Alain René LESAGE, auteur cité dans le Littré

LESAGE (1668-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESAGE a été choisie.

1006 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin rival de son maître 1707 53 citations
Guzman d'Alfarache 159 citations
Histoire de Gil Blas de Santillane 1715 297 citations
Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé le garçon de bonne humeur 1734 117 citations
Le bachelier de Salamanque, ou Les mémoires de Don Chérubin de la Ronda, tirés d'un manuscrit espagnol 1736 12 citations
Le diable boiteux 1707 204 citations
Turcaret 1708 129 citations

Quelques citations de Alain René LESAGE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1006 citations dans le Littré.

  1. Sitôt qu'il [un malade du docteur Sangrado] m'entendit parler d'eau chaude, il se montra si récalcitrant contre ce spécifique qu'il se mit à jurer.
    Gil Blas, II, 4 (récalcitrant, ante)
  2. Je ne suis pas d'une famille noble de Murcie, mais je ne suis pas non plus de la lie du peuple.
    Est. Gonz. ch. 54 (lie [1])
  3. Je dis la bonne aventure ; je fais tourner le sas pour retrouver les choses perdues.
    ib. X, 18 (sas [1])
  4. Il cessa de me tâter, et, changeant de discours de peur de m'inspirer quelque défiance…
    Guzm. d'Alf. IV, 5 (tâter)
  5. Terracuso victorieux nous conduisit à Barcelone avec deux galiotes enlevées au pirate et remplies d'esclaves et de butin.
    Estev. Gonz. ch. 12 (galiote)
  6. Zambullo parcourut d'un air curieux toutes les loges, et, après qu'il eut observé la folie et les fous qu'elles renfermaient, le diable lui dit : vous en voyez de toutes les façons.
    Diable boit. ch. 9, dans POUGENS (loge)
  7. Je vous avertis qu'il est fort vain : il aime à voir ramper devant lui les autres domestiques.
    Gil. Bl. III, 3 (ramper)
  8. Le château étayé en plusieurs endroits menaçait ruine.
    Gil Blas, v, 1 (étayé, ée)
  9. Cette dame et celui-ci convinrent de leurs faits par l'entremise de la duègne.
    Guzm. d'Alf. ch. 3 (fait [2])
  10. Notre odorat fut saisi tout à coup d'une senteur agréable, nous nous tournâmes du côté de l'orient d'où nous venait cette odeur.
    Gil Blas, dans LAFAYE, Synonymes (odeur)
  11. Vous laisserez-vous entraîner à l'autel sans vous plaindre ?
    Diable boit. ch. 5 (entraîner [1])
  12. Je hais la coquetterie, et je suis une tourterelle pour la fidélité.
    Gil Blas, IV, 7 (tourterelle)
  13. Ces faux amis qui entraînent un jeune homme dans la débauche et dont l'amitié se dissipe avec les fumées du vin.
    Diable boit. 20 (fumée)
  14. Ce que vous dites là change la thèse.
    Diable boit. 19 (thèse)
  15. Cet endroit-là est peut-être celui de ma pièce le plus propre à me fournir des vers pompeux ; je ne le raterai pas, sur ma parole.
    Diable boit. 14 (rater)
  16. Alors Sangrado m'envoya chercher un chirurgien qu'il me nomma, et fit tirer à mon maître six bonnes palettes de sang pour commencer à suppléer au défaut de transpiration.
    Gil Blas, II, 2 (palette [2])
  17. Pour dire la vérité, quoique je n'eusse aucun ressentiment contre ce seigneur, je ne fus pas fâché de lui rendre ce bon office ; voilà l'homme.
    Gil Blas, XI, 5 (voilà)
  18. Le Grenadin, sur cela, se répandit en remercîments, qui ne m'auraient fait qu'entrer par une oreille et sortir par l'autre, s'il ne m'eût assuré que sa reconnaissance suivrait de près le service que je lui rendais.
    Gil Bas, VIII, 8 (oreille)
  19. J'ai soupé hier avec trois des plus jolies femmes de Paris ; nous avons bu jusqu'au jour…
    Turc. III, 5 (boire [1])
  20. Des couturiers qui apportaient de belles étoffes de soie pour habiller la mariée.
    Gil Blas, X, 9 (couturier)