Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Les Anglois incommodoient fort les François sur mer.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (incommoder)
  2. Entre les gens de guerre avoit eu paroles, de telles manieres que, gueres ne s'en falloit, alloient jusques à la voie de faict.
    1380 (voie)
  3. Et s'en allerent en grand tumulte au college de Navarre, et là pillerent et robberent ce qu'ils trouverent, excepté la librairie.
    Charles VI, 1418 (librairie)
  4. Et toutesiois feut-il conclu, qu'on leur feroit la plus gratieuse response que faire se pourroit.
    Charles VI, 1381 (gracieux, euse)
  5. Ne jamais il ne doibt estre receu à dire le contraire de sa confession, ne à la coulourer ou justifier autrement.
    Charles VI, 1411 (colorer)
  6. Vray est qu'il y en avoit peu [de vin], et ne vous plaist ce que l'on dist communement : un peu et du bon.
    IV, anc. prol. (peu)
  7. Et sur ce respondit qu'il en parleroit au roy et qu'il en feroit son devoir.
    Charles VI, 1380 (devoir [2])
  8. Tout estoit si bien pillé qu'il n'y avoit plus de fourraige pour les chevaux.
    ib. 1414 (bien [2])
  9. Et si avoient limes et sies sourdes et grosses turquoises et habillemens pour legerement ouvrir ladicte porte.
    Charles VI, 1417 (tricoises)
  10. Les dames et damoiselles menoient grands et excessifs estats, et cornes merveilleuses hautes et larges, et avoient de chascun costé en lieu de bourleis deux grandes oreilles si larges que, quand elles vouloient passer l'huys d'une chambre, il falloit qu'elles se tournassent de costé et baissassent, ou elles n'eussent pu passer.
    Hist. de Charles VI, p. 336, dans LACURNE (corne)
  11. Et les aucuns disoient que le duc de Baviere avoit laschement faict qu'il n'avoit tué le duc de Bourgongne soudainement et s'en estre allé en Allemaigne, et il n'en eust plus esté.
    Charles VI, 1413 (être [1])
  12. Pour voir l'estat de l'ost et le bien savoir, il envoya quatre cens combattans explorateurs qui avoient deliberé de mettre en un lieu leur embusche et envoyer aucuns coureurs devant.
    Hist. de Charles VI, p. 282, dans LACURNE (explorateur)
  13. Et sur ce leur monstra plusieurs inconveniens qui leur pourroient advenir, le plus gratieusement qu'il peut, et feirent bonne chaire au gentilhomme.
    Charles VI, 1382 (chère)
  14. L'œuvre de justice est reformatif de toutes injures, et y met la douceur et suavité de paix.
    Charles VI, 1414 (suavité)
  15. Sy vous prions, doulz roys de gloire, Veuillez nous avoir en memoire, Car nouz sommes en grant misere… Nativité de N. S. J. C. Hugues Aubriot… prevost de Paris… feit plusieurs notables edifices à Paris… et plusieurs autres choses dignes de grand memoire.
    Charles VI, 1381 (mémoire [1])
  16. Son corps feut mis par pieces, et bouilli en une paille, tellement que la chair se separa des os.
    Ch. VI, 1422 (poêle [3])
  17. Et là ha continué à escripre le moings mal qu'il ha peu, selon ce qu'on luy ha rapporté.
    Charles VI, 1420 (moins)
  18. Et si devant ils avoient esté curieux et soigneux du faict du Royaume, encores delibererent de l'estre plus.
    Charles VI, 1380 (curieux, euse)
  19. En faveur du roy son nepveu.
    Charles VI, 1380 (faveur)
  20. Et estoit grand pitié, car le pere contre le fils, le frere contre le frere estoient bandez.
    Ch. VI, 1417 (bander)