Antoine HOUDAR de LA MOTTE, auteur cité dans le Littré

LAMOTTE (1672-1731)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LAMOTTE a été choisie.

277 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Fables 1719 129 citations
Inès de Castro 1723 15 citations
Odes 1707-1720 65 citations

Quelques citations de Antoine HOUDAR de LA MOTTE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 277 citations dans le Littré.

  1. Si le bonheur des dieux est de voir, de connaître, Celui de l'homme est de sentir.
    Odes, t. I, p. 336, dans POUGENS (sentir)
  2. Quand le jour éloignait la gent éléphantine.
  3. [Un envieux] Rongé par sa propre malice, Il a nos beautés pour supplice, Et nos fautes pour aliment.
    Odes, t. I, p. 270, dans POUGENS (rongé, ée)
  4. Les autres encor de gruger En enrageant ; cela console.
    Fabl. I, 17 (gruger)
  5. Je craindrais toujours que le dol Ne m'en dépossédât sous ombre de justice, Et qu'un jour le maître du sol Ne revendiquât l'édifice.
    dans DESFONTAINES (dol [1])
  6. Les vœux sont enfants de la crainte.
    Fabl. I, 8 (vœu)
  7. Les grandes réputations sont presque toujours posthumes.
    dans DESFONTAINES (posthume)
  8. Par ces doutes affreux vous me glacez d'horreur.
    Inès, III, 6 (glacer)
  9. Esclave comme Montézume, Grillé comme Guatimozin.
    Fabl. IV, 40 (grillé, ée [1])
  10. Un ennemi nuit plus que cent amis ne servent.
    Fabl. v, 4 (ennemi, ie)
  11. Car telle est la gent héritière ; Vous lui laissez des monceaux d'or ; Elle plaint au défunt le bûcher ou la bière.
  12. La fable gît dans la moralité.
    Fabl. III, 13 (gésir)
  13. Attendrons-nous qu'un nouveau Lulle, Fier de ses chimiques travaux, Promette à notre espoir crédule L'art de commander aux métaux ?
    Odes, t. I, p. 522, dans POUGENS (crédule)
  14. Tout leur art leur tournait à mal.
    Fabl. v, 7 (tourner)
  15. L'enchâssure de ces écrits en augmentera le prix.
    dans DESFONTAINES (enchâssure)
  16. Le singe, comme secrétaire, En bonne forme mit l'affaire.
    Fables, III, 11 (forme)
  17. L'opprobre et le supplice expieront votre audace.
    Inès, III, 3 (expier)
  18. Tout est matière à nos réflexions ; Tout événement moralise.
    Fabl. IV, 19 (moraliser)
  19. Des traits forts de sens [d'une morale élevée].
    dans DESFONT (fort, orte)
  20. Aussitôt de ses cent trompettes La messagère des poëtes Va l'annoncer à l'univers.
    Odes, t. I, p. 416, dans POUGENS (trompette [1])