Guillaume GUIART, auteur cité dans le Littré

GUIART (12??-13??)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUIART a été choisie.

78 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La branche des royaus lingnages 1306 72 citations

Quelques citations de Guillaume GUIART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 78 citations dans le Littré.

  1. Trois escuyers qui portent les escus, Et en lor poins les trois espiés molus, Devant eux menent les auferans [chevaux] crenus.
    dans DU CANGE, armigeri. (écuyer)
  2. Cuers dementir, cerveles boudre.
    t. I, p. 110 (bouillir)
  3. Là où François font au haler Leur nes [nefs] vers Flamens devaler.
    Royaux lig. v. 9400 (haler [1])
  4. Des murs de Douai l'ost [ils] esgardent, Qui les biens d'environ despose [garde].
    Ms. f° 294, dans LACURNE (déposer)
  5. Grans gens aveuc lui se debauchent, Droit vers Lille en Flandres chevauchent.
    ms. f° 273, dans LACURNE (débaucher)
  6. Des sains corporaus des yglises Faisoient volez et chemises, Communement à leur meschines, En despit des euvres divines.
    dans DU CANGE, mischinus. (volet)
  7. Plus de sept mille morz en gisent, Sans les pietons que je desconte.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (décompter)
  8. Page de la palefrenerie.
  9. Où sont li cathedral channoine.
    t. I, p. 344 (cathédral)
  10. …L'une part du pont fondi Par ne sai quele mescheance, En tel sens que li rois de France Vint à l'yauve sans eschaliers.
    ms. f° 50, dans LACURNE (échalier)
  11. De tiex harnois là prendre seulent [ont coutume] Li desgarni, qui prendre veulent.
    dans DU CANGE, artilleria. (dégarnir)
  12. En ceste guise s'accorderent, Et tantost à Kalles manderent, Ce qu'il pensoient en leur ventres.
    t. I, p. 338, v. 7815 (ventre)
  13. [Que] Ses fils le nom de comte port [porte], Qui n'iert mie vestuz de chippes.
    t. I, p. 28, V. 74 (chiffe)
  14. Aus feus embatre [mettre le feu] s'esgaierent Par pluseurs maisons qui là ierent [étaient] ; Tost est la flambe tant creüe…
    t. II, p. 213 (égayer [1])
  15. Et en cele heure commença un estris [querelle] Des valets et des pages qui gardoient les roncis.
  16. En tel maniere qu'en allant Va leur frontiere [le front d'une troupe de guerre] devalant à plus de quatre mil banieres Jusqu'es tentes le roy premieres.
    t. II, p. 134, v. 3444 (frontière)
  17. Leanz sont il assouagiez, Et si enclos et encagiez, Comme un cors saint en une fierce [châsse].
    ms. f° 80, dans LACURNE (encager)
  18. Comme par brueillaz ou par niele.
    dans DU CANGE, ninguidus. (nielle [3])
  19. L'amirant en un galiot Fait entrer o lui sans atente Arbalestriers entour quarante.
    dans DU CANGE, galea. (galiote)
  20. Belle pile [grande quantité].
    V. 3213 (pile [1])