Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan, auteur cité dans le Littré

LANFRANC (1250?-1310?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LANFRANC a été choisie.

Chirurgien médieval

Son traité de chirurgie « Chirurgia Magna, Practica quae dicitur Ars completa totius Chirurgiae » a d'abord paru à Venise en 1290, en latin. Il fut complété en 1296. Le Littré cite une traduction en français datée de 1377, dans un manuscript probablement du XVIe siècle.

121 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Syrurgie de maistre LANFRANC de Millan 1377 119 citations

Quelques citations de Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan

Voici un tirage aléatoire parmi ses 121 citations dans le Littré.

  1. Je pouldroie la plaie de la teste o [avec] ceste pouldre.
    f° 25, verso. (poudroyer)
  2. Il enseigne ouvrer en plaies du test et de la cervelle par maniere de medecines, non pas par trepanacion.
    f° 24, verso. (trépanation)
  3. Impetigo est variableté de cuir mué en sa coleur.
  4. Son sang subtil et son mouvement pulsatif [d'une artère].
  5. Jà soit ce que la cure se prolongue, ne cesse pas de ceste cure.
    f° 12 (prolonger)
  6. Nerf est ung instrument sensible et motif.
    f° 9 (motif)
  7. Visqueuseté.
    f° 113, verso. (viscosité)
  8. Le liseur de cest livre.
  9. Froit est mordant des ulceres, et fait doleur sans boe [pus], et reddeur, et froidures fievreuses et spames.
  10. Je mis par-dessus un drappel delié moillié en mesme l'oille et vinaigre.
    f° 26, verso. (même)
  11. Et qui me objetteroit comme le sang et l'ordure se puet oster sans lever l'os, qui est entrée par la fente du test sur la dure mere, je respons…
    f° 26 (objecter)
  12. Injection de oille rosat.
    f° LVIII, verso. (injection)
  13. De la dislocacion de la machouere.
    f° CIII, verso. (mâchoire)
  14. Retourne le nez [à demi tranché] adroit en sa forme, en proporcionant les narrilles en leur droit point si comme elles souloient.
  15. La rasquette du pié est composte de quatre os lyés ensemble avenamment.
    f° 37, verso. (raquette [1])
  16. Science de proporcionner [les médicaments].
    f° 119, verso. (proportionner)
  17. C'est [la lèpre] une maladie contagieuse et heritiere, car elle passe d'un à autre et en heritage.
  18. Et est blanche [la cervelle], pour ce que elle puisse mieux recepvoir les dispositions des choses sentenciées comme une tablette blanche.
    f° 22, verso. (tablette)
  19. Il [un emplâtre] oste taiches et asubtille cicatrices…
    f° 47 (tache)
  20. Une once de terebentine blanche.
    f° 10, verso. (térébenthine)