Antoine HOUDAR de LA MOTTE, auteur cité dans le Littré

LAMOTTE (1672-1731)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAMOTTE a été choisie.

277 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Fables 1719 129 citations
Inès de Castro 1723 15 citations
Odes 1707-1720 65 citations

Quelques citations de Antoine HOUDAR de LA MOTTE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 277 citations dans le Littré.

  1. Un homme que quelque sens éclaire.
    dans DESFONTAINES (sens [1])
  2. Juges aveugles que nous sommes, Sur le mérite des grands hommes Le sort règle nos jugements.
    Odes, t. I, p. 142, dans POUGENS (régler)
  3. Je craindrais toujours que le dol Ne m'en dépossédât sous ombre de justice, Et qu'un jour le maître du sol Ne revendiquât l'édifice.
    dans DESFONTAINES (dol [1])
  4. Il n'y a pas de jours que les billets ne trottent ; c'est moi qui suis le courrier.
    Minutolo, sc. 10 (trotter)
  5. Mais dès le premier jour il semble Que le couple encagé ne s'aime plus si fort.
    Fabl. IV, 21 (encagé, ée)
  6. Offres, soins obligeants, compliments faits au tour.
    Fabl. IV, 16 (tour [2])
  7. Je suis ravi de savoir vos petites intentions ; vous voyez les miennes.
    Calendrier des vieill. sc. 2 (petit, ite)
  8. Un vieillard qui succombe au poids de ses années, Peut-il troubler ici vos belles destinées ?
    Zaïre, III, 6 (troubler)
  9. Elle était femme et, partant, curieuse ; L'œil toujours sur sa boîte, on la voit soucieuse.
    Fabl. IV, 7 (curieux, euse)
  10. J'ai fait céder mon zèle au respect des convenances.
    dans DESFONTAINES (respect)
  11. Que vois-je ? en une frêle barque Quels insensés fendent les eaux ?
    Odes, t. I, p. 70, dans POUGENS (frêle)
  12. Les poètes ne sont pas toujours conséquents.
    dans DESFONTAINES (conséquent, ente [1])
  13. …La dépendance irrite, Quand on n'estime pas ceux qui donnent la loi.
    Fables, I, 10 (dépendance)
  14. Mais, quand soi-même on sait se faire entendre Que la raison nous doit donner la loi, On sent l'honneur de se reprendre, Et le plaisir de ne céder qu'à soi.
    Fabl. IV, 19 (reprendre)
  15. Que faisait-il ? il leur prêchait la paix ; C'était pitié qu'un si bon prince.
    Fabl. IV, 1 (pitié)
  16. L'amour-propre, de son métier, Est ami des portraits ; cet art qui nous copie Semble aussi nous multiplier.
    Fabl. IV, 5 (portrait [2])
  17. Maint défaut échappe au vulgaire, Qu'apercevront les délicats.
    Fab. IV, 6 (délicat, ate)
  18. Nouveau Mentor d'un nouveau Telémaque, Toi qui, le promenant par les siècles passés [lui enseignant l'histoire]…
    dans DESFONTAINES (promener)
  19. [Un envieux] Rongé par sa propre malice, Il a nos beautés pour supplice, Et nos fautes pour aliment.
    Odes, t. I, p. 270, dans POUGENS (rongé, ée)
  20. La face de la mer se ride et se noircit.
    dans DESFONTAINES (rider [1])