Jean-Baptiste MASSILLON, auteur cité dans le Littré

MASSILLON (1663-1742)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MASSILLON a été choisie.

Évêque de Clermont

3963 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Avent 340 citations
Carême 1844 citations
Conferences et discours synodaux sur les principaux devoirs des ecclesiastiques : avec un recueil de mandemens sur différens sujets 1746 215 citations
Mystères 142 citations
Oraisons funèbres 250 citations
Panégyriques 177 citations
Paraphrases sur les psaumes 27 citations
Petit carême 1718 251 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste MASSILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3963 citations dans le Littré.

  1. Qui ne sent pas ces nobles mouvements qui nous font aspirer aux grands postes, ne sent pas aussi ceux qui nous font oser de grandes actions.
    Petit car. Drapeaux. (aussi)
  2. C'est dans ce saint loisir que, repassant dans la lumière de la foi, sur tout le cours de notre ministère…
    Confér. Retraite pour des curés (dans)
  3. Les crimes que vous viendrez pleurer aux pieds des ministres.
    Carême, Jeûne. (pleurer)
  4. Pour se dérober à la fureur des persécutions.
    Car. Temples. (dérober)
  5. Il ne se contente pas de se charger de nos crimes, il en prend sur lui toute la honte.
    Carême, Passion. (prendre)
  6. N'est-il pas vrai que vous en reportez toujours un esprit découragé et qui ne regarde plus le travail qu'avec horreur ?
    Confér. Cond. des clercs dans le monde. (découragé, ée)
  7. De siècle en siècle paraissaient des hommes justes suscités d'en haut.
    Mystères, Passion. (haut, aute)
  8. Il n'est presque point de pécheur, quelque déplorée que soit sa vie, qui…
    ib. Samar. (déploré, ée)
  9. Il n'a donné à J.-C. le baiser de paix que pour le trahir.
    Rech. 1 (baiser [2])
  10. Il en est qui ne font que se montrer à la terre, qui finissent du matin au soir.
    Carême, Mort. (soir)
  11. Aussi la contagion n'a-t-elle pas gagné.
    Carême, Doutes. (gagner)
  12. On se fait à soi-même des raisons spécieuses pour ne pas s'en éloigner [des occasions mauvaises].
    Carême, Pâques. (raison)
  13. Tout est déjà usé pour eux à l'entrée même de la vie ; et leurs premières années éprouvent déjà les dégoûts et l'insipidité que la lassitude et le long usage de tout semble attacher à la vieillesse.
    Pet. carême, Malheur des gr. (usé, ée)
  14. Lorsque l'œil est simple et éclairé, il répand la lumière sur tout le corps de la conduite.
    Confér. Conduite. (corps)
  15. Il [un roi conquérant] regardera les moments d'un repos sage et majestueux, comme une oisiveté honteuse et des moments qu'on dérobe à la gloire.
    Pensées, Des talents. (majestueux, euse)
  16. Nous soutenons pour vous tout le poids d'un ministère pénible.
    Carême, Parole. (poids)
  17. . Le souvenir de leurs aïeuls devient leur opprobre.
    ib. (aïeul)
  18. Toute votre vie est une absence continuelle de vous-même.
    Conf. (absence)
  19. Nous vivons dans des temps où la foi de plusieurs a fait naufrage.
    Carême, Avenir. (plusieurs)
  20. Faut-il qu'au défaut des tyrans et des supplices, l'Évangile trouve encore en vous seuls son écueil et son scandale ?
    Av. Épiph. (défaut)