Jean-Baptiste MASSILLON, auteur cité dans le Littré

MASSILLON (1663-1742)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MASSILLON a été choisie.

Évêque de Clermont

3963 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Avent 340 citations
Carême 1844 citations
Conferences et discours synodaux sur les principaux devoirs des ecclesiastiques : avec un recueil de mandemens sur différens sujets 1746 215 citations
Mystères 142 citations
Oraisons funèbres 250 citations
Panégyriques 177 citations
Paraphrases sur les psaumes 27 citations
Petit carême 1718 251 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste MASSILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3963 citations dans le Littré.

  1. La vanité n'a jamais eu que le masque de la grandeur ; c'est la grâce qui en a la vérité.
    Or. fun. Louis XI (vérité)
  2. Les devoirs ne sont plus que des pratiques mortes et inanimées.
    Carême, Tiéd. 2 (mort, orte [1])
  3. Dieu seul est grand, mes frères, et dans ces derniers moments surtout où il préside à la mort des rois de la terre.
    Louis le Grand. (grand, ande)
  4. En se permettant toutes les transgressions qui ne sont pas renfermées dans le précepte.
    Carême, Fautes légères. (transgression)
  5. Ces hommes célèbres par leurs lumières que Dieu suscite dans les besoins de son Église.
    Carême, Mélange. (susciter)
  6. Ce qu'on oppose le plus ordinairement dans le monde à ce devoir.
    Carême, Prière 1 (opposer)
  7. La vigilance continuelle, la garde des sens.
    Carême, Élus. (garde [1])
  8. Une nation vaillante [les Anglais], mais aussi orageuse que la mer qui l'environne.
    Orais. fun. Louis le Grand. (orageux, euse)
  9. Une de ces régularités tardives… qui n'ont presque de la vertu que la seule impuissance d'être encore vice.
    Or. fun. Villeroy. (vice [1])
  10. L'Académie, dépositaire des bienséances et de la pureté du goût.
    Remerc. à l'Acad. franç. (dépositaire)
  11. Les justes ont appris qu'il faut reprendre à temps et à contre-temps.
    Car. Mélange. (contre-temps)
  12. Les raffinements ne sont nécessaires que pour se le dissimuler [le devoir] à soi-même et pour allier les passions avec les règles saintes.
    Carême, Salut. (allier)
  13. Ce devoir à certains égards vous est commun avec nous.
    Av. Épiph. (égard [1])
  14. Comme j'ai clarifié mon Père sur la terre, vous allez me clarifier, confesser mon nom et le porter dans tout l'univers jusqu'à la consommation des siècles.
    Conf. de la vocation à l'état ecclésiastique (clarifier)
  15. Tandis qu'il revêt de beauté le lis qui croît dans les plus profondes vallées, au milieu des épines.
    Carême, Prosp. temp. (revêtir)
  16. Au milieu des douleurs les plus aiguës, il refuse même à ses souffrances ces plaintes innocentes qui semblent les soulager.
    Or. fun. Conti. (refuser)
  17. Le démon répand mille nuages sur l'esprit.
    Carême, Enf. prod. (nuage)
  18. Et comme ce lion mystérieux dont il est parlé dans l'histoire de Samson, il suffisait presque de l'avoir déchiré pour trouver dans sa bouche le miel de la douceur et la rosée des grâces.
    Or. fun. Villars. (lion, onne)
  19. Grand Dieu ! et alors que d'œuvres sur lesquelles j'avais compté, se trouveront mortes à vos yeux ! que ce discernement sera terrible !
    Avent. Jug. univ. (discernement)
  20. Son trône [de la Pologne] vacant par la mort d'un roi qui avait été la terreur des infidèles.
    Or. fun. Pr. de Conti. (terreur)