Mathurin-Marie LESNÉ, auteur cité dans le Littré

LESNÉ (1777-1841)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESNÉ a été choisie.

89 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Reliure, poëme didactique en six chants 1820 71 citations

Quelques citations de Mathurin-Marie LESNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 89 citations dans le Littré.

  1. Un fer à dos remplissait d'un seul coup tout un entre-nerf, tandis que maintenant que le goût des petits fers s'est propagé…
    ib. p. 204 (fer [1])
  2. Ou bien de d'Orléans les planches spinthriennes, Ou les douze Césars, ou les dames romaines.
    la Reliure, p. 43 (spinthrien, enne)
  3. Autrement la rognure n'est jamais unie, et faisant successivement plusieurs sauts, le livre finit par être plus haut d'un côté que de l'autre, ce que l'on nomme, en termes de l'art, faire du nez.
    la Reliure, p. 174 (nez)
  4. Quand le veau est d'une bonne qualité, qu'il est bon de fleur, exempt d'essavures, l'encollage est plus qu'inutile.
    la Reliure, p. 194 (essavure)
  5. L'époque de l'introduction des dos brisés en France est très incertaine… il y a à peu près cinquante ans que cette espèce de reliure est devenue de mode.
    ib. p. 186 (dos)
  6. On est encore obligé, quelquefois, de mettre des pièces blanches pour boucher les trous d'enfilure ou d'endouzainement quand on se sert de veau alun.
    la Reliure, p. 194 (endouzainement)
  7. Quand la colle forté est sèche, on détortille et l'on épointe les nerfs.
    la Reliure, p. 157 (épointer [2])
  8. Ils grecquent jusqu'à trois ou quatre lignes de profondeur…[des livres] grecqués jusqu'à la lettre.
    ib. p. 124 (grecquer)
  9. Émargez au compas, à l'équerre, à la règle.
    la Reliure, p. 132, 1820 (émarger)
  10. Parcelles de ficelles qui proviennent de l'épointure des nerfs.
    la Reliure, p. 160 (épointure [2])
  11. L'écaille, qui n'est plus guère en usage aujourd'hui, se fait avec une forte décoction de bois de Fernambouc, auquel on joint de l'alun et même de la cochenille.
    la Reliure, p. 200 (écaille)
  12. Il leur faut des livres à dos brisés, des livres qui se tiennent ouverts sur la table.
    la Reliure, p. 113, 1820 (dos)
  13. Quand vos dos [de livres] sont bien secs, passez en colle forte.
    la Reliure, p. 57, 1820 (passer)
  14. Les taches noires qu'impriment à la peau ou la couperose ou le noir de racine.
    la Reliure, p. 177 (racine)
  15. Ces témoins sont des feuilles qui ne se trouvent pas tout à fait rognées en queue du livre ; ils sont pour l'ordinaire très inégaux, puisque ce n'est autre chose que la barbe du papier.
    ib. 171 (témoin)
  16. [Le carton] battu jusqu'à ce qu'il grisaille.
    la Reliure, p. 162 (grisailler)
  17. Ce petit ornement qu'on nomme tranchefile, Maintient la coiffe ferme, au livre très utile.
    la Reliure, p. 65 (tranchefile)
  18. Le mot reliure, dans sa véritable acception, ne doit pas être pris pour ce qui recouvre un livre… ce qui la constitue, c'est la couture et l'endossement.
    ib. p. 152 (reliure)
  19. Quelquefois sur la tranche on peint des paysages, Des miniatures même, et mille autres objets, Qui ne sont apparents qu'en courbant les feuillets.
    ib. p. 63 (tranche)
  20. Un livre sur tous sens doit se trouver d'équerre, En tête, en queue, au dos, aux mors, à la gouttière.
    la Reliure, p. 46 (équerre)