Marc-Antoine LEGRAND, auteur cité dans le Littré

LEGRAND (1673-1728)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEGRAND a été choisie.

103 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Marc-Antoine LEGRAND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 103 citations dans le Littré.

  1. C'est-à-dire que sa coquetterie est entée sur un sauvageon de vertu.
    Épreuve récip. sc. 1 (sauvageon)
  2. C'est un sot, un benêt que je mène par le nez plus facilement que mes chevaux par la bride.
    Galant coureur, sc. 13 (mener)
  3. Vous ressusciteriez un mort. - Dandinet Je suis plaisant, n'est-ce pas ? jovial.
    Foire St-Laurent, sc. V (ressusciter)
  4. Je cherche une beauté qui soit un peu tigresse.
    Roi de Cocagne, I, 5 (tigre et tigresse)
  5. Tant que ma fille n'a eu que sa beauté en partage, aucun n'a remué ; et, maintenant qu'elle a cent mille écus en mariage, vous venez de toutes parts vous offrir en foule.
    Philanthr. sc. 4 (remuer)
  6. Il épouste parfois aussi mon justaucorps.
    Famille extravagante, sc. 11 (épousseter)
  7. Sa première femme et la mienne nous ont donné, de leur vivant, un peu de tablature.
    Métam. amour. sc. 5 (tablature)
  8. Nous avions la liberté de nous voir à toute heure.
    la Nouveauté, sc. 7 (tout, toute)
  9. Comment ! vous vous plaignez que tout va par écuelle ?
    Roi de Cocagne, I, 3 (écuelle)
  10. La foire est franche ; qu'il choisisse à sa volonté,
    Foire St-Laurent, divertissement (foire [1])
  11. J'étais allé, comme tu sais, lever des étoffes pour habiller mon monde.
    les Paniers, sc. 7 (lever [1])
  12. Ayant pour cette dame, en quelque différend Et dans l'occasion, embrassé sa querelle.
    Roi de Cocagne, I, 2 (embrasser)
  13. Il faut leur servir [aux nourrices] les meilleurs morceaux de dessus la table, si l'on veut que les nourrissons profitent.
    Métamorph. amour. sc. 11 (profiter)
  14. De la hardiesse, morbleu ! il n'y a pas d'homme qui avale un verre de vin plus hardiment que toi.
    Métamorph. amour. sc. 4 (hardiment)
  15. Pour me récompenser de mes soins bienfaisants, Il en entretenait une autre [femme] à mes dépens.
    Roi de Cocagne, II, 7 (entretenir)
  16. Voyez là dedans si j'y suis.
    Roi de Cocagne, II, 10 (être [1])
  17. Ne vous avisez pas de me jouer ici quelque tour de votre métier.
    Belphégor, III, 7 (métier)
  18. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il tonne, Rien désormais ne m'étonne.
    Belph. III, 6 (venter)
  19. Crispin : Ce fils fut retiré de nourrice à l'âge de douze ans. - Lisette : à l'âge de douze ans ? - Cripsin : Oui, il a tété fort longtemps, ce garçon-là ; c'est ce qui fait qu'il a l'esprit vif.
    Usurier gentilhomme, sc. 2 (teter ou téter)
  20. Tandis qu'il lui contait son glorieux martyre, zeste, j'ai franchi le pas de la porte.
    Belphégor, II, 3 (zest)