François de LA MOTHE LE VAYER, auteur cité dans le Littré

LA MOTHE LE VAYER (1588-1672)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA MOTHE LE VAYER a été choisie.

126 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cincq dialogues faits à l'imitation des Anciens, par Oratius Tubero 1698 25 citations
De la vertu des païens 1642 78 citations

Quelques citations de François de LA MOTHE LE VAYER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 126 citations dans le Littré.

  1. L'un [paradoxe stoïcien relatif au suicide] des plus contraires à la lumière naturelle et à notre religion.
    Vertu des païens, II, Zénon. (lumière)
  2. Selon que saint Isidore de Pelusie appelle si souvent logiciens et chrétiens la plupart de ces vieux philosophes qui ont cheminé dans les voies de la droite raison.
    Vertu des païens, I, État de la loi. (logicien)
  3. Je veux bien examiner avec vous le cours de ma vie, et considérer ensemblement si mes façons de faire…
    Dial. d'Oratius Tubero, t. I, dial. IH. (ensemblement)
  4. Ce n'est pas l'ordinaire de parler si précisément des vertus soit de l'entendement, soit de la volonté, ni de faire de la morale une mathématique.
    Vertu des païens, II, Julien. (mathématique)
  5. Sa métempsychose [de Platon], son animation du monde [dont il faisait un animal].
    Vertu des païens, II, Platon (animation)
  6. De quelle sorte un bon esprit se sait interroger et répondre socratiquement à lui-même.
    Dial. d'Orat. Tubero, t. II, p. 9 (socratiquement)
  7. La métriopathie donne le tempérament à toutes nos passions.
    Dial. d'Orat. Tubero, t. II, p. 236 (métriopathie)
  8. Je n'ai jamais lu dans Sénèque le genre de mort d'un Allemand qui s'étrangla et s'étouffa de la plus orde manière du monde.
    la Promenade, dialogue I, p. 98, dans POUGENS (ord, orde)
  9. Trouvez bon que, pour vous satisfaire, je ne me désoblige pas moi-même.
    Dial. d'Oratius Tubero, t. I, Lettre de l'autheur. (désobliger)
  10. Cicéron le taxe [Épicure] de cela [avoir méprisé les lettres] et particulièrement du peu d'estime qu'il faisait de la dialectique.
    Vertu des païens, II, Épicure. (taxer)
  11. Cela se recueille manifestement de ce qu'il [saint Thomas] croyait que l'Évangile eût été prêché par toute la terre dès le temps des apôtres.
    Vertu des païens, I, État de la grâce. (recueillir)
  12. La sibilation de l's a donné de l'aversion à d'autres.
    la Promenade, Dialogue I (sibilation)
  13. Ils en admiraient la beauté avec une acclamation extraordinaire.
  14. C'est elle [l'âme] qui nous ride ou nous aplanit le front en un instant, selon ses mouvements intérieurs.
    Vertu des païens, II, Socrate. (rider [1])
  15. Qui ne les prend [les Espagnols] aujourd'hui pour les plus grands statistes et les plus raffinés politiques qui vivent ?
    ib. t. II, p. 281 (statiste)
  16. On lui impute [à Constantin]… d'avoir mis le premier l'impôt du chrysargyre ou de l'or lustral, qu'on exigeait tous les cinq ans.
    Vertu des païens, II, Julien. (lustral, ale)
  17. [Le passage] de l'Épître aux Romains où saint Paul adapte à la parole de Dieu ce que David a dit métaphoriquement de celle des cieux, qui a été entendue de toute la terre.
    Vertu des païens, 1, État de la grâce. (métaphoriquement)
  18. Falconille idolâtre, qu'on veut avoir été rachetée des peines éternelles par l'intercession de sainte Thècle, première martyre du christianisme.
    Vertu des païens, I, État de la grâce. (martyr, yre)
  19. Coelius Rhodiginus… ajoute que plusieurs ont cru qu'Aristote avait eu quelque prénotion ou avant connaissance de l'incarnation de Jésus-Christ…
    Vertu des païens, II, Aristote. (prénotion)
  20. Quoique je sois presque honteux de m'être tant arrêté à ces petites vétilles et minuties de grammaire.
    la Promenade, Dial. 1 (vétille)