Brunetto LATINI, auteur cité dans le Littré

LATINI (1210-1294)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LATINI a été choisie.

506 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Li livres dou trésor 1265 451 citations

Quelques citations de Brunetto LATINI

Voici un tirage aléatoire parmi ses 506 citations dans le Littré.

  1. On ne doit tel chose commencier, en quoi soit mal perseverer.
    Trésor, p. 347 (persévérer)
  2. Se magnanimitez ist [sort] de sa mesure, ele fait home menaceor.
    Trésor, p. 403 (menaceur)
  3. Garde que tu ne paroles à home discordant [ami de la discorde], que tu ne boutes busche en son feu.
    Trésor, p. 361 (feu [1])
  4. Se il [l'air froid] trueve aucunes vapors engelées, il les enserre et endurcit, et en fait gresil moult gros.
    Trésor, p. 119 (en variante). (grésil)
  5. Garde que tu ne dies malicieus moz ; car li prophetes dit : Diex destruit les levres malicieuses.
    Trésor, p. 358 (malicieux, euse)
  6. Il [le phénix] vole et s'en va à son leu [lieu] là où s'abitacions est.
    Trésor, p. 214 (habitation)
  7. Il [saint Pierre] est li fermemens [ce qui affermit] de la pierre de sainte eglise.
    Trésor, p. 72 (firmament)
  8. Garde toi de prevoir ce qui nos est de veé [défendu] ; car il n'est de nostre licence.
    Trésor, p. 369 (prévoir)
  9. Je di que li hom trova pardon [devant Dieu, après le péché], porce que la foibleté de pechier vint en lui de par le cors, qui est de boe et de terre moiste.
    Trés. p. 19 (moite)
  10. Li sages hom ne veult engignier autrui, ne ne puet [peut] estre engigniez ; les toes [tes] opinions soient autressi comme sentences.
    Trésor, p. 348 (sentence)
  11. Il [Nabuchodonosor] destruist Jherusalem, et emprisona tous les Juis, et maintes autres perversitez fist il.
    Trésor, p. 36 (perversité)
  12. Li solaus luist sor les escumeniez.
    Trésor, p. 413 (soleil)
  13. Naturelment.
    ib. p. 260 (naturellement)
  14. Deux manieres sont de vertuz : l'une est de l'entendement de l'home, ce est sapience, science et sens ; l'autre est moralité, ce est chasteé et largesce, et autres semblables.
    ib. p. 265 (moralité)
  15. La seconde ligniée est faucons que om apele pelerins, porce que nus [nul] ne treuve son nif, ains est pris aussi comme en pelerinage.
    ib. p. 202 (pèlerinage)
  16. La raisonnable puissance de l'ame est en deux manieres…
    ib. p. 265 (raisonnable)
  17. Ti oil [tes yeux] soient sans legiereté, et tes riz [ton rire] sanz huchier, et ta voiz sans cri, t'aleure sans rumor.
    Trésor, p. 385 (rumeur)
  18. Des nons et de la diversité des vens ne dira ore plus li maistres, por ce que les gens dou monde changent et devisent les nons selonc lor usage et selon la diversité des langages.
    Trésor, p. 121 (monde [1])
  19. Tuit faucon qui ont les piez gros et les genoils plains de nous [nœuds] autressi comme souros.
    Trésor, p. 203 (suros)
  20. Et sor tout ce doit li parleres [l'orateur] user moz propres biaus et acostumez.
    Trésor, p. 521 (propre)