Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan, auteur cité dans le Littré

LANFRANC (1250?-1310?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LANFRANC a été choisie.

Chirurgien médieval

Son traité de chirurgie « Chirurgia Magna, Practica quae dicitur Ars completa totius Chirurgiae » a d'abord paru à Venise en 1290, en latin. Il fut complété en 1296. Le Littré cite une traduction en français datée de 1377, dans un manuscript probablement du XVIe siècle.

121 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Syrurgie de maistre LANFRANC de Millan 1377 119 citations

Quelques citations de Guido Lanfranchi, dit LANFRANC de Milan

Voici un tirage aléatoire parmi ses 121 citations dans le Littré.

  1. Quant il [un mélange] sera osté du feu et meu longuement de l'espatule.
    f° 10, verso. (spatule)
  2. Et du costé destre et senestre de la canne du polmon sont grosses voines qui sont appelées organiques ou guides.
    f° 28, verso. (guide [1])
  3. Qu'il [le blessé] ait son lit qui soit molet, affin que le membre ne sueffre point de labour.
    f° 5, verso (mollet, ette [1])
  4. Doncques est-il [le malade] aidé [par la saignée] miraculeusement.
    f° 71, verso. (miraculeusement)
  5. Se nulle de ces causes ne te deffent, repercute chault apostume en la maniere que nous dirons.
    f° 50, verso. (répercuter)
  6. Se la matiere est dure et la boce pendant… encise selon le long du membre, mais garde que tu ne touches à la pouche dont la boce est envelopée.
    f° 58, verso (poche)
  7. Autrement ne sont pas curées les plaies, se les membres ne sont ramenez en leur nature.
    f° 12 (ramener)
  8. Je mis par-dessus un drappel delié moillié en mesme l'oille et vinaigre.
    f° 26, verso. (même)
  9. Maturatif accroist l'appostume, se le corps n'est pas net.
    f° 50, verso. (maturatif, ive)
  10. L'os de l'ajutoire [humérus] vers le coude a deux eminences… et sont toutes deux si comme la moitié d'une poulie.
    f° 29 verso. (poulie)
  11. Et est blanche [la cervelle], pour ce que elle puisse mieux recepvoir les dispositions des choses sentenciées comme une tablette blanche.
    f° 22, verso. (tablette)
  12. Le liseur de cest livre.
  13. La sclirotique.
  14. La vessie est tissue de deux peaulx dont chascune est nerveuse.
    f° 35 (tistre)
  15. Nul resolutif o [avec] stipticité.
    f° 112 (stypticité)
  16. Spondille [vertèbre] est ung os percé au milieu, par lequel pertuis la nuque passe.
    f° 33 (nuque)
  17. Son sang subtil et son mouvement pulsatif [d'une artère].
  18. Medicines regeneratives.
  19. Injection de oille rosat.
    f° LVIII, verso. (injection)
  20. [Substances qui] ont une proprieté fumeuse qui nuist à la teste.
    f° 15, verso. (fumeux, euse)