Alain René LESAGE, auteur cité dans le Littré

LESAGE (1668-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESAGE a été choisie.

1006 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin rival de son maître 1707 53 citations
Guzman d'Alfarache 159 citations
Histoire de Gil Blas de Santillane 1715 297 citations
Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé le garçon de bonne humeur 1734 117 citations
Le bachelier de Salamanque, ou Les mémoires de Don Chérubin de la Ronda, tirés d'un manuscrit espagnol 1736 12 citations
Le diable boiteux 1707 204 citations
Turcaret 1708 129 citations

Quelques citations de Alain René LESAGE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1006 citations dans le Littré.

  1. En partageant avec moi le gâteau.
    Gil Blas, VII, 15 (gâteau)
  2. Il acheta une grande quantité de livres solides, des livres de morale et de théologie.
    Estev. Gonz. 6 (solide)
  3. J'ai beau donner la torture à mon esprit, je ne devine point le sujet de plaintes que vous pouvez avoir contre moi.
    Crisp. riv. de son maître, sc. 12 (torture)
  4. Ils apportaient deux mannequins remplis de sucre, de cannelle, de poivre, de figues, d'amandes et de raisins secs.
    Gil Blas, I, 5 (mannequin [2])
  5. Il en connaissait un [tailleur] qui avait des mœurs, qui se contentait de ses façons, sans escamoter le moindre morceau de drap.
    Guzm. d'Alfar. VI, 1 (façon)
  6. Crispin : Apprends-moi de quel caractère est M. Oronte. - Labranche : C'est un bourgeois fort simple, un petit génie.
    Crispin rival de son maître, 3 (petit, ite)
  7. L'Allemande a ôté ses papillotes ; le cavalier en a pris une sans réflexion, l'a dépliée.
    Diable boit. ch. 17, p. 351, dans POUGENS (papillote)
  8. J'avais fort ouï parler d'elles ; et la vérité est qu'elles ne passaient pas pour des vestales de la dernière sévérité.
    Guzm. d'Alf. VI, 4 (vestale)
  9. Elle n'était pas fille à faire trophée d'une pareille observation.
    Gil Blas, IX, 6 (trophée)
  10. C'était un gros garçon de vingt-huit à trente ans, un réjoui, dont l'humeur était si conforme à la mienne, que nous nous plûmes l'un à l'autre dès la première vue.
    Estev. Gonz. VI (réjoui, ie)
  11. Votre physionomie m'a d'abord prévenu en votre faveur.
    Diable boit. 13 (prévenir)
  12. Avec son ton radouci, sa face minaudière, je le crois un grand comédien.
    Turcar. I, 1 (comédien, ienne)
  13. Tout ce que je pouvais prendre sans qu'on s'en aperçût était autant de raflé.
    Guzm. d'Alf. II, 3 (raflé, ée)
  14. Elle me l'a dit ; c'est un fait constant ; je n'invente rien, moi.
    Turc. II, 3 (inventer)
  15. Il [un mendiant] pourra se servir de deux potences, et avoir un pied attaché au derrière.
    Guzm. d'Alf. III, 3 (potence)
  16. Elle me dit cent extravagances qui me charmèrent.
    Turcaret, IV, 2 (extravagance)
  17. Oh ! monsieur, il sait trop bien vivre pour en user si familièrement avec vous.
    Crispin rival de son maître, 7 (vivre [1])
  18. Don Vincent était un vieux seigneur fort riche, qui vivait depuis plusieurs années sans procès et sans femme.
    Gil Blas, IV, 1 (sans)
  19. Un homme riche est toujours gracieusé des grands, quand il se rend leur vache à lait.
    Diable boit. 19 (vache)
  20. On le dépouilla de son riche bénéfice, pour le faire évêque de Zamora, petit diocèse de quatre mille écus de rente ; c'était en quelque sorte devenir d'évêque meunier.
    Bachel. de Salam. ch. 73 (évêque)