Jean des Mares ou Des Marets, dit Jean MAROT, auteur cité dans le Littré

MAROT, J. (1450?-1526)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAROT, J. a été choisie.

427 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres de Clément Marot, avec les ouvrages de Jean Marot et de Michel Marot, 6 vol. in-12, la Haye 1731 368 citations

Quelques citations de Jean des Mares ou Des Marets, dit Jean MAROT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 427 citations dans le Littré.

  1. Par picques et eschelles les uns montoient à mont, Et les autres gripoient par les chaines du pont.
    V, 121 (grimper)
  2. À contempler villes, chasteaulx, citez, Unes montans en grant preeminence, Aultres tumbans en basse decadence.
    V, 59 (un, une)
  3. La nourrice eut le fouet sous la custode, et l'eust eu par les quarrefours, n'eust esté de crainte de deshonorer la maison.
    XVI, 2 (custode [1])
  4. Au larron ressembloient qui point ne se repent Juc à ce qu'il est prins, ou lors que l'on le pend.
  5. Tout bien vient de feminin gerre ; Comment nacquistes-vous ? tous nuds, Ainsi que povres vers de terre.
    V, 304 (genre)
  6. Tel fait baston dont souvent est battu.
    V, 46 (battre)
  7. Si vous cerchez dedans leurs garde-robes, Vous trouverez le roman de la Rose, Mattheolus, toutes fables et lobes, Qui contre nous et notre honneur depose.
    V, 290 (garde-robe)
  8. Tigres, lyons, ours, serpens, basilicques Sont plus humains en leurs creux et bouticques Que ces vilains quant entrent en leur rage.
    V, 70 (boutique)
  9. Dont quant ce vice entre en dame ou meschine, Tant plus vieillit et tant plus s'enracine.
  10. Tel en mesdict qui pour soy la desire.
    II, 354 (tel, elle)
  11. À tout cueur noble en qui honneur s'assorte, Je me rapporte à decider lesquelles Auront le bruyt pour graces naturelles.
    I, 219 (assortir)
  12. Chef belliqueux plein de misericorde.
  13. Avecques eulx [les Vénitiens] leur duc Serenissime, Qu'on peult juger un chiffre [zéro] en algorisme, Lequel tient lieu et de soy n'a pouvoir, Mais seulement fait les autres valoir.
    I, 80 (chiffre)
  14. Lors sont ouyz aux mansions divines, Maints beaulx motetz et chansons celestines.
    V, 55 (motet)
  15. Tous chevaliers certes ne plus ne mains, Vers les dames doivent tendre les mains.
    V, 288 (moins)
  16. Au lieu du fier Marcou, qui souloit baloyer Sur le haut du donjon, ils ont faict desployer Et mettre un linge blanc sur le bout d'une lance.
    V, 157 (balayer)
  17. Bestes toujours sont prinses aux appastz.
    V, 100 (appât)
  18. L'artillerie adonques s'est montrée, Mais une piece est rompue et oultrée, Dont il advint trop merveilleux dommaige.
    V, 92 (outrer)
  19. En close main, à regret estendue, Don ne merite, et grace est confondue.
    V, 193 (mériter)
  20. Voicy celluy qui par ses heurtz divers, A mis l'orgueil de Venise à l'envers.
    v, 170 (envers [2])