Jean de LA BRUYÈRE, auteur cité dans le Littré

LA BRUYÈRE (1645-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BRUYÈRE a été choisie.

3150 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Caractères de Théophraste traduits du grec, avec les Caractères ou les mœurs de ce siècle 1688-1696 3032 citations

Quelques citations de Jean de LA BRUYÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3150 citations dans le Littré.

  1. Il est difficile de décider si l'irrésolution rend l'homme plus malheureux que méprisable.
  2. Laissant à Elvire les jolis discours et les belles-lettres qu'elle met à tous usages.
    XII (usage)
  3. Pour faire des menaces qui portent coup.
    X. (coup)
  4. On distingue à peine la plante qui porte le chanvre d'avec celle qui produit le lin, et le blé froment d'avec les seigles, et l'un ou l'autre d'avec le méteil ; on se contente de se nourrir et de s'habiller.
  5. Si vous êtes né vicieux, ô Théagène, je vous plains ; si vous le devenez par faiblesse pour ceux qui ont intérêt que vous le soyez… souffrez que je vous méprise.
  6. Une froideur ou une incivilité qui vient de ceux qui sont au-dessus de nous, nous les fait haïr ; mais un salut ou un sourire nous les réconcilie.
  7. Il ne lui manque aucune de ces curieuses bagatelles que l'on porte sur soi, autant pour la vanité que pour l'usage.
  8. On dit, par belle humeur et dans la liberté de la conversation, de ces choses froides qu'à la vérité on donne pour telles, et que l'on ne trouve bonnes que parce qu'elles sont extrêmement mauvaises.
  9. Un homme est plus fidèle au secret d'autrui qu'au sien propre ; une femme au contraire garde mieux son secret que celui d'autrui.
  10. Le meilleur de tous les biens, s'il y a des biens, c'est le repos, la retraite et un endroit qui soit son domaine.
    VIII (repos)
  11. La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité.
  12. Il n'y a rien qui mette plus subitement un homme à la mode et qui le soulève davantage que le grand jeu.
    XIII (jeu)
  13. Verd ne fait plus verdoyer.
  14. Il s'insinue dans un cercle de personnes respectables.
  15. Les personnes d'esprit ont en elles des semences de toutes les vérités.
  16. La raillerie, l'injure, l insulte leur découlent des lèvres comme leur salive.
  17. Tel parle d'un autre, en fait un portrait affreux, qui ne voit pas qu'il se peint lui-même.
  18. On dit à la cour du bien de quelqu'un pour deux raisons : la première, afin qu'il apprenne que nous disons du bien de lui, la seconde, afin qu'il en dise de nous.
    VIII (cour)
  19. Quelques femmes galantes donnent aux convents et à leurs amants, galantes et bienfaitrices.
  20. La ville est partagée en diverses sociétés, qui sont comme autant de républiques.
    VII (ville)