Françoise d'Aubigné, marquise de MAINTENON, auteur cité dans le Littré

MAINTENON (1635-1719)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAINTENON a été choisie.

842 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1752 811 citations

Quelques citations de Françoise d'Aubigné, marquise de MAINTENON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 842 citations dans le Littré.

  1. Il vaut mieux approfondir une bonne fois ce qui a rapport à la doctrine ; après quon tout le reste tombera de lui-même.
    Lett. au duc de Beauvilliers, t. II, p. 207, dans POUGENS. (tomber)
  2. Nos ennemis ne veulent point de paix : les plénipotentiaires ne reviennent point encore, et passent mal leur temps.
    Lett. au duc de Noail. 16 nov. 1709 (passer)
  3. J'ai été des premières à envoyer ma vaisselle : vous y perdrez plus que moi.
    Lett. au duc de Noailles, 9 juin 1709 (premier, ière)
  4. Je donnerais de mon sang pour entendre dire : M. le cardinal est bien déclaré contre les jansénistes.
    Lett. au card. de Noailles, 24 oct. 1708 (sang)
  5. Moi qui sens de la pitié pour ce qui s'appelle des misérables.
    Lett. à Mme des Ursins, 4 juill. 1706 (misérable)
  6. Cette princesse-là se tourne tout à fait au bien.
    Lett. à M. d'Aubigné, 9 juin 1685 (tourner)
  7. Mme de Lyonne m'a dit : je verrai, je parlerai, du ton dont on dit le contraire.
    Lett. à Mme de Chantalou, 28 avril 1666 (voir)
  8. Vous me dites une grande parole, que les portes secrètes s'ouvriront ou se fermeront, selon ce qui plaira à M. d'Argenson.
    Lett. à Mme de Caylus, 16 févr. 1718 (porte [1])
  9. Je voudrais que vous fussiez moins affligée d'une dépense que d'une irrégularité.
    Lett. à Mme de la Viefville, 20 juin 1708 (irrégularité)
  10. M. Scarron avait cet enjouement que tout le monde sait, et cette bonté d'esprit que presque personne ne lui a connue.
    Lett. à Mlle de l'Enclos, 8 mars 1666 (enjouement)
  11. Je ne doute pas que Mme de Montespan n'eût été charmée d'une rupture éclatante ; je ne lui donnerai jamais ce plaisir.
    Lett. à Mme de Fontenai, t. II, p. 166, dans POUGENS. (rupture)
  12. On n'a plus guère de santé à l'âge de M. de Dangeau ; et l'on traîne un reste de vie bien triste.
    Lett. à Mme de Caylus, 5 avril 1717 (traîner)
  13. Je me persuade tous les jours de plus en plus que la solitude est nécessaire pour servir Dieu, et que la dissipation est très dangereuse.
    Lett. abbé Gobelin, 20 mai 1675 (dissipation)
  14. Je suis bien aise que saint Candide fasse des miracles ; mais je ne me soucie pas que ses miracles fassent de l'argent.
    Lett. à Mme de Brinon, 22 août 1683 (faire [1])
  15. Mme de Dangeau demandera, en bâillant, un trictrac… voilà comme on vit à la cour.
    Lett. au d. de Noailles, 7 janv. 1700 (trictrac)
  16. J'aurais encore mieux aimé ma liberté, j'aurais respecté mon indigence.
    Lett. à la duch. de Richelieu, 3 mars 1666 (indigence)
  17. Il [le czar] a fait ouvrir le pied de mon lit pour me voir, vous croyez bien qu'il en aura été satisfait.
    Lett. à Mme de Caylus, 11 juin 1717 (pied)
  18. Vardes à la tête des cent suisses.
    Lett. à Mme de Villarceaux, 27 août 1660 (suisse)
  19. Je suis inaccessible ; j'ai toujours dans ma chambre ou le roi ou Mme la duchesse de Bourgogne.
    Lett. au card. de Noailles, 9 sept. 1698 (inaccessible)
  20. S'il attaque les spectacles, tous ceux qui les aiment se déchaîneront.
    Lett. au card. de Noailles, 1715, t. IV, p. 365, dans POUGENS. (déchaîner)