Pierre-Simon de LAPLACE, auteur cité dans le Littré

LAPLACE (1749-1827)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAPLACE a été choisie.

Mathématicien et physicien français.

288 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Exposition du système du monde 1836 260 citations

Quelques citations de Pierre-Simon de LAPLACE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 288 citations dans le Littré.

  1. À l'équateur… le soleil s'élève, à midi, jusqu'au au zénith dans les équinoxes.
    Exp. I, 2 (zénith)
  2. Le méridien céleste, que déterminent les observations astronomiques, est formé par un plan qui passe par l'axe du monde et par le zénith de l'observateur.
    ib. I, 12 (méridien [1])
  3. On observe, dans diverses parties du ciel, de petites blancheurs qui semblent être de la même nature que la voie lactée.
    Exp. I, 13 (blancheur)
  4. L'impénétrabilité mutuelle des corps, propriété de la matière en vertu de laquelle deux corps ne peuvent occuper le même lieu au même instant.
    Exp. III, 3 (impénétrabilité)
  5. On pourrait ainsi concilier l'inaltérabilité des mouvements célestes, prouvée par les phénomènes, avec l'opinion de ceux qui regardent le vide comme impossible.
    Exp. III, 3 (inaltérabilité)
  6. L'observation de l'obliquité de l'écliptique par Ératosthène est précieuse, en ce qu'elle confirme sa diminution connue à priori par la théorie de la pesanteur.
    Expos. V, 2 (obliquité)
  7. Le fluide qui nous la renvoie [la lumière zodiacale] est extrêmement rare, puisque l'on aperçoit les étoiles au travers.
    Exp. I, 2 (rare)
  8. La loi de la pesanteur universelle a le précieux avantage de pouvoir être réduite au calcul, et d'offrir, dans la comparaison de ses résultats aux observations, le plus sûr moyen d'en constater l'existence.
    Expos. IV, 1 (pesanteur)
  9. La considération de la stabilité de l'équilibre d'un système de molécules réagissantes les unes sur les autres par leurs forces attractives…
    Exp. IV, 17 (réagissant, ante)
  10. Chaque point matériel dans le même lieu de la terre tend à se mouvoir avec la même vitesse par l'action de la pesanteur ; la somme de ces tendances est ce qui constitue le poids d'un corps ; ainsi les poids sont proportionels aux masses.
    Expos. III, 3 (poids)
  11. Les causes premières et la nature intime des choses nous seront éternellement inconnues.
    Expos. I, 2 (intime)
  12. On peut croire qu'à la longue la division décimale du jour remplacera sa division actuelle qui contraste trop avec les divisions des autres mesures pour n'être pas abandonnée.
    Expos. I, 14 (décimal, ale)
  13. Les taches du soleil sont presque toujours comprises dans une zone de sa surface dont la largeur, mesurée sur un méridien solaire, ne s'étend pas au delà de 34 degrés, de chaque côté de son équateur.
    Exp. 1, 2 (zone)
  14. La planète Uranus avait échappé par sa petitesse aux anciens observateurs ; Flamsteed à la fin du dernier siècle, Mayer et Lemonnier dans celui-ci, l'avaient déjà observée comme une petite étoile.
    Exp. I, 9 (uranus)
  15. Ptolémée avait fait passer son premier méridien par les Canaries comme étant la limite occidentale des pays alors connus.
    Exp. I, 14 (méridien [1])
  16. Le mouvement de la lune s'accélère quand celui du soleil se ralentit, et réciproquement.
    Expos. I, 4 (réciproquement)
  17. Considérons le principal de ces phénomènes, celui de l'ascension et de la dépression des liquides dans des tubes étroits.
    Exp. IV, 17 (dépression)
  18. La mer est dans un état ferme d'équilibre ; et, si, comme il est difficile d'en douter, elle a recouvert autrefois des continents aujourd'hui fort élevés au-dessus de son niveau, il faut en chercher la cause ailleurs que dans le défaut de stabilité de son équilibre.
    Exp. IV, 12 (ferme [1])
  19. On voit autour de cette planète sept satellites se mouvoir d'occident en orient dans des orbes presque circulaires.
    Exp. I, 8 (orbe [1])
  20. La lune ne disparaît pas entièrement dans ses éclipses ; elle est encore éclairée d'une très faible lumière qui lui vient des rayons du soleil, infléchis par l'atmosphère terrestre.
    Exp. I, 4 (infléchi, ie)