Antoine HOUDAR de LA MOTTE, auteur cité dans le Littré

LAMOTTE (1672-1731)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAMOTTE a été choisie.

277 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Fables 1719 129 citations
Inès de Castro 1723 15 citations
Odes 1707-1720 65 citations

Quelques citations de Antoine HOUDAR de LA MOTTE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 277 citations dans le Littré.

  1. Croyez-moi, monsieur, ne troublons point le repos des morts.
    Matr. d'Eph. sc. 8 (troubler)
  2. Qui croit mourir se tient sur le qui-vive.
    Fabl. II, 20 (qui-vive)
  3. Il est tellement éloigné du langage commun, qu'il n'en est pas moins naturel.
    cité dans L. RACINE, Rem. sur le théât. de J. Rac. disc. prélim. (tellement)
  4. Ainsi de la vertu d'un père La récompense la plus chère Est la vertu de ses enfants.
    Odes, t. I, p. 85, dans POUGENS (récompense)
  5. Et c'est du sein des grands obstacles Que naissent les grandes beautés.
    Odes, t. I, P. 350, dans POUGENS (grand, ande)
  6. Prêt à choir où le vent le pousse, Le fruit menaçait de quitter.
    Fabl, I, 10 (quitter)
  7. Soyez d'accord, il n'est ni l'un ni l'autre, Dit le grave arbitre, il est noir : à la chandelle hier au soir Je l'examinai bien, je l'ai pris, il est nôtre, Et je le tiens encor dans mon mouchoir… Il ouvre le mouchoir, et l'animal sort blanc.
    Fabl. II, 9 (caméléon)
  8. Mes inhumaines sœurs sont d'autant plus cruelles, Qu'elles le sont par piété.
    Odes, t. I, p. 500, dans POUGENS (cruel, elle)
  9. Pour garants de la vérité Comptons les raisons, non les hommes.
    Fabl. v, 15 (garant, ante)
  10. …bien tôt mille jaseurs Adoptent son avis comme loi souveraine, Et ce torrent de rediseurs Grossit si fort qu'il nous entraîne.
    Fabl. V, 15 (rediseur, euse)
  11. L'impatience gâte tout.
    Fabl. IV, 2 (impatience)
  12. …Air noble, mine haute, Et vive flamme dans les yeux, Passion ne lui faisait faute.
    Fabl. IV, 18 (faute)
  13. Ces sortes de traits jettent du sens et de la solidité dans la fable, et, sans nuire à la vérité totale et essentielle, ils y répandent d'autres vérités surnuméraires que le lecteur est bien aise de recueillir en passant.
    Disc. sur la fable, t. IX, p. 37, édit. 1754 (surnuméraire)
  14. Tel s'imagine être un géant Qui n'a pas plus d'une coudée.
    Fables, I, 13 (géant, ante)
  15. Allez, allez, finissez vos débats, Si vous voulez redevenir les grâces, Et pour plaire n'y songez pas ; N'y point songer, c'est trop ; eh bien n'y songez guère.
    Fabl. V, 7 (songer)
  16. Je ne serais pas trop fâchée de me pourvoir, aussi bien que ma maîtresse.
    Talisman. sc. 7 (pourvoir)
  17. Le monde est plein de ces donneurs avares…
    Fables, V, 19 (donneur, euse)
  18. Lis, je te soumets ma censure Contre le faux goût et l'enflure Des poëtes et des lecteurs.
    Odes, t. I, p. 125, dans POUGENS (enflure)
  19. Je remets en vos mains mes plus chers intérêts.
    Inez de Castro, IV, 6 (remettre)
  20. Il semble qu'à ce qu'il imite, Ajoutant un nouveau mérite, Il le crée encor une fois.
    Od. t. I, p. 360, dans POUGENS (imiter)