Pierre de MARIVAUX, auteur cité dans le Littré

MARIVAUX (1688-1763)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARIVAUX a été choisie.

938 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Arlequin poli par l'amour 1720 5 citations
Double inconstance 1723 29 citations
La seconde surprise de l'amour 1727 22 citations
La surprise de l'amour 1722 39 citations
La vie de Marianne 1731 11 citations
La Vie de Marianne, ou les aventures de Madame la comtesse de *** 1731 307 citations
Le jeu de l'amour et du hasard 1730 37 citations
Le legs 35 citations
Le paysan parvenu 1735 301 citations
Le préjugé vaincu 23 citations
L'épreuve 1740 22 citations
Les fausses confidences 1737 40 citations
Les serments indiscrets 1732 19 citations
L'heureux stratagème 19 citations

Quelques citations de Pierre de MARIVAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 938 citations dans le Littré.

  1. Voyons ce que c'est ; suivant l'espèce de la chose, je ferai l'estime de votre silence.
    Surprise de l'am. II, 1 (estime)
  2. Ah ! comme vous voudrez, reprit-il là-dessus ; mais je regrette le fuyard ; il valait mieux pour vous puisqu'il était riche.
    Pays. parv. 4<sup>e</sup> part. (fuyard, arde)
  3. Oh ! voilà qui est fait ; je renonce à toutes les femmes et à tous les trésors du monde.
    Surpr. de l'amour, I, 2 (fait, aite [1])
  4. J'ai vu votre sœur à la campagne ; on est fort content d'elle, où je l'ai mise.
    Marianne, 3<sup>e</sup> part. (mettre)
  5. L'amour-propre tire parti de tout, il prend ce qu'il peut, suivant l'âge et l'état où nous sommes.
    Marianne, 9<sup>e</sup> part. (parti [3])
  6. Est-ce que ce discours-là ne vous remue pas la bile ?
    Surpr. de l'amour, I, 7 (remuer)
  7. Que le ciel nous console ! nous voilà tous trois sur le pavé.
    l'Heur. stratag. I, 7 (pavé [2])
  8. Il ne sera jamais à propos de lui dire je vous aime, à moins qu'on ne le lui dise à propos de rien.
    le Legs, sc. 3 (propos)
  9. Je sais bien que je suis pauvre ; mais il n'est pas nécessaire de m'en railler, non plus que des secours qu'on a bien voulu me donner.
    Marianne, 2<sup>e</sup> part. (railler)
  10. Sur ce pied-là ce n'est pas grand'chose que d'être honoré, puisque cela ne signifie pas qu'on soit honorable.
    Double inconst. I, 10 (honorable)
  11. Si, dans le monde, on s'était avisé de ne donner les titres de madame ou de mademoiselle qu'au mérite de l'esprit et du cœur, ah ! qu'il y aurait de madames et de mademoiselles qui ne seraient plus que des Manons et des Cathos !
    Marianne, 7<sup>e</sup> partie. (madame)
  12. Je restai le lendemain toute la matinée chez moi ; je ne m'y ennuyai pas ; je m'y délectai dans le plaisir de me trouver tout à coup un maître de maison.
    Paysan parv. t. III, 5<sup>e</sup> part. p. 71, dans POUGENS (délecter)
  13. Ah ! ah ! me conseilles-tu d'ôter mon chapeau ? - Le chapeau et la familiarité itou. - Voilà pourtant un itou qui n'est pas de trop bonne maison.
    le Préjugé vaincu, sc. 1 (itou)
  14. Elle eut beau le prendre d'un air riant avec lui, et lui dire même : Je vous attendais, il n'en reprit pas plus de sérénité.
    Pays. parv. 5<sup>e</sup> part. (prendre)
  15. Notre orgueil et nous ce n'est qu'un, au lieu que nous et notre vertu c'est deux.
    Marianne, 2<sup>e</sup> part. (un, une)
  16. Remarquez qu'il n'y avait rien de plus leste que cet équipage.
    Paysan parv. 5<sup>e</sup> part. (leste)
  17. Eh ! ma sœur, lui dit l'autre, tenez-vous en repos ; et vous, monsieur, ajouta-t-elle en m'adressant la parole, allez-vous-en, je vous prie.
    Pays. parv. 5<sup>e</sup> part. (tenir)
  18. Je ne suis qu'une suivante, et vous me le faites bien sentir.
    Jeux de l'am. et du has. III, 8 (sentir)
  19. Allons, la petite, ripostons par deux révérences, et partons ensemble.
    Préj. vaincu, sc. 2 (riposter)
  20. Ma mère qui était la seule dont je dépendais alors, car mon père était mort…
    Paysan parv. t. II, 4<sup>e</sup> part. p. 105, dans POUGENS (dépendre [2])