Mathurin-Marie LESNÉ, auteur cité dans le Littré

LESNÉ (1777-1841)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESNÉ a été choisie.

89 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Reliure, poëme didactique en six chants 1820 71 citations

Quelques citations de Mathurin-Marie LESNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 89 citations dans le Littré.

  1. La taille-douce macule toujours sur le serpente.
    Reliure, p. 151 (serpente [2])
  2. J'ai vu de très gros livres sous lesquels on avait mis des roulettes.
    la Reliure, p. 139 (roulette [1])
  3. Je rêve à mon état, et souvent dans la nuit, Ou je dessine un fer, ou je trouve un granit.
    la Reliure, p. 40 (fer [1])
  4. Il y a à peu près quinze ans qu'on a imaginé de gaufrer les livres ; Courteval est, je crois, le premier qui ait essayé ce genre.
    ib. p. 196 (gaufrer)
  5. Quand un livre est plié, devant que de le battre, Séparez les feuillets bien nets, soigneusement ; Repliez chaque enquart après séparément.
    ib. p. 47 (encart)
  6. Presque toutes les reliures en veau des XVe et XVIe siècles étaient fauves… on est toujours revenu au veau fauve.
    la Reliure, p. 118 et 119 (veau)
  7. Parcelles de ficelles qui proviennent de l'épointure des nerfs.
    la Reliure, p. 160 (épointure [2])
  8. Quand vous aurez taillé, paré vos couvertures, Ajoutez vos faux dos et vos fausses nervures ; Les nerfs étaient cousus au livre anciennement ; Mais, depuis que l'on tient pour un grand agrément Que les livres communs, comme les livres riches, Soient faits à dos brisés, on met des nerfs postiches.
    ib. p. 68 (nerf)
  9. Presque tous les papiers maroquinés, excepté celui de Strasbourg, se dorent mal.
    la Reliure, p. 135 (maroquiné, ée)
  10. Noir de racine, noir peu coûteux, que quelques ouvriers préparent en mettant de vieilles ferrailles dans un pot de terre avec du vinaigre et de la bière.
    ib. p. 199 (racine)
  11. Dans l'ancien temps on gaufrait souvent les tranches dorées.
    la Reliure, p. 179 (gaufrer)
  12. Ce qui constitue la reliure, c'est la couture et l'endossement.
    la Reliure, p. 152 (endossement)
  13. L'écaille, qui n'est plus guère en usage aujourd'hui, se fait avec une forte décoction de bois de Fernambouc, auquel on joint de l'alun et même de la cochenille.
    la Reliure, p. 200 (écaille)
  14. Les rosettes sont des fers qui, d'un seul coup, forment un dessin sans le secours d'aucun autre fer ; elles se placent sur les dos, dans les entre-nerfs, ou sur les plats, dans les angles des bordures.
    la Reliure, p. 217 (rosette [1])
  15. Je me suis un peu étendu sur cette main-d'œuvre, qui est une des plus essentielles de la reliure.
    la Reliure, p. 171 (main-d'œuvre)
  16. Il est tout à fait désagréable de voir près d'un titre roux une garde extrêmement blanche ; il est essentiel que la teinte des gardes s'accorde avec le papier du livre.
    la Reliure, p. 146 (garde [1])
  17. Mais fuyez cependant l'odieuse tactique De sabrer pour garder une bonne pratique.
    la Reliure, p. 33 (sabrer)
  18. Quand vos dos [de livres] sont bien secs, passez en colle forte.
    la Reliure, p. 57, 1820 (passer)
  19. Ce papier se décolle souvent, soit en dedans, soit en dehors, par le seul effet de la fraîcheur que lui communique la peau, et celle-ci présente des soufflets le long des mords.
    la Reliure, p. 162 (soufflet)
  20. Les mords sont toujours bien carrés, plus droits, et empêchent les livres de voiler, comme cela arrive souvent quand les membrures ne sont pas parfaitement droites et unies.
    la Reliure, p. 159 (voiler [3])