Pierre-Simon de LAPLACE, auteur cité dans le Littré

LAPLACE (1749-1827)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAPLACE a été choisie.

Mathématicien et physicien français.

288 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Exposition du système du monde 1836 260 citations

Quelques citations de Pierre-Simon de LAPLACE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 288 citations dans le Littré.

  1. C'est à l'inclinaison de l'écliptique sur l'équateur qu'est due la différence des saisons.
    Expos. I, 2 (écliptique)
  2. La carrière des sciences lui parut d'abord peu propre à satisfaire l'ambition qu'il avait de s'illustrer ; mais l'ascendant de son génie et les exhortations de Moestlin le rappelèrent à l'astronomie, et il y porta toute l'activité d'une âme passionnée pour la gloire.
    Exp. V, 4 (ascendant [2])
  3. Le ciel paraît tourner sur deux points fixes, nommés par cette raison pôles du monde.
    Expos. I, 1 (pôle)
  4. La terre est une des planètes qui circulent autour du soleil.
    Expos. II, préface. (circuler)
  5. Par ces mots [s'il avait assisté aux conseils de Dieu] qui furent taxés d'impiété, Alphonse faisait entendre que l'on était encore loin de connaître le mécanisme de l'univers.
    Expos. V, 4 (mécanisme)
  6. N'est-il pas infiniment plus simple de supposer au globe que nous habitons un mouvement de rotation sur lui-même, que d'imaginer, dans une masse aussi considérable et aussi distante que le soleil, le mouvement extrêmement rapide qui lui serait nécessaire pour tourner en un jour autour de la terre ?
    Expos. II, 1 (distant, ante)
  7. La lune, par l'observation de ses mouvements, rend sensible à l'astronomie perfectionnée l'ellipticité de la terre, dont elle fit connaître la rondeur aux premiers astronomes par ses éclipses.
    Expos. IV, 5 (ellipticité)
  8. Dans ces mouvements divers la position respective de tous ces astres reste la même.
    Exp. I, 1 (respectif, ive)
  9. Ce fut dans l'antiquité une opinion générale que le mouvement uniforme et circulaire, comme étant le plus parfait, devait être celui des astres.
    Expos. V, 2 (circulaire)
  10. La théorie des inégalités séculaires et périodiques du mouvement des planètes, fondée sur la loi de la pesanteur universelle, a donné aux tables astronomiques une précision qui prouve la justesse et l'utilité de cette théorie.
    Exp. IV, 3 (table)
  11. Le croissant de la lune, constamment dirigé vers le soleil, indique évidemment qu'elle en emprunte sa lumière.
    Expos. I, 3 (croissant [2])
  12. Le flux et le reflux sont insensibles dans les petites mers, telles que la mer Noire et la mer Caspienne.
    Expos. IV, 10 (reflux)
  13. Copernic fut inhumé dans la cathédrale de Frauenberg sans pompe et sans épitaphe.
    Expos. v, 4 (épitaphe)
  14. Le premier de ces astronomes [Méton] se rendit célèbre par le cycle de dix-neuf années correspondantes à 235 lunaisons qu'il introduisit dans le calendrier.
    Exp. V, 2 (cycle)
  15. Le rapport de la vitesse acquise au temps, est constant pour une même force accélératrice ; il augmente ou diminue, suivant que ces forces sont plus ou moins grandes ; il peut donc servir à les exprimer.
  16. Le mouvement du soleil dans un orbe incliné à l'équateur.
    ib. V, 1 (orbe [1])
  17. La première mesure précise de la terre, dont nous ayons une connaissance certaine, est celle que Picard exécuta en France vers la fin du dernier siècle [le XVIIe].
    Exposé, I, 12 (mesure)
  18. Des montagnes d'une grande hauteur s'élèvent à la surface de la lune ; leurs ombres projetées sur les plaines y forment des taches qui varient avec la position du soleil.
    Syst. du monde, I, 4 (tache)
  19. Les effervescences, le développement des gaz, l'électricité, la chaleur et les combinaisons produites par le mélange de plusieurs substances contenues dans un vaisseau fermé, n'en altèrent le poids ni pendant ni après le mélange.
    Expos. IV, 16 (effervescence)
  20. Les Arabes donnaient une attention particulière à la mesure du temps par des clepsydres, par d'immenses cadrans solaires et même par les vibrations du pendule.
    Exp. V, 3 (cadran)