Antoine LE ROUX DE LINCY, auteur cité dans le Littré

LEROUX DE LINCY (1806-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEROUX DE LINCY a été choisie.

Né le 22 août 1806, mort le 13 mai 1869 : bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Arsenal, secrétaire de la Société des bibliophiles français et archiviste paléographe

856 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des proverbes français 1859 568 citations

Quelques citations de Antoine LE ROUX DE LINCY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 856 citations dans le Littré.

  1. En aoust les gelines sont sourdes [cela signifie que la ménagère appelle en vain ses poules quand elles trouvent à manger partout, et fig. que les gens sont sourds aux conseils jusqu'à ce qu'ils soient sans ressources].
    Prov. t. II, p. 91 (sourd, sourde)
  2. Affection aveugle raison.
    Prov. t. II, p. 234 (raison)
  3. De grands personnages enfants non sages.
    ib. (enfant)
  4. Nouvelle cheminée est bientost enfumée.
    Prov. t. II, p. 163 (cheminée)
  5. Si ton chat est larron, ne le chasse de ta maison.
  6. Qui franchise vent pour avoir, Bien dessert [mérite] à souffrance avoir ; L'or et l'argent de toute Frise Ne d'Altemont ne vaut franchise.
    Prov. t. II, p. 393 (franchise)
  7. Pour une joie mille douleurs.
    ib. p. 31 (joie)
  8. Ce qu'art ne peut hazard l'acheve.
    Prov. t. II, p. 258 (hasard)
  9. Meschante parolle gettée va partout à la vollée.
    Prov. t. II, p. 346 (méchant, ante)
  10. Oiseau qui au nid se retire, Et cil qui ses plumes attire, Ou se mouille, ou bien fort crie, La pluie est près, quoi que l'on die ; Ou si les vers de terre sortent, Ou saleures humeurs rapportent.
    Prov. t. I, p. 116 (pluie)
  11. Dieu sçait qui est bon pelerin.
    Prov t. I, p. 17 (pèlerin, ine)
  12. Maladie et douleur se cognoist à la couleur.
    Prov. t. I, p. 264 (maladie)
  13. Telle main, telle moufle [gant].
    ib. t. II, p. 426 (main)
  14. Il n'est si bien ferré qui ne glisse.
    Prov. t. II, p. 316 (glisser)
  15. De grasse matinée robe deschirée.
    Prov. t. II, p. 282 (matinée)
  16. Par os en bouche se tait qui grouche [gronde].
    Prov. t. II, p. 205 (os)
  17. Si le Normand n'exerce la pyratique en mer, il l'exerce en terre.
    ib. p. 371 (normand, ande)
  18. Le jeu, la femme, le vin friand Font l'homme pauvre tout en riant.
    Prov. t. II, p. 85 (jeu)
  19. Bon renom vaut un heritage.
    Prov. t. II, p. 252 (renom)
  20. Vin d'asne, qui rend la personne assoupie ; vin de cerf, qui fait pleurer ; vin de lyon, qui rend querelleur ; vin de pie, qui fait cajoler ; vin de porc, qui fait rendre gorge ; vin de singe qui fait sauter et rire.
    Prov. t. II, p. 219 (vin)