Brunetto LATINI, auteur cité dans le Littré

LATINI (1210-1294)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LATINI a été choisie.

506 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Li livres dou trésor 1265 451 citations

Quelques citations de Brunetto LATINI

Voici un tirage aléatoire parmi ses 506 citations dans le Littré.

  1. Lorsque il [saint Jean l'évangéliste] reposa sor le piz [le sein] Jhesu Crist, en but il aussi com d'une fontaine ; ce fu la haute sotilleté de l'evangile.
    Trésor, p. 70 (subtilité)
  2. Choses qui sont de grant estude et sollicitude et travail.
    Trésor, p. 328 (sollicitude)
  3. Les unes branches sont si substancielz que l'on ne puet riens dire se par eles non, si comme est le fait et la demande.
    Trésor, p. 573 (substantiel, elle)
  4. La seconde [puissance] est apelée sensitive, et est commune de toutes bestes ; car eles ont ames sensitives.
    Trésor, p. 260 (sensitif, ive)
  5. Innocence est purtez de corage qui het à faire touz torsfaiz.
    Trésor, p. 424 (innocence)
  6. Politique, ce est à dire le governement des citez, qui est la plus noble et haute science et li plus nobles offices qui soit en terre, selonc ce que politique comprent generaument toutes les ars qui besoignent à la communité des homes.
    Trésor, p. 575 (politique [2])
  7. Naturelment.
    ib. p. 260 (naturellement)
  8. Scitalis est uns serpens qui va molt lentement.
    Trésor, p. 193 (lentement)
  9. Si comme li sages champions et fort qui se combat et vaint, emporte la corone de victoire.
    ib. (se)
  10. Paroles sont semblables à sajettes que l'on puet [peut] traire legierement, mais retraire non.
    Trésor, p. 354 (parole)
  11. Li solaus luist sor les escumeniez.
    Trésor, p. 413 (soleil)
  12. Il ne sera jà si soutis [habile] maistres qui de tant de marrien seust faire un vaissel…
    Trés. p. 111 (merrain)
  13. Et est apelée Miterreinne, por ce que ele vait par mileu de la terre, et devise et depart les trois parties de la terre.
    Trésor, p. 152 (méditerrané, ée)
  14. L'amor des freres est aussi comme amor de compaignons, por ce que il sont vesqu et norri ensemble.
    ib. p. 314 (vivre [1])
  15. Tous ces que tu ne conois, soupeçonne que il soient ti ennemi… se il porte glaive [lance], va à sa destre, et se il porte espée, va à senestre.
    Trésor, p. 360 (glaive)
  16. Et cil [l'aiglon] qui les oils [yeux] remue [en face du soleil], est refusez et gitez dou nif comme bastars.
    Trésor, p. 196 (refuser)
  17. La quinte lignie [des faucons] est girfalc, qui sormonte touz oisiaus de son grant.
    Trésor, p. 203 (gerfaut)
  18. Et sachiez que en flun de Nile est une maniere de delfins qui ont sor le dos une eschine autele comme soie, dont il ocient le cocodril.
    Trésor, p. 188 (scie)
  19. Entre tant de maus et de descors, assés furent qui traitoient paroles d'acort et de pais entre lui [Frédéric] et le pape Innocent ; et endementiers que [tandis que] il traitoit et entendoit à ces choses…
    Trésor, p. 95 (traiter)
  20. Torterele est uns oisiaus de grant chasteé qui habite volentiers loing des gens.
    Trésor, p. 220 (tourterelle)