Pierre de MARIVAUX, auteur cité dans le Littré

MARIVAUX (1688-1763)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARIVAUX a été choisie.

938 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Arlequin poli par l'amour 1720 5 citations
Double inconstance 1723 29 citations
La seconde surprise de l'amour 1727 22 citations
La surprise de l'amour 1722 39 citations
La vie de Marianne 1731 11 citations
La Vie de Marianne, ou les aventures de Madame la comtesse de *** 1731 307 citations
Le jeu de l'amour et du hasard 1730 37 citations
Le legs 35 citations
Le paysan parvenu 1735 301 citations
Le préjugé vaincu 23 citations
L'épreuve 1740 22 citations
Les fausses confidences 1737 40 citations
Les serments indiscrets 1732 19 citations
L'heureux stratagème 19 citations

Quelques citations de Pierre de MARIVAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 938 citations dans le Littré.

  1. On a si peu d'assurance quand on n'a pas la conscience bien nette.
    Mariane, 2<sup>e</sup> part. (net, ette,)
  2. Je pleurai d'aise, je criai de joie, je tombai dans des transports de tendresse, de reconnaissance.
    Marianne, 6<sup>e</sup> part. (tomber)
  3. Nous nous étions arrêtés, la jeune dame et moi, sur l'escalier.
    Pays. parv. 4<sup>e</sup> part. (sur [1])
  4. Je n'avais point de connaissance, point d'autre métier que celui de paysan ; je savais parfaitement semer, labourer la terre, tailler la vigne, et voilà tout.
    Pays. parv. part. 1 (paysan, sanne)
  5. Si vous aviez la bonté d'aller vous-même lui parler pour moi, vous me feriez grand plaisir, ajoutai-je d'un air niais et honteux.
    Pays. parv. 4<sup>e</sup> part. (honteux, euse)
  6. Je me considérai avec cette épée à la main, et avec mon chapeau enfoncé en mauvais garçon.
    Pays. parv. 5<sup>e</sup> part. (garçon)
  7. Qui n'a de retraite que pour quelques jours peut bien dire qu'il n'en a point.
    Marianne, 3<sup>e</sup> part. (retraite [1])
  8. En fait d'amour, on fait très délicatement des choses fort grossières.
    Marianne, 1re part. (délicatement)
  9. La comtesse : Finissez, monsieur, finissez ; ah ! l'odieuse contestation. - Hortense : Oui, finissons ; je vous épouserai, monsieur, il n'y a que cela à dire.
    le Legs, sc. 17 (finir)
  10. Il a commencé par établir que je ne pouvais pas le souffrir.
    le Legs, sc. 23 (souffrir)
  11. Si, dans le monde, on s'était avisé de ne donner les titres de madame ou de mademoiselle qu'au mérite de l'esprit et du cœur, ah ! qu'il y aurait de madames et de mademoiselles qui ne seraient plus que des Manons et des Cathos !
    Marianne, 7<sup>e</sup> partie. (madame)
  12. Colombine : Oh ! je ne m'y fie plus. - Arlequin : Si fait, si fait, fiez-vous-y pour voir.
    Surpr. de l'amour, III, 1 (voir)
  13. La femme [Colombine] est un peu vaurienne ; mais elle a du bon ; entre nous, je la crois plus ratière que malicieuse.
    Surpr. de l'amour, II, 5 (ratier, ière)
  14. Cet appartement, j'irai dès ce soir le retenir pour vous.
    Marianne, part. 3 (retenir)
  15. Je me trouve bien confuse de voir que vous m'ayez tant aimée, vous qui devez me vouloir tant de mal.
    Marianne, 4<sup>e</sup> part. (vouloir [1])
  16. Que va-t-il penser de moi ? pour qui me prendra-t-il ? mon Dieu ! que je suis malheureuse !
    Marianne, part. 3 (prendre)
  17. Il me semblait que mon homme se mitigeait, qu'il était plus flatteur que zélé, plus généreux que charitable.
    Marianne, part. I (mitiger)
  18. Jugez à quelles fortes parties j'avais à faire.
    Marianne, part. VI (partie [1])
  19. Si vous jouez toujours votre personnage aussi mal, nous ne tenons rien.
    l'Heur. stratag. I, 13 (tenir)
  20. Il faut vous dire que je logeais dans une aile du château assez retirée, et qui, par un escalier dérobé, rendait dans le jardin, d'où l'on pouvait venir à ma chambre.
    Marianne, 9<sup>e</sup> part. (rendre)