Marc-Antoine LEGRAND, auteur cité dans le Littré

LEGRAND (1673-1728)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEGRAND a été choisie.

103 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Marc-Antoine LEGRAND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 103 citations dans le Littré.

  1. Il épouste parfois aussi mon justaucorps.
    Famille extravagante, sc. 11 (épousseter)
  2. Bon, autre argent qui va pleuvoir dans notre poche.
    Aveugle clairvoyant, SC. 5 (pleuvoir)
  3. Saluer des épaules, ricaner sur un rien, débiter deux ou trois fadeurs.
    Tri. du temps présent, 2<sup>e</sup> part. sc. 15 (ricaner)
  4. Ce garçon a de l'esprit ; je gage qu'il ne se plaint pas des femmes, lui.
    Belphégor, II, 5 (lui [1])
  5. Fontaubin : Monsieur a l'air… - Lisette : D'un marinier qui va tirer l'oie.
    l'Usurier gentilh. SC. 13 (oie)
  6. Cette dame qui se mêle de faire des mariages et de placer des domestiques dans les maisons.
    Métamorph. sc. 4 (placer [1])
  7. Cela est dans ton sang d'adorer le vrai mérite.
    Triomphe du temps futur, 3<sup>e</sup> part. sc. 1 (sang)
  8. Et pourquoi, monsieur, voulez-vous haïr quelqu'un ? la peine est toute du côté de celui qui hait.
    le Philanthrope, sc. 14 (haïr)
  9. L'affaire est faite, notre homme est couché ; savez-vous que c'est un sagouin ?
    Métam. amour. sc. 9 (sagouin)
  10. Voilà un billet de parterre que j'ai reçu de la part de vos partisans pour vous applaudir ; mais en voici en même temps un autre de la cabale pour vous siffler.
    la Nouveauté, SC. 10 (parterre)
  11. En un mot, le contrat était prêt à signer, lorsqu'il lui prend un rat.
    l'Amour diable, SC. 1 (rat [2])
  12. Fais en sorte D'amuser un moment le vieillard à la porte.
    Foire de St-Laurent, sc. 21 (sorte)
  13. Veut-on manger, les mets sont épars dans les plaines ; Les vins les plus exquis coulent de nos fontaines ; Les fruits naissent confits dans toutes les saisons ; Les chevaux tout sellés entrent dans les maisons ; Le pigeonneau farci, l'alouette rôtie Vous tombent ici-bas du ciel comme la pluie.
    ib. sc. 2 (cocagne [1])
  14. …J'étais occupé à croustiller là-bas les restes du soupé.
    l'Amour diable, sc. 2 (croustiller)
  15. Tant que ma fille n'a eu que sa beauté en partage, aucun n'a remué ; et, maintenant qu'elle a cent mille écus en mariage, vous venez de toutes parts vous offrir en foule.
    Philanthr. sc. 4 (remuer)
  16. Il n'est rien plus certain, J'en lèverai le pied et, s'il le faut, la main.
    Foire de St-Laurent, sc. 25 (lever [1])
  17. Nous n'avons pas, cher camarade, Dessein d'enlever votre bien ; Nous ne voulons que la passade.
    Cartouche, divertissement. (passade)
  18. J'ai, dans mon sottisier… Proverbes, quolibets, contes du temps passé.
    Roi de Cocagne, Prol. sc. 2 (sottisier)
  19. En entrant, je me suis donné du nez contre l'âme d'un procureur qui était dure comme une enclume.
    Belphégor, II, 3 (enclume)
  20. Il faut que j'aie le diable au corps pour venir de Bayeux à Paris prendre une femme par le temps qu'il fait.
    Métamorph. amour. SC. 6 (par [1])