Benjamin LEGOARANT, auteur cité dans le Littré

LEGOARANT (1781-?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEGOARANT a été choisie.

622 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Nouvelle orthologie française 1832 622 citations

Quelques citations de Benjamin LEGOARANT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 622 citations dans le Littré.

  1. Ces fleurs ont des nectaires qui sécrètent en abondance une liqueur miellée.
  2. Genre de rongeurs dans lequel on distingue le spermophile citille, dit vulgairement citille, souslicou souslik, jevraschka, marmotte de Sibérie, et lapin d'Allemagne.
  3. Chaque dispensataire des largesses du prince.
  4. Le berceau offert par la ville de Paris au roi de Rome, fils de Napoléon, était en vermeil, nacre et burgau.
  5. Interligner un ouvrage, interligner une impression, faire que les lignes du verso soient exactement placées sur celles du recto, afin que les interlignes se correspondent exactement, ce qui donne un coup d'œil plus agréable à l'ouvrage,
  6. Les anciens oryctographes employaient ce mot pour désigner les coquilles bivalves fossiles, tandis qu'ils désignaient les coquilles univalves fossiles par les termes de cochlite ou cochilite.
  7. Nom donné à une maladie des pommes de terre qui rend la tige lisse, et la colore en brun tirant sur le vert.
  8. Genre d'orchidées créé par Lindley pour des herbes de Madagascar et de Bourbon,
  9. On appelle aussi faux santal de Candie le bois du rhamnus alaterne,
  10. Genre d'euphorbiacées dont plusieurs espèces se trouvent en Cochinchine ; mais la nymphante chinoise croît aux environs de Canton.
  11. Certains ouvriers, au lieu de joint vertical, disent, en effet, joint montant, mais cette dernière expression convient mieux à tout joint qui, n'étant ni horizontal, ni vertical, fait toujours un angle droit avec l'horizontale : tels sont les joints montants des faces d'une pyramide ; quant aux joints perpendiculaires à un arc de voûte, il faut les appeler joints normaux.
  12. Cet alto n'est pas commun, on l'a fileté.
  13. Oiseau de Calicut, nom donné par erreur au dindon, en lui supposant une origine asiatique, tandis qu'il nous est venu du Mexique,
  14. Il est devenu l'haliète nisus de Savigny.
  15. Donner une chaude blanc-soudant.
  16. Nom donné à une nouvelle espèce de plomb chromaté, rouge, quoique le mot melano-chroïte signifie coloré en noir.
  17. Genre de plantes de la famille des dianthacées (caryophyllées) ; on y distingue : la silène muscipule, dite vulgairement attrape-mouche, c'est la silène attrape-mouche de certains auteurs ; la silène enflée de Smith (Europe), appelée vulgairement carnillet ou cornillet, et bec d'oiseau, c'était le cucubale behen de Linné ; la silène noctiflore, dite fleur de la nuit,
  18. Nom spécifique d'un cathoesse (malacoptérygiens abdominaux), dit vulgairement cailleu-tassart ; il a fait partie du genre clupée, et se trouve en Chine, au Japon, à la Caroline et aux Antilles.
  19. Nom latin du pissenlit (synanthérées), ayant une trentaine d'espèces, parmi lesquelles on distingue le taraxacum dent-de-lion, dit vulgairement liondent, pissenlit, couronne de moine et dent-de-lion ; quelques auteurs l'appellent taraxacum commun, et d'autres ont confondu les genres taraxacum et léontodon, parce que le pissenlit a été le leontodon taraxacon.
  20. Genre de borraginées ayant pour type l'omphalode printanière, dite vulgairement petite bourrache, et qui a été la cynoglosse omphalode.