Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan, auteur cité dans le Littré

LANFRANC (1250?-1310?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LANFRANC a été choisie.

Chirurgien médieval

Son traité de chirurgie « Chirurgia Magna, Practica quae dicitur Ars completa totius Chirurgiae » a d'abord paru à Venise en 1290, en latin. Il fut complété en 1296. Le Littré cite une traduction en français datée de 1377, dans un manuscript probablement du XVIe siècle.

121 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Syrurgie de maistre LANFRANC de Millan 1377 119 citations

Quelques citations de Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan

Voici un tirage aléatoire parmi ses 121 citations dans le Littré.

  1. Chauveté [par vieillesse] est incurable, se les cheveux ne cheent [tombent] par cause de maladie.
    f° 40, verso. (incurable)
  2. Resolutif en ung corps non net attrait plus qu'il ne dissoult.
    f° 50, verso. (résolutif, ive)
  3. Et se il [le blessé] n'acelle pas [ne va pas à la selle] de sa nature, fay luy clistere ou subpositoire.
    f° 12, verso. (suppositoire)
  4. Le mire [médecin], devant parfait nettoiement du panicle [périoste], consolida la plaie dehors.
    f° 20 (nettoiement)
  5. Souvent avient [dans les plaies de poitrine] que le sang et la boe [le pus] cheent [tombent] dessoubz sur la reflexion du dyafregme.
    f° 33 (réflexion)
  6. Impetigo est variableté de cuir mué en sa coleur.
  7. Aussi a il aultre chose plus occulte, que ainsi chascune herbe a sa propre vertu.
    f° 110, verso. (occulte)
  8. L'os de l'ajutoire [humérus] vers le coude a deux eminences… et sont toutes deux si comme la moitié d'une poulie.
    f° 29 verso. (poulie)
  9. [Dans une plaie compliquée] oster la douleur, mondefier la boe, après rengendrer chair, et au darrenier cicatrizier.
  10. Le mire [médecin], devant parfait nettoiement du panicle [périoste], consolida la plaie dehors ; dont le panicle s'endaigna, et fu cause de spasme.
    f° 20 (indigner)
  11. Massacumia, c'est ce dont les pos de terre sont plombez, qui viennent d'oultre mer.
    f° LXV, verso. (plomber)
  12. Medicines regeneratives.
  13. Oing les [cheveux] o [avec] muscilaige de semence de lin.
    f° 38 (mucilage)
  14. Nul resolutif o [avec] stipticité.
    f° 112 (stypticité)
  15. Se tout l'ueil est rouge… il y a pointure nuysible, et pulsacion, et affluence de larmes.
    f° 75 (pulsation)
  16. Cestui livre n'est pas tant seulement pour les professeurs de cest art [chirurgie], mais pour…
    f° 39 (professeur)
  17. La maturasion du residu [de l'apostume].
    f° 116, verso. (résidu)
  18. Gouverne le malade o [avec] bon regime, et purge souvent melencolie.
    f° 58 (gouverner)
  19. La rectine.
    f° 73 (rétine)
  20. Es oignemens la porporcion des poudres, de l'uile et de la cire.
    f° 119 (proportion)