Noël LEBRETON, sieur de HAUTEROCHE, auteur cité dans le Littré

HAUTEROCHE (1617-1707)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HAUTEROCHE a été choisie.

357 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin médecin 1674 68 citations
Crispin musicien 1674 16 citations
Le Cocher supposé 1684 37 citations
Le deuil 1672 31 citations
Les apparences trompeuses 1672 38 citations
Les Bourgeoises de qualité 1690 56 citations
Les Nobles de province 1678 39 citations
L'Esprit follet ou La Dame invisible 1684 35 citations

Quelques citations de Noël LEBRETON, sieur de HAUTEROCHE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 357 citations dans le Littré.

  1. Je voudrais bien qu'elle eût soufflé devant moi, et qu'elle s'avisât de traverser ce que j'aurais résolu.
    Crisp. médec. I, 2 (souffler)
  2. Pour être tête à tête, on n'en est pas moins sage.
    les Appar. tromp. I, 6 (tête)
  3. Et qu'au moins une fois je décharge mon cœur.
    Deuil, sc. 9 (décharger)
  4. Vous souhaitez qu'elle épouse une grille.
    Crispin médecin, dans LE ROUX, Dict. comique. (grille)
  5. Je hasarde mon dos, mes bras, mes jambes, mon corps.
    Crisp. médec. III, 1 (hasarder)
  6. Je voulais ne rien dire et ne pas t'accuser, Et pour ton intérêt l'empêcher de jaser.
    Nobles de prov. II, 3 (jaser)
  7. Une bouche, des yeux, un souris fin et tendre.
    Bourg. de qual. III, 6 (souris [1])
  8. Ce sont les discours que vous teniez, avant que nous eussions parlé à votre femme.
    Crisp. méd. I, 4 (tenir)
  9. Vous voulez encore lui parler de votre mariage, après que sa femme vous a dit à votre nez qu'il n'en sera jamais rien.
    Crisp. médec. III, 3 (nez)
  10. Je dis, monsieur, que je n'aime point une telle réponse, et que nous ne mangerons pas un minot de sel ensemble.
    Cocher supposé, sc. 4 (minot [1])
  11. Vous qui, depuis dix ans à la cour attaché, Sur les seules douceurs [aux dames] vous êtes retranché, Et qui, ne méditant que conquêtes nouvelles, Trafiquiez sans scrupule avec toutes les belles !
    Nobles de prov. I, 6 (trafiquer)
  12. Il a pris un gourdin d'une taille… ah ! l'épaule !
    Nobles de province, III, 6 (gourdin)
  13. Ah ! remets-toi promptement en la même posture, c'est encore notre monsieur.
    Crisp. médec. II, 4 (monsieur)
  14. Ce ne sera que demain que je commencerai à travailler ; si vous voulez me faire la grâce de vous trouver à l'ouverture, vous entendrez un petit discours qui, je crois, ne sera pas fort commun.
    Crisp. médec. II, 9 (ouverture)
  15. Rien ne tourne, et les ais sont joints de telle sorte Qu'on ne s'aperçoit point de cette fausse porte.
    Esp. foll. II, 7 (porte [1])
  16. Ah ! que je hais les gens qui sur les moindres cas Commencent de parler pour ne déparler pas !
    Crispin music. I, 7 (déparler)
  17. … Sans daube, entremets, bisque, à t'entendre parler, notre amour court grand risque.
    le Souper mal apprêté, sc. 5 (daube)
  18. Gens aimant leurs foyers et qu'on nomme cagnards.
    Nobles de province, V, 1 (cagnard, arde)
  19. Tu fais toujours le beau diseur et le grand esprit ; apprends que j'en sais plus que toi.
    Crispin médecin, I, 6 (diseur, euse)
  20. Vous saurez que ma maîtresse a perdu un petit chien qu'elle aime éperdument, qu'elle s'en désespère et qu'elle en met la faute sur moi.
    Crispin médecin, II, 7 (désespérer)