Jean-Baptiste MASSILLON, auteur cité dans le Littré

MASSILLON (1663-1742)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MASSILLON a été choisie.

Évêque de Clermont

3965 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Avent 340 citations
Carême 1844 citations
Conferences et discours synodaux sur les principaux devoirs des ecclesiastiques : avec un recueil de mandemens sur différens sujets 1746 215 citations
Mystères 142 citations
Oraisons funèbres 250 citations
Panégyriques 177 citations
Paraphrases sur les psaumes 27 citations
Petit carême 1718 253 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste MASSILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3965 citations dans le Littré.

  1. La vanité qui se montre n'est ni la plus habile, ni la plus à craindre.
    Or. fun. Villars. (vanité)
  2. L'esprit de Dieu conduit Benoît au désert.
    Panég. St Benoît. (désert [2])
  3. Il devient une pierre d'achoppement à ses frères.
  4. La misère ose rarement réclamer les lois établies pour la protéger.
    Pet. carême, Hum. des gr. (réclamer)
  5. On peut cacher aux hommes les basses dissimulations d'un cœur double.
    ib. Mélange. (double)
  6. Des restes de sa droiture, il en fait les ébauches de ses passions.
    Panég. St Thomas. (ébauche)
  7. Elle jette, comme le prophète, toutes ses pensées et toutes ses frayeurs dans le sein de Dieu.
    Myst. Soumiss. (sein)
  8. Il [Dieu] m'a ouvert les portes de la sainte Sion, et m'a placée au milieu des vierges fidèles qui le servent.
    Profess. relig. serm. 1 (vierge)
  9. Les docteurs d'une science orgueilleuse promettaient la sagesse à leurs disciples.
    Paraphr. Ps. XVIII (docteur)
  10. Nous devons être en garde contre notre cœur.
    Panég. Mart. (garde [1])
  11. En rendant à une fausse vertu l'estime et l'honneur qui ne sont dus qu'à la vertu véritable.
    Carême, Injustice du monde. (honneur)
  12. Nous passons sur l'irrégularité des manières, pourvu que nous soyons assurés du fonds.
    Carême, Culte. (passer)
  13. Je vous demande si… vous voulez vous convertir d'une volonté forte, pleine, sincère, qui ne forme pas des propos vagues et éloignés de changement.
    Carême, Confess. (propos)
  14. Rappelons le déréglement et la variation des usages à l'immutabilité des devoirs.
    Confér. us. des reven. ecclés. (immutabilité)
  15. Il faut que nous participions à son calice, si nous voulons partager sa gloire.
    Carême, Mot. de conversion. (calice [1])
  16. Si les calamités publiques sont si durables…
    Confér. Excell. du sacerd. (durable)
  17. Dépositaire des plus secrets sentiments de ceux mêmes qui passent pour les heureux du siècle.
    Profess. relig. 4 (dépositaire)
  18. David fut indiscret et oiseux avant d'être adultère.
    Carême, Tiéd. 2 (indiscret, ète)
  19. Je sais que le trouble intérieur est la peine de tout péché qui tue l'âme.
    Carême, Enf. prod. (tuer)
  20. L'incrédule s'y élève insensiblement sur les débris de votre culte.
    Car. Mélange. (élever)