Alain René LESAGE, auteur cité dans le Littré

LESAGE (1668-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESAGE a été choisie.

1006 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin rival de son maître 1707 53 citations
Guzman d'Alfarache 159 citations
Histoire de Gil Blas de Santillane 1715 297 citations
Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé le garçon de bonne humeur 1734 117 citations
Le bachelier de Salamanque, ou Les mémoires de Don Chérubin de la Ronda, tirés d'un manuscrit espagnol 1736 12 citations
Le diable boiteux 1707 204 citations
Turcaret 1708 129 citations

Quelques citations de Alain René LESAGE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1006 citations dans le Littré.

  1. J'éprouvai bientôt que je n'avais pas tort de faire fonds sur ce nouvel ami.
    Est. Gonzal. ch. 14 (fonds)
  2. Un jeune cavalier de noble race, qui, voulant montrer son audace et sa vigueur à sa dame un jour de combat de taureaux, fut cruellement occis par un de ces animaux-là.
    Diable boit. ch. 12 (occire)
  3. Quoique renégat, il ne laisse pas d'être honnête homme.
    Diable boit. X (renégat, ate)
  4. Elle me dit cent extravagances qui me charmèrent.
    Turcaret, IV, 2 (extravagance)
  5. J'y voyais entrer à tout moment de nouveaux visages, dont il y en avait toujours quelques-uns qui me donnaient sujet de faire des remarques réjouissantes.
    Est. Gonz. 37 (visage)
  6. J'ai votre affaire en main.
    Turcaret, II, 1 (main)
  7. Je vous avertis qu'il est fort vain : il aime à voir ramper devant lui les autres domestiques.
    Gil. Bl. III, 3 (ramper)
  8. Je convins avec le messager de ce que je lui donnerais pour le port de mes hardes… Bentivoglio, chef des voleurs qui me les enlevèrent, se contenta de donner à chacun d'eux trente pistoles et les plus mauvaises nippes.
    dans LAFAYE, Synon. (nippe)
  9. Une jeune dame couchée dans un lit de satin cramoisi, relevé d'une broderie d'or.
    Diabl. boit. 8 (relevé, ée)
  10. On m'a voulu donner de l'occupation sur mer ; j'ai pensé être du dernier détachement de la Tournelle.
    Crisp. riv. de son maître, sc. 2 (tournelle)
  11. Entre la poire et le fromage, je lui témoignai que je serais bien aise de voir quelqu'une de ses productions.
    Gil Bl. VII, 13 (poire)
  12. Leur œil suffisant et empesé.
    Gil Blas, VIII, 12 (empesé, ée)
  13. Il s'aperçut bien à la surprise qu'on fit paraître, que l'on n'ignorait pas pourquoi il s'était éclipsé.
    Diab. boit. 20 (éclipser)
  14. Comment aurais-je pu, après cela, ne pas me croire un homme de conséquence ?
    Gil Blas, VIII, 5 (conséquence)
  15. Je signai volontiers l'acte en question, et, par ce trait de plume qui fut le fondement de ma fortune, je me fis un heureux sort.
    Est. Gonz. 56 (trait [1])
  16. Te voilà devenu habile garçon ; il faut songer à te pousser.
    Gil Bl. I, 1 (pousser)
  17. Laissez-nous ce soin de vous chercher des pratiques ; nous vous en fournirons tant et plus.
    Est. Gonz. 38 (plus)
  18. L'art d'entêter les hommes.
    Gil Blas, IX, 6 (entêter)
  19. Des Allemands déboutonnés, plus en désordre, plus pris de vin et plus barbouillés de tabac que des petits-maîtres français.
    Diable boit. 1 (pris, ise)
  20. Je ne suis pas difficile à servir, je ne fais point d'ordinaire ; je mange en ville.
    Gil Bl. III, 1 (ordinaire)