Nicolas MALEBRANCHE, auteur cité dans le Littré

MALEBRANCHE (1638-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MALEBRANCHE a été choisie.

214 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la Recherche de la vérité 1674 203 citations

Quelques citations de Nicolas MALEBRANCHE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 214 citations dans le Littré.

  1. C'est un attribut du sage de… La fluidité, la dureté, la mollesse, le mouvement et le repos se pouvant séparer de la matière, il s'ensuit que tous ces attributs ne lui sont point essentiels.
    Rech. de la vér. III, 3 (attribut)
  2. Les trois manières dont l'âme aperçoit, savoir par les sens, par l'imagination et par l'esprit, ne la touchent pas toutes également.
    Rech. vér. I, 18 (manière)
  3. Les plaisirs étant des manières d'être de notre âme.
    Rech. vér. liv. VI, part. 2, conclus. (manière)
  4. Celui-ci ne saura pas si l'âme est immortelle ; il serait peut-être bien empêché à vous prouver qu'il y a un Dieu, et il vous réduira les égalités de l'algèbre les plus composées avec une facilité surprenante.
    Entret. métaph. V (égalité)
  5. Dès que l'âme veut que le bras soit mû, le bras est mû, quoiqu'elle ne sache pas seulement ce qu'il faut faire pour le remuer.
    Rech. vér. II, I, 5 (vouloir [1])
  6. Parce que toutes les vérités ne sont que des rapports, on peut dire généralement que, dans toutes les questions, on ne recherche que la connaissance de quelques rapports.
    ib. VI, 2, 7 (rapport)
  7. Ces livres de science et principalement ceux qui traitent de la physique, de la médecine, de la chimie, sont tous pleins de raisonnements fondés sur les qualités élémentaires et sur les qualités secondes, comme les attractives, les rétentrices, les concoctrices, et autres semblables.
    Rech. III, II, 8 (qualité)
  8. J'appelle simplement figure celle qui est extérieure, et j'appelle configuration la figure qui est intérieure et qui est nécessaire à toutes les parties dont chaque corps est composé.
    Recherche, I, I, 1 (configuration)
  9. Retenons bien que les objets extérieurs ne renferment rien d'agréable ni de fâcheux.
    Rech. vér. I, 17 (retenir)
  10. J'appelle rayon de lumière, ou simplement rayon, la ligne droite tirée de l'objet lumineux, ou éclairé, par laquelle se transmet l'action qui le rend visible.
    Rech. vér. éclairc. sur l'opt. t. IV, p. 427, dans POUGENS. (rayon [1])
  11. Les traces du cerveau n'obéissent point à l'âme, elles ne s'effacent pas lorsqu'elle le souhaite : elles lui font au contraire violence, et l'obligent même à considérer sans cesse les objets, d'une manière qui l'agite et qui la trouble en faveur des passions.
    Rech. vér. v, 11 (trace)
  12. Nous devons observer exactement cette règle de ne juger jamais par les sens de ce que les choses sont en elles-mêmes, mais seulement du rapport qu'elles ont avec notre corps.
    Rech. I, 5 (sens [1])
  13. La force qui met nos esprits en mouvement, c'est la volonté de Dieu qui nous anime et qui nous porte vers le bien.
    Rech. vér. éclairc. liv. VI, t. IV, p. 315, dans POUGENS. (porter [1])
  14. Les corps peuvent donc changer, mais ils ne peuvent pas périr.
    Rech. vér. IV, 2 (périr)
  15. Il y a deux sortes de vérités, les unes sont nécessaires, et les autres contingentes.
    Recherche, I, II, 3 (contingent, ente)
  16. La réfraction d'un rayon qui, de l'air, entre dans l'humeur aqueuse, est à peu près comme 4 à 3, dans le cristallin comme 3 à 2, dans l'humeur vitrée comme 10 à 7 ou environ.
    Rech. éclairc. sur l'opt. t. IV, p. 433, dans POUGENS. (environ)
  17. Il faut conclure que les passions sont de l'ordre de la nature, puisqu'elles ne peuvent être de l'ordre de la grâce.
    Rech. vér. V, 1 (ordre)
  18. Il est trop clair par l'expérience, que Dieu a fait des machines pour être détruites ; nous sommes l'ouvrage de sa sagesse, et nous périssons ; pourquoi n'en serait-il pas de même du monde ?
    Phil. Newt. I, 6 (périr)
  19. L'Écriture sainte, les Pères, les plus gens de bien.
    Rech. vér. éclairc. l. VI, t. IV, p. 300, dans POUGENS (plus)
  20. Les rayons sont diversement, ou réfléchis, ou rompus.
    Rech. vér. Éclairc. sur la lum. t. IV, p. 388, dans POUGENS. (rompu, ue)