (nerf)
  2. La pliure des titres est la chose à laquelle manquent tous les relieurs.
    la Reliure, p. 144 (pliure)
  3. À l'aide d'un compas marquez la rabaissure ; Rabaissez à la presse et jamais autrement.
    la Reliure, p. 66 (rabaissure)
  4. Les mords sont toujours bien carrés, plus droits, et empêchent les livres de voiler, comme cela arrive souvent quand les membrures ne sont pas parfaitement droites et unies.
    la Reliure, p. 159 (voiler [3])
  5. Presque tous les papiers maroquinés, excepté celui de Strasbourg, se dorent mal.
    la Reliure, p. 135 (maroquiné, ée)
  6. Quand le veau est d'une bonne qualité, qu'il est bon de fleur, exempt d'essavures, l'encollage est plus qu'inutile.
    la Reliure, p. 194 (essavure)
  7. Chaque art a son jargon impropre plus ou moins : Ce qu'on nomme à bon droit le coussin, les clavettes, Se dit vulgairement cossin et chevillettes ; On serait ridicule en disant autrement,
    la Reliure, p. 55 (cossin)
  8. Tel excelle à relier qui souvent marbre mal.
    la Reliure, p. 75 (marbrer)
  9. Au livre le surjet est si pernicieux, Que je ne connais rien qui soit plus dangereux.
    ib. p. 51 (surjet)
  10. Émargez au compas, à l'équerre, à la règle.
    la Reliure, p. 132, 1820 (émarger)
  11. Il est tout à fait désagréable de voir près d'un titre roux une garde extrêmement blanche ; il est essentiel que la teinte des gardes s'accorde avec le papier du livre.
    la Reliure, p. 146 (garde [1])
  12. La racine est le plus beau marbre qu'on ait imaginé.
    ib. p. 199 (racine)
  13. Détortillez les nerfs jusques dans leur racine ; Ayez soin de leur faire une pointe très fine ; Des nerfs bien épointés sont secs en un moment.
    ib. p. 53 (épointer [2])
  14. Les rosettes sont des fers qui, d'un seul coup, forment un dessin sans le secours d'aucun autre fer ; elles se placent sur les dos, dans les entre-nerfs, ou sur les plats, dans les angles des bordures.
    la Reliure, p. 217 (rosette [1])
  15. Quand un livre est plié, devant que de le battre, Séparez les feuillets bien nets, soigneusement ; Repliez chaque enquart après séparément.
    ib. p. 47 (encart)
  16. J'ai vu de très gros livres sous lesquels on avait mis des roulettes.
    la Reliure, p. 139 (roulette [1])
  17. Ce qui constitue la reliure, c'est la couture et l'endossement.
    la Reliure, p. 152 (endossement)
  18. Les palettes sont des fers qui ont la figure d'un T ; la grande branche entre dans un manche pour pouvoir s'en servir, l'extrémité transversale est gravée.
    la Reliure, p. 217 (palette [1])
  19. La pernicieuse habitude du surjet entraîne la ruine de milliers de livres précieux… j'ai vu surjeter les plus beaux ouvrages.
    la Reliure, p. 116 (surjet)
  20. Je rêve à mon état, et souvent dans la nuit, Ou je dessine un fer, ou je trouve un granit.
    la Reliure, p. 40 (fer [1])