Mathurin-Marie LESNÉ, auteur cité dans le Littré

LESNÉ (1777-1841)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESNÉ a été choisie.

89 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Reliure, poëme didactique en six chants 1820 71 citations

Quelques citations de Mathurin-Marie LESNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 89 citations dans le Littré.

  1. Quand toutes ces opérations sont terminées, il faut rogner le carton du côté qui doit se loger dans le mord du livre ; ce côté du rogné se nomme aussi le mord.
    la Reliure, p. 161 (mord)
  2. Quand vos dos [de livres] sont bien secs, passez en colle forte.
    la Reliure, p. 57, 1820 (passer)
  3. Autrement la rognure n'est jamais unie, et faisant successivement plusieurs sauts, le livre finit par être plus haut d'un côté que de l'autre, ce que l'on nomme, en termes de l'art, faire du nez.
    la Reliure, p. 174 (nez)
  4. Ceux qui mettent du soin à leur ouvrage battent et pressent le livre comme il faut, placent les figures, ensuite mettent à chaque figure un papier serpente de la grandeur du texte.
  5. La racine est le plus beau marbre qu'on ait imaginé.
    la Reliure, p. 199 (marbre [1])
  6. Un fer à dos remplissait d'un seul coup tout un entre-nerf, tandis que maintenant que le goût des petits fers s'est propagé…
    ib. p. 204 (fer [1])
  7. L'écaille, qui n'est plus guère en usage aujourd'hui, se fait avec une forte décoction de bois de Fernambouc, auquel on joint de l'alun et même de la cochenille.
    la Reliure, p. 200 (écaille)
  8. Les mords sont toujours bien carrés, plus droits, et empêchent les livres de voiler, comme cela arrive souvent quand les membrures ne sont pas parfaitement droites et unies.
    la Reliure, p. 159 (voiler [3])
  9. Le mot reliure, dans sa véritable acception, ne doit pas être pris pour ce qui recouvre un livre… ce qui la constitue, c'est la couture et l'endossement.
    ib. p. 152 (reliure)
  10. Émargez au compas, à l'équerre, à la règle.
    la Reliure, p. 132, 1820 (émarger)
  11. Il est de rigueur que le grain du maroquin soit en travers de la couverture.
    Reliure, p. 184 (maroquin [1])
  12. À l'aide d'un compas marquez la rabaissure ; Rabaissez à la presse et jamais autrement.
    la Reliure, p. 66 (rabaissure)
  13. Ensuite examinez si quelque parchemin Se serait en séchant dérangé de sa place ; S'il frise, s'il boursoufle ou fait quelque grimace ; Vous feriez en ce cas quelques petits ragrets.
    la Reliure, p. 57 (ragret)
  14. Au livre le surjet est si pernicieux, Que je ne connais rien qui soit plus dangereux.
    ib. p. 51 (surjet)
  15. Il en est de même des papiers pour gardes ; cet embellissement varie beaucoup ; les marbreurs s'évertuent à composer des marbres magnifiques.
    la Reliure, p. 119 (marbreur)
  16. Il y a quatre manières de passer en carton… la passure à un trou et celle des camelotiers ; ils percent un seul trou à chaque nerf, y passent la ficelle et rassemblent les deux nerfs en dedans en les nouant ensemble.
    la Reliure, p. 163 (passure)
  17. Le plus léger des plis est préjudiciable ; Au lieu de se brunir, l'or frise et se guilloche.
    la Reliure, p. 62 (friser [1])
  18. Quand la colle forté est sèche, on détortille et l'on épointe les nerfs.
    la Reliure, p. 157 (épointer [2])
  19. L'époque de l'introduction des dos brisés en France est très incertaine… il y a à peu près cinquante ans que cette espèce de reliure est devenue de mode.
    ib. p. 186 (dos)
  20. De même un beau granit sur un livre mal fait, Ne peut jamais produire un excellent effet.
    la Reliure, p. 29 (granit)