Benjamin LEGOARANT, auteur cité dans le Littré

LEGOARANT (1781-?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEGOARANT a été choisie.

622 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Nouvelle orthologie française 1832 622 citations

Quelques citations de Benjamin LEGOARANT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 622 citations dans le Littré.

  1. Frêne à trois feuilles, nom impropre donné parfois à la ptélée trifoliée (térébinthacées), dite également à tort orme à trois feuilles,
  2. Nom donné, en Afrique, au coucou honoré (zygodactyles), appelé dans l'Inde cuil.
  3. Nom vulgaire du cône capitaine, sorte de coquille, disent certains auteurs, tandis que d'autres ont un cône capitaine et un cône hermine.
  4. Il sait ne pas réussir par cette démarche ; mais c'est pour lui un moyen retardatif.
  5. Sorte de marne calcaire et sablonneuse qu'on emploie pour amender les terres, et qui prend son nom de ce qu'elle se trouve à Leutra, près d'léna, en Saxe,
  6. Procellaire, et mieux procellarie, nom moderne du genre pétrel (palmipèdes), dans lequel on distingue la procellaire pélagique de Linné, qui est l'espèce la plus commune et s'appelle aussi oiseau des tempêtes.
  7. Sous ce nom on a désigné l'orthose, la labradorite, etc. mais surtout l'albite et l'eurite.
  8. Tout chronomètre ou garde-temps a un échappement libre.
  9. Il vient de la Guiane, surtout de la partie hollandaise, et porte aussi dans le commerce les noms de palixandre de Sainte-Lucie, bois de palixandre, bois violet et bois de violette.
  10. La passerine musicienne (États-Unis) de Vieillot, confondue à tort avec le petit chanteur de Cuba dont elle diffère beaucoup ; ce dernier est la passerine lépide (Cuba, Haïti) de Vieillot.
  11. Dans le principe, on le nomma fusil à piston, parce que le marteau frappait sur un piston qui comprimait la matière fulminante et l'enflammait contre la paroi de l'arme.
  12. Sorte de mets fait en Amérique avec la racine râpée de manioc, encore fraîche, qu'on étend sur des plaques de fer rondes pour la soumettre à l'action du feu, en la remuant en divers sens.
  13. Genre de la famille des anonacées ; l'on y distingue : 1° l'unone éthiopique ou unone d'une seule couleur, dite poivre de Guinée, poivre des Maures, poivre d'Éthiopie ou de singe, et à tort maniguette ; 2° l'unone odorante, dite bois de lance bâtard, et appelée bois de banane à Maurice et à Bourbon ; c'est l'uvaire odorante de Lamarck ; on la nomme à Sumatra canang et cananga, ainsi que d'autres espèces du genre unone ; 3° l'unone aromatique, qui est le canang aromatique de certains auteurs et l'uvaire aromatique de Lamark ; ses graines sont parfois appelées poivre d'Éthiopie et maniguette, quoique ce dernier mot doive être réservé pour désigner les graines de l'amome graine de paradis ; cette unone est dite aussi bois d'écorce.
  14. Genre de crustacés amphipodes, dans lequel on distingue le gammarus pulex, dit crevette des ruisseaux, et appelé agrouette dans certaines localités.
  15. L'ensemble de tous les pilots mis en terre et destinés à soutenir une construction établie sur quelque terrain dont le fond n'est pas jugé assez solide.
  16. Le navire est souvent défoncé par l'échouement.
  17. L'œillet de marais est un rectangle d'environ 10 mètres sur 7.
  18. Fleur de l'air, nom vulgaire de l'épidendre aéranthe (orchidées), appelée ainsi parce qu'à Montevideo et entre les tropiques elle végète suspendue aux fenêtres, et sans terre,
  19. Une substance qui se dilate par la chaleur, éprouve en se refroidissant une contraction ; lorsqu'une force qui tend une corde d'instrument vient à casser, la corde se retire ou éprouve une rétraction.
  20. Rubine de soufre ou rubis de soufre, c'était un mélange de soufre avec une huile fixe,