Francois LANOUE, dit Lanoue Bras de Fer, auteur cité dans le Littré

LANOUE (1531-1591)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LANOUE a été choisie.

Né en 1531. Homme de guerre, il fait ses premières armes en Italie. Il rejoint la Réforme en 1558 et commande les huguenots du Poitou, il s'empare d'Orléans et de Saumur en 1567. Fait prisonnier à Jarnac, il est échangé contre un prisonnier catholique. Blessé au siège de Fontenay-le-Comte en 1570, on lui confectionne un bras de fer pour lui permettre de se tenir à cheval d'où son surnom. Après la Saint-Barthélémy, il est envoyé par Charles IX à la Rochelle pour tenter de rétablir le dialogue entre le roi et les Huguenots. Il organise la défense de La Rochelle et signe la paix en juin 1573. Parti combattre les Espagnols dans les Flandres, il est fait prisonnier et est enfermé dans la forteresse de Limbourg de 1580 à 1585 dans des conditions atroces, il rédige ses Discours politiques et militaires. Envoyé par Henri IV en Bretagne pour assister le prince de Dombes en 1591, il est mortellement au siège de Lamballe et meurt à Moncontour le 4 août 1591.

1425 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours politiques et militaires 1587 1366 citations

Quelques citations de Francois LANOUE, dit Lanoue Bras de Fer

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1425 citations dans le Littré.

  1. Si ne doit on pas regler les choses selon les convoitises et confusions presentes.
  2. Substances incorporelles et invisibles.
  3. La desobeissance aux magistrats, l'avilissement des lettres et sciences.
  4. Et n'y pouvant parvenir, il ne faut pourtant pas qu'il aille à la desesperade se precipiter en des entreprises inconsiderées.
  5. Quand celui qui possede la dignité royale repensera souvent en luy-mesmes, que misericorde et verité gardent le roy…
  6. Il suffit donc, à ce que [pour que] quelqu'un soit nostre prochain, qu'il soit homme.
    72 (à)
  7. Nos libertins, qui ne discordent gueres en particulier, s'accordent très bien entr'eux en general à mespriser et rejetter la sainte profession de la vie chrestienne.
  8. Je croy que nul ne me contredira que la pieté, la verité et la justice ne doyvent marcher devant la fortitude.
  9. De gros valets, ayans un pied de barbe.
    231 (pied)
  10. Ils eurent pareil dessein d'aller vivre chacun sur le païs de son ennemi, pour conserver le sien des ravages extremes que font les armées.
  11. Au ciel qui est la vraye source d'où decoule sur nous une iliade de bien.
    151 (iliade)
  12. Que ce seroit un acte qui porteroit quelque tesmoignage de lascheté, et qui deffavoriseroit grandement les affaires de ceux de la religion.
  13. Robertet, secrettaire des commandemens.
  14. L'homme est né pour une meilleure fin que pour vivre, c'est pour bien vivre.
  15. Au bras gauche, il porte un grand gantelet, qui le couvre jusqu'au coude, et au droit un petit mougnon qui cache seulement l'espaule.
  16. Et si j'ay quelque chose à despescher par la ville, je prens cela pour mon pourmenoir et pour mon exercice.
  17. Partie des principaux [vices] tirent leur origine des principales personnes.
  18. Le poison de volupté est tellement subtil et penetratif, que…
  19. Dieu seroit (ainsi qu'on doit esperer) favorable à ceux qui l'adorent, contre ceux qui le deshonorent.
  20. Ceux qui enseignent à estre bien à cheval, à jouer des armes et à voltiger.