Léon de LABORDE, auteur cité dans le Littré

DE LABORDE (1807-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE LABORDE a été choisie.

Archéologue et voyageur, historien d'art, dessinateur. - Conservateur au Musée du Louvre puis directeur général des Archives de l'Empire. - Député de Seine-et-Oise puis sénateur. - Fils de l'archéologue et homme politique Alexandre de Laborde.
Le dictionnaire Littré lui attribue parfois des citations que L. de Laborde ne fait que citer, comme ce décret de 1363 à l'historique du mot Rouelle publié en page 487 des Émaux.

787 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du musée du Louvre 1857 564 citations

Quelques citations de Léon de LABORDE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 787 citations dans le Littré.

  1. Uns tableaux d'argent blanc, de la hautesse du soleil, en un estuy de cuir noir.
    Émaux, p. 506 (tableau)
  2. Un signet d'or à un cassidoine, où est taillie la teste d'une femme.
  3. La salière servait aussi à faire l'épreuve ou l'essai des mets, et, à cet effet, elle était entourée de langues de serpent.
    ib. p. 489 (salière)
  4. Le pain, qui est le principal et la plus noble viande pour sustentaccion de corps humain.
    Émaux, p. 541 (viande)
  5. Sept coffres, que grans que petiz, faitz de paste cuyte, à la mode d'Italie, bien ouvrez et dorez.
    Émaux, p. 432 (pâte)
  6. Verre volcanique qui ressemble à du verre de bouteille ; il raie le verre, se change en émail gris à la chaleur du chalumeau, et fait feu sous le briquet ; la couleur en est verte foncée et noire ; on l'emploie en parures de deuil, comme le jais, auquel il est supérieur en dureté, en ténacité, en poli.
    Émaux, p. 407 (obsidiane ou obsidienne)
  7. Les autres pieces dudit faudestueil [fauteuil] furent par ledit orfevre lavées, nestoiées, rebrunies, redorées et mises sus.
    Émaux, p. 310 (redorer)
  8. Un carcan, esmeraudé de perles et de rubis.
    Émaux, p. 195 (carcan)
  9. Une ceinture de cuir de lioun, harnessé d'or od camaeux.
    ib. p. 240 (cuir [1])
  10. En laquelle besongne, pour housser ladite chappelle et armoierie dessus dicte, a esté mis et employé par ledit Colart de Laon, paintre, sept pieces de cendaulx.
    Émaux, p. 341 (houssé, ée [2])
  11. Ouvrier qui faisait les vases en madre, et aussi l'officier qui conservait les madres.
    Émaux, p. 376 (madrinier)
  12. Tassin Croix, Hannequin Godefroy et Jehan Duffle, entailleurs d'ymages.
    Émaux, p. 263 (entailleur)
  13. Une croix d'or, et ou pied du croisillon est une ymage de Nostre Dame en un fenestrage, esmaillé d'azur.
    Émaux, p. 311 (fenêtrage)
  14. Un porte paix d'or, où il y a un angle [ange] tenant un crucifix, couvert par dessus d'un cristal.
    Émaux, p. 427 (paix)
  15. Une bien petite fourchette d'or, à manche tortillié, pour mengier meures.
    Émaux, p. 324 (tortiller)
  16. Pour tendre la tapisserie, netayer les sales, et coupper le lyarre qui tenoit à la grant salle.
    Émaux, p. 547 (lierre)
  17. À nostre amé orlogeur, Pierre de Sainte Bealté.
    Émaux, p. 415 (horloger)
  18. À mestre Girart d'Orliens, paintre, pour cause de la façon d'une litiere.
    Émaux, p. 366 (litière)
  19. Une pomme d'or pleine de musque, à une grosse perle au bout, garnie d'un gros bouton de perles et un dyamant.
    Émaux, p. 402 (musc)
  20. Un camail en façon de treliz, et est ledit camail cintré par-dessus de bossetes tant d'or que esmaillées de blanc et de rouge cler.
    ib. (camail)