Noël LEBRETON, sieur de HAUTEROCHE, auteur cité dans le Littré

HAUTEROCHE (1617-1707)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HAUTEROCHE a été choisie.

357 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin médecin 1674 68 citations
Crispin musicien 1674 16 citations
Le Cocher supposé 1684 37 citations
Le deuil 1672 31 citations
Les apparences trompeuses 1672 38 citations
Les Bourgeoises de qualité 1690 56 citations
Les Nobles de province 1678 39 citations
L'Esprit follet ou La Dame invisible 1684 35 citations

Quelques citations de Noël LEBRETON, sieur de HAUTEROCHE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 357 citations dans le Littré.

  1. Des chiffres à l'entour et de grands écussons, Qui par divers quartiers nous marquent les maisons Des illustres aïeux dont est sorti Lisandre.
    Bourg. de qual. I, 2 (quartier)
  2. Ayant sous un faux nom pris parti dans l'armée.
    Esp. foll. II, 4 (parti [3])
  3. On m'attendait ailleurs, je me suis dégagé pour avoir le plaisir de souper avec vous.
    Soup. mal appr. sc. 12 (dégager)
  4. Vous souhaitez qu'elle épouse une grille.
    Crispin médecin, dans LE ROUX, Dict. comique. (grille)
  5. Madame, allons après, frottons-le d'importance.
    App. trompeuses, I, 14 (importance)
  6. Si l'on va là [à Rome] pécore, on revient habile homme.
    Nobles de province, IV, 7 (pécore)
  7. La peur est laxative, je suis perdu.
    Esprit follet, IV, 3 (laxatif, ive)
  8. Monsieur, défiez-vous des gueuses de Paris.
    Espr. foll. I, 1 (gueux, euse)
  9. Votre âge, monsieur, ne convient pas avec celui de ma fille.
    Crispin médecin, I, 3 (convenir)
  10. [Je demande votre fille] à des conditions qui peut-être ne vous seront pas désagréables.
    Crispin médecin, I, 3 (désagréable)
  11. Je ne te cherchais pas, j'en voulais à ton maître.
    Esp. foll. v, 13 (vouloir [1])
  12. C'est pourtant grand' pitié, qu'on oblige une fille D'épouser un couvent par raison de famille.
    Appar. tromp. I, 2 (raison)
  13. Par ses yeux radoucis je vois qu'on vous pardonne.
    App. tromp. III, sc. dern. (radouci, ie)
  14. être jeune, bien fait, de large corpulence.
    App. trompeuses, III, 4 (corpulence)
  15. Ma foi, tous ces détours me mettent hors de gamme.
    Soup. mal apprêté, 1 (gamme [1])
  16. Et à toi, de mettre les chevaux au carrosse sans ma permission.
    le Coch. 5 (mettre)
  17. C'était un franc avare, un vrai prône-misère.
    le Deuil, SC. 29 (prône-misère)
  18. Vous voulez encore lui parler de votre mariage, après que sa femme vous a dit à votre nez qu'il n'en sera jamais rien.
    Crisp. médec. III, 3 (nez)
  19. Toinon, a-t-il bien des laquais ? - Il en a, je crois, douze, enfin un si grand nombre, Bien faits, bien découplés.
    Bourg. de qualité, II, 3 (découplé, ée)
  20. Un époux tel que vous n'est pas ragoûtant.
    App. tromp. III, 7 (ragoûtant, ante)