Mathurin-Marie LESNÉ, auteur cité dans le Littré

LESNÉ (1777-1841)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESNÉ a été choisie.

89 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Reliure, poëme didactique en six chants 1820 71 citations

Quelques citations de Mathurin-Marie LESNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 89 citations dans le Littré.

  1. La pliure des titres est la chose à laquelle manquent tous les relieurs.
    la Reliure, p. 144 (pliure)
  2. Il leur faut des livres à dos brisés, des livres qui se tiennent ouverts sur la table.
    la Reliure, p. 113, 1820 (dos)
  3. À l'aide d'un compas marquez la rabaissure ; Rabaissez à la presse et jamais autrement.
    la Reliure, p. 66 (rabaissure)
  4. Faire des mords, serrer la presse le plus fortement possible, et, par quelques petits coups de marteau, forcer les premiers et derniers cahiers de se replier sur les membrures.
    la Reliure, p. 158 (mord)
  5. Les reliures périssent le plus souvent par les coiffes.
    la Reliure, p. 133 (reliure)
  6. Chaque art a son jargon impropre plus ou moins : Ce qu'on nomme à bon droit le coussin, les clavettes, Se dit vulgairement cossin et chevillettes ; On serait ridicule en disant autrement,
    la Reliure, p. 55 (cossin)
  7. Quand le veau est d'une bonne qualité, qu'il est bon de fleur, exempt d'essavures, l'encollage est plus qu'inutile.
    la Reliure, p. 194 (essavure)
  8. Il en est de même des papiers pour gardes ; cet embellissement varie beaucoup ; les marbreurs s'évertuent à composer des marbres magnifiques.
    la Reliure, p. 119 (marbreur)
  9. La racine est le plus beau marbre qu'on ait imaginé.
    ib. p. 199 (racine)
  10. Quand dans le même endroit on frappe fort, longtemps, Le livre alors s'échauffe, eût-il cent cinquante ans ; L'impression macule en différentes places.
    la Reliure, p. 40 (maculer)
  11. Tel excelle à relier qui souvent marbre mal.
    la Reliure, p. 75 (marbrer)
  12. L'écaille, qui n'est plus guère en usage aujourd'hui, se fait avec une forte décoction de bois de Fernambouc, auquel on joint de l'alun et même de la cochenille.
    la Reliure, p. 200 (écaille)
  13. Alors que vous poussez quelques riches dentelles, Laissez régner autour un filet privé d'or.
    la Reliure, p.96 (pousser)
  14. Parcelles de ficelles qui proviennent de l'épointure des nerfs.
    la Reliure, p. 160 (épointure [2])
  15. … Et pour vos endossures, Laissez les entre-deux, servez-vous de membrures.
    la Reliure, p. 55 (entre-deux)
  16. Les relieurs ont la mauvaise habitude de coller le papier serpente près du cadre de la figure ; ce papier très mince, venant à se déchirer, laisse toujours quelques traces de la collure.
    Reliure, p. 151 (serpente [2])
  17. Quelquefois sur la tranche on peint des paysages, Des miniatures même, et mille autres objets, Qui ne sont apparents qu'en courbant les feuillets.
    ib. p. 63 (tranche)
  18. Noir de racine, noir peu coûteux, que quelques ouvriers préparent en mettant de vieilles ferrailles dans un pot de terre avec du vinaigre et de la bière.
    ib. p. 199 (racine)
  19. Au livre le surjet est si pernicieux, Que je ne connais rien qui soit plus dangereux.
    ib. p. 51 (surjet)
  20. Celui qui vise à la perfection, après avoir fait un train, je ne dis pas de 5 ou 600 volumes, mais seulement de 25 ou 30… se corrigera, dans les trains suivants, des défauts qu'il aura remarqués dans celui-ci.
    la Reliure, p. 20 (train)