Étienne de LA BOÉTIE, auteur cité dans le Littré

LA BOÉTIE (1530-1563)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BOÉTIE a été choisie.

320 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la servitude volontaire 1576 63 citations

Quelques citations de Étienne de LA BOÉTIE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 320 citations dans le Littré.

  1. Les pirates ciliciens … pour recompense leur bailloient [à des villes qui leur donnaient asile] quelque proufit du recellement de leurs pilleries.
    Servit. volont. (recèlement)
  2. Des ustensiles, tant de ceux qui servent par jour [tous les jours], que de ceux desquels on use peu souvent.
    98 (jour)
  3. Ainsi on se mescompte moins pour savoir combien à la fin monte la despense.
    Mesnag. de Xénophon, 183 (mécompter (se))
  4. Aux provinces où il y a un satrape qu'ils appellent, celuy là a le soin et superintendance de l'un et de l'autre.
  5. L'un l'avoit nourri et avoit pour gages de son amitié la nourriture de son enfance.
    Servitude volontaire. (gage)
  6. Ceux là sont pleins et ayses [riches] qui peuvent non pas seulement entretenir leur maison, mais encores la combler de reserves.
  7. …Ceulx qui ne font mal aucun qu'ils ne facent passer devant quelque joly propos du bien commun ; car vous sçavez bien le formulaire duquel en quelques endroicts ils pourroient user assez finement.
    Servitude volontaire. (finement)
  8. Pour obeir à un clin de tes yeux, Je tournerois dessus dessous les cieux.
  9. J'ay honte que desjà ma peau descoulourée Se voit par mes ennuis de rides labourée.
    520 (ride)
  10. Ils voyent que rien ne rend les hommes subjects à sa cruauté [du tyran], que les biens ; qu'il n'y a aucun crime envers luy digne de mort, que le de quoy [l'avoir].
    67 (quoi)
  11. Non pas un seul, dit on, du camp de Cire, ne se rendit du costé du roy.
    139 (non)
  12. Un tas de larroneaux.
    Servit. vol. (larronneau)
  13. Ne te passionne point [ne te tourmente pas], ma femme, pour ce que tu ne me peus donner ce que je te demande.
  14. Et craignoient tous, à credit, un que personne n'avoit veu.
  15. Un lundy fut le jour de la grande journée Que l'amour me livra ; ce jour il fut vainqueur.
  16. Le menu bestail.
  17. Après un autre rang de harnois, un autre des instrumens pour la filasse [pour filer], un autre de ceux qui sont pour moudre le blé, etc.
  18. …Pour si grand nombre qu'il y en ait…
  19. Seneque, un Burre, un Trazée, ceste terne de gens de bien, desquels mesmes les deux leur mauvaise fortune les approcha d'un tyran.
  20. Quand ces femmes rapporteresses et inventeresses de paroles viennent à dire…