Alphonse de LAMARTINE, auteur cité dans le Littré

LAMARTINE (1790-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAMARTINE a été choisie.

1281 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Harmonies poétiques et religieuses 1830 416 citations
Harold 36 citations
Jocelyn 1836 140 citations
Méditations poétiques 1820 498 citations
Mort de Socrate 24 citations
Nouvelles méditations 1823 20 citations

Quelques citations de Alphonse de LAMARTINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1281 citations dans le Littré.

  1. Oui, tu me resteras, ô funèbre héritage [un crucifix] ! Sept fois, depuis ce jour, l'arbre que j'ai planté Sur sa tombe sans nom a changé de feuillage, Tu ne m'as pas quitté.
    Nouv. Médit. le Crucifix. (quitter)
  2. Ah ! si dans ces instants où l'âme fugitive S'élance et veut briser le sein qui la captive…
    Méd. I, 5 (fugitif, ive)
  3. Le rayon qui blanchit ses vastes flancs de pierre [du Colisée].
    Méd. II, 20 (pierre)
  4. Je vais vous consacrer sur ce bord de ma tombe ; Baissez la tête, enfant, pour que le chrême y tombe.
    Joc. V, 182 (chrême)
  5. De colline en colline et d'étage en étage Les monts, dont le miroir fait onduler l'image, Descendent jusqu'au lit des mers.
    Harm. I, 10 (étage)
  6. Qui sait, lorsque le sang du martyre l'arrose, Si je puis en honneur abandonner sa cause [du Seigneur] ?
    Jocel. IV, 158 (honneur)
  7. On n'écrit pas la législation de la conscience publique ; on la lit dans l'opinion et dans les mœurs ; le déshonneur en est la pénalité.
    Rapp. à la ch. des dép. Propr. litt. (pénalité)
  8. L'aube enfin colora sa barre au bord des cieux.
    Joc. I, 51 (barre)
  9. Je relève sous l'eau les tiges abattues, Je secoue au soleil les cœurs de mes laitues.
    Joc. IX, 281 (cœur)
  10. Mais à ces doux tableaux mon âme indifférente N'éprouve devant eux ni charme ni transport.
    Médit. I (tableau)
  11. Un de ses bras pendait de la funèbre couche ; L'autre, languissamment replié sur son cœur, Semblait chercher encore et presser sur sa bouche L'image du Sauveur.
    Nouv. Méd. 22 (funèbre)
  12. Le ruisseau n'apprend pas à couler dans sa pente.
    Nouv. Méd. 5 (pente)
  13. [Il voyait] … les feux dispersés dans des nuits embaumées, Calculant sans compas leurs courbes enflammées, Sous la voûte sans clef flottant de toutes parts.
    Harm. II, 12 (clef ou clé)
  14. L'harmonieux éther, dans ses vagues d'azur, Enveloppe les monts d'un fluide plus pur.
    Harm. II, 4 (fluide)
  15. Les pleurs comptent pour le sourire, Les nuits d'exil pour de beaux jours.
    Harm. III, 4 (compter)
  16. Nos âmes réunies Hantent les mêmes bords, vivent des mêmes vies.
    Joc. VI, 220 (hanter)
  17. Dans la nuit du tombeau l'âme s'engloutit-elle ? Tombe-t-elle en poussière ? ou, prête à s'envoler, Comme un son qui n'est plus va-t-elle s'exhaler ?
    Méd. I, 5 (exhaler)
  18. Pourquoi relevez-vous, ô fleurs, vos pleins calices, Comme un front incliné que relève l'amour ?
    Harm. I, 3 (calice [2])
  19. Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes.
    Médit. le Lac. (mugir)
  20. …Dans le sombre avenir Mon âme avec effroi se plonge ; Et je me dis : ce n'est qu'un songe Que le bonheur qui doit finir.
    Méd. II, 10 (finir)