Antoine HOUDAR de LA MOTTE, auteur cité dans le Littré

LAMOTTE (1672-1731)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAMOTTE a été choisie.

277 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Fables 1719 129 citations
Inès de Castro 1723 15 citations
Odes 1707-1720 65 citations

Quelques citations de Antoine HOUDAR de LA MOTTE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 277 citations dans le Littré.

  1. Jamais un mot d'amour n'est sorti de sa bouche.
    Inès de Castro, I, 3 (mot)
  2. Ce qu'un autre nous dit se grave sur le sable ; Ce que nous nous disons se grave sur l'airain.
    Fables, IV, 19 (graver)
  3. Du héros l'homme désabuse, Et l'admiration confuse S'enfuit et fait place au mépris.
    Odes, t. I, p. 289, dans POUGENS (désabuser)
  4. Qui change une fois, peut bien ne pas s'en tenir là.
    Minutolo, sc. 2 (tenir)
  5. …Il faut toujours punir ; Tout regorge dans le Tartare.
    Fabl. II, 20 (regorger)
  6. Il n'était pas comme les rois de l'Inde, Qu'on ne voit point, qui craignent le grand jour, Et dont la majesté sur la terreur se guinde.
    dans DESFONTAINES (guinder)
  7. Un Breton qui ne boit point, Un Gascon tout bête, Un Normand franc de tout point, Un Picard sans tête ; Va-t'en voir s'ils viennent, Jean, Va-t'en voir s'ils viennent.
    Chanson faite aux eaux de Forges (voir)
  8. Votre crime aujourd'hui m'éclaire sur le mien.
    Inès, III, 6 (éclairer)
  9. Deux voyageurs, n'importe de leur nom, Chemin faisant dans les champs d'Arabie.
    Fables, II, 9 (importer [2])
  10. Tu le sais ; chaque fois que j'aime, Je pense que c'est pour toujours.
    Odes, t. I, p. 454, dans POUGENS (toujours)
  11. Nos seigneurs les castors tenant le Canada Se piquent d'être un peuple libre.
    Fabl. III, 6 (tenir)
  12. Entre nous, le désespoir de ta maîtresse commence à battre en retraite.
    Matr. d'Éphèse, sc. 13 (retraite [1])
  13. Tout leur art leur tournait à mal.
    Fabl. v, 7 (tourner)
  14. Un poëte s'enfle, se guinde, Et se croit au sommet du Pinde Pour de grands mots vides de sens.
    Odes, t. I, p. 421, dans POUGENS (enfler)
  15. Vaincue, elle [notre âme] ne peut se rendre, Et ne saurait ni se comprendre, Ni consentir à s'ignorer.
    Odes, l'Homme. (comprendre)
  16. Les sots ne profitent de rien.
    Fabl. V, 2 (profiter)
  17. L'un et l'autre a fourni sa course Prescrite par l'ordre éternel.
    Od. t. I, p. 160, dans POUGENS (fournir)
  18. Prêt à choir où le vent le pousse, Le fruit menaçait de quitter.
    Fabl, I, 10 (quitter)
  19. La nuit est terriblement noire.
    Matrone, sc. 4 (terriblement)
  20. Toi qui du grand, du pathétique As sur la harpe prophétique Répandu le charme vainqueur.
    Od. t. I, p. 429, dans POUGENS (grand, ande)