Antoine FURETIÈRE, auteur cité dans le Littré

FURETIÈRE (1619-1688)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FURETIÈRE a été choisie.

84 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Antoine FURETIÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 84 citations dans le Littré.

  1. Je me trouvai auprès d'un Manceau… qui avait été obligé de soutenir un gros procès criminel.
    Rom. bourgeois, p. 266 (soutenir)
  2. Celle [raillerie] dont elle [l'Écriture] se servit dans cette fameuse épreuve de l'impuissance des faux dieux d'Achab, en disant aux faux prophètes : Criez plus fort, car votre dieu est peut-être en chemin.
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 320 (prophète)
  3. Sa hâblerie plutôt que sa science lui avait acquis quelque réputation à faire des cures de certaines maladies.
    Roman bourgeois, livr. II, Hist. de Charrosselles, p. 229 (hâblerie)
  4. Celui, celle qui dispense ou distribue. La justice est la dispensatrice des peines et des récompenses,
  5. Il [Boileau] a, pour ses satires et pour son Lutrin, un privilége signé en commandement et prononcé par la bouche sacrée de Sa Majesté, nonobstant l'opposition des principaux de l'Académie, qui étaient fort maltraités dans ces ouvrages.
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 321 (privilége)
  6. Il [la Fontaine] me doit savoir bon gré de ne l'avoir point produite [une sentence contre ses Contes] lorsqu'il poursuivait sa réception à l'Académie, parce qu'elle l'en aurait infailliblement exclu.
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 300 (exclure)
  7. Un homme à carrosse, une dame à carrosse, ceux qui se distinguent du peuple par l'équipage d'un carrosse, ceux qui font rouler le carrosse.
    1690 (carrosse)
  8. S'il [Boileau] a cherché quelquefois des excuses sur la rime, ç'a été pour porter des coups plus violents, comme quand il dit…
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 322 (excuse)
  9. Ah ! voilà parler d'amour bien élégamment, repartit Collantine, ce langage me plaît.
    Roman bourg. liv. II, p. 245 (élégamment)
  10. Elles [de mauvaises poésies] se répandaient dans des oreilles populaires, et n'étaient reçues que dans des mémoires labiles et de vrais tonneaux percés, en sorte qu'elles tombaient dans l'oubli.
    Factums, t. II, p. 318 (labile)
  11. Ce petit corps de souverains sans titres [les académiciens] a eu assez d'artifice pour éluder toutes les lois et ordonnances faites contre les fuites des plus grands chicaneurs.
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 327 (fuite)
  12. On dit en proverbe, quand un homme apporte une nouvelle qu'on sait déjà, qu'il n'aura pas les gants, pour : le présent qu'on donne aux messagers qui apportent quelque bonne nouvelle.
    Dict. (gant)
  13. Les jetonniers [les membres de l'Académie française] font un grand cas D'avoir bien purgé des mots gras L'ouvrage qu'ils ont sous la presse ; Je sais qu'ils ne pourront jamais De poivre, de beurre ou de graisse, Garantir un de ses feuillets.
    Factums, t. II, p. 264 (jetonnier)
  14. Dans toutes les querelles que j'ai accommodées, j'ai toujours condamné les premiers offenseurs, quoiqu'on leur eût fait quelquefois un paroli d'outrages, parce qu'on ne leur aurait rien fait s'ils n'avaient pas commencé.
    Factums, t. II, p. 194 (lettre de Bussi-Rabutin) (paroli)
  15. Lorsqu'on les accuse de crimes qualifiés qui méritent la censure et la punition des magistrats.
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 323 (punition)
  16. Comme je reproche à mes parties : vous êtes académiciens, et vous ne savez pas que la poésie, la peinture et la sculpture sont des arts libéraux…
    3<sup>e</sup> factum, t. I, p. 320 (libéral, ale)
  17. Le quantième êtes-vous dans votre compagnie ? Je ne sais à la quantième visite ce fut qu'il lui répète…
    Roman bourg. liv. II, p. 243 (quantième)
  18. Il demanda à un des procureurs de son siége, comment il se fallait prendre pour faire un procès à un sorcier ; on lui dit qu'il fallait avoir premièrement quelque dénonciateur.
    Roman bourg. liv. II, p. 253 (dénonciateur, trice)
  19. Les écoliers se servent des épithètes de Textor et des élégances poétiques pour faire leurs vers.
    Roman bourg. liv. II, p. 247 (élégance)
  20. J'ai été bien fâché de voir que vos confrères se soient tellement emportés contre vous, qu'ils vous aient contraint de leur faire une représaille aussi forte que celle que vous leur avez faite.
    Factums, t. II, p. 194 (Lett. de Bussy-Rabutin) (représaille)