Jean-Baptiste MASSILLON, auteur cité dans le Littré

MASSILLON (1663-1742)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MASSILLON a été choisie.

Évêque de Clermont

3965 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Avent 340 citations
Carême 1844 citations
Conferences et discours synodaux sur les principaux devoirs des ecclesiastiques : avec un recueil de mandemens sur différens sujets 1746 215 citations
Mystères 142 citations
Oraisons funèbres 250 citations
Panégyriques 177 citations
Paraphrases sur les psaumes 27 citations
Petit carême 1718 253 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste MASSILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3965 citations dans le Littré.

  1. Nous les exhortons… à rabattre de leur austérité.
    Avent, Épiphan. (rabattre)
  2. Des ennemis de la croix de Jésus-Christ et de sa doctrine, et qui, par l'ascendant que leur donne la facilité et l'agrément de leur esprit, sont courus, recherchés, reçus partout avec distinction.
  3. Etes-vous obligé à l'impossible pour vous sauver ?
    Carême, Voc. (impossible)
  4. Si nous remontions jusqu'à celui de leurs ancêtres qui donna le premier branle à l'infortune de sa postérité…
    Carême, Enfant prodigue. (branle)
  5. La fausse confiance lui est injurieuse [à Dieu], et se forme l'idée d'un Dieu qui n'est ni véritable, ni sage, ni juste, ni même miséricordieux.
    Carême, Fausse conf. (injurieux, euse)
  6. La vie chrétienne est toujours une vie de combat.
    Panég. mart. (combat)
  7. Que faites-vous pour l'éternité que vous ne rendiez au monde au centuple ?
    Car. Salut. (éternité)
  8. Il fait transporter les blessés sans distinction de Français ou d'ennemis.
    Or. fun. Conty. (distinction)
  9. Il ne nous restait de toutes nos espérances que la caducité d'un grand roi.
    Madame (caducité)
  10. Comment se résoudre à imiter ce chaos ?
    Car. Samar. (chaos)
  11. Nous ne pouvons nous déprendre de nous-mêmes ; nous n'osons rompre des liens qui nous accablent.
    Panég. St Benoît. (déprendre)
  12. Nous faisons paraître si peu de vivacité pour la grande affaire de notre salut éternel.
    Carême, Salut. (vivacité)
  13. Lorsque l'envoyé d'un prince paraît revêtu de l'autorité du prince qui l'envoie, et qu'il fait les fonctions de sa légation.
    Confér. Cond. des clercs dans le monde. (légation)
  14. Combattu par ces agitations infinies qui partagent le cœur au moment d'un changement.
    Carême, Prod. (infini, ie)
  15. Vous devez… vous adresser au père des lumières, et lui demander qu'il vous donne ces oreilles du cœur qui seules font entendre sa voix.
    Carême, Parole. (père)
  16. Vous avez longtemps essayé du monde.
    Car. Salut. (essayer)
  17. Cette passion [le goût des voluptés] seule éleva un mur de séparation entre Dieu et le pécheur.
    Carême, Prod. (mur)
  18. On lui dressera des monuments superbes pour éterniser ses conquêtes.
    Pet. car. Tent. (dresser)
  19. Les crachats, les soufflets, les fouets, les dérisions.
    Carême, Passion. (crachat)
  20. Puissent les siècles à venir dater de son épiscopat la renaissance de la foi, de la doctrine, de la piété !
    Or. fun. Villars. (épiscopat)