Françoise d'Aubigné, marquise de MAINTENON, auteur cité dans le Littré

MAINTENON (1635-1719)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAINTENON a été choisie.

842 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1752 811 citations

Quelques citations de Françoise d'Aubigné, marquise de MAINTENON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 842 citations dans le Littré.

  1. L'argent y roule, et on commence à en convenir.
    Lett. à d'Aubigné, 7 avril 1685 (rouler)
  2. Il n'y a que les distinctions qui affligent dans les communautés, parce qu'elles humilient.
    Lett. Mme Glapion, 31 mars 1700 (distinction)
  3. Aucune des femmes que je vois ne me fait oublier que je ne vous vois pas.
    Lett. à Mme de Ventadour, 5 juill. 1712 (voir)
  4. Vous n'y êtes pas [auprès de moi], et c'est ce qui me tue ; vous faites du bien où vous êtes, et c'est ce qui me console.
    Lett. au duc de Noailles, 27 déc. 1710 (tuer)
  5. M. Desmarets parle fort bien sur votre sujet.
    Lett. au duc de Noailles, 6 févr. 1711 (sujet [2])
  6. Plus on approfondit tout ce qui a rapport à ce pantalon suisse, plus on trouve de preuves de son incroyable vanité.
    Lett. au D. de Noailles, 19 juin 1710 (pantalon)
  7. Le maréchal de Villars a tant fait de représentations pour n'aller pas en Italie, que le roi s'y est rendu.
    Lett. à Mme des Ursins, 4 juill. 1706 (rendre)
  8. J'ai connu une dame qui s'est ruinée à acheter tout ce qu'elle trouvait à bon marché.
    Lett. à Mme de Fontaines, 1695 (marché [1])
  9. Je vous écris avec une grande précipitation : j'attends le roi d'un moment à l'autre.
    Lett. au card. de Noailles, 28 sept. 1695 (précipitation)
  10. Jamais ces misérables finesses que les religieuses prennent pour habileté.
    Lett. à Mme de la Viefville, 17 oct. 1707 (finesse)
  11. Je vous prie d'entreprendre la fille de notre paysanne pour la bien instruire.
    Lett. sur l'éduc. à Mme Brinon, dans GODEFROY, Lex. de Corneille. (entreprendre)
  12. Ce sont des sentiments dont vous pâtissez, peut-être…
    Lett. à d'Aubigné, 27 sept. 1684 (pâtir)
  13. Mme de Villette a fait un voyage utile ; elle a gagné de l'embonpoint, elle a vu ses enfants.
    Lett. à M. de Villette, 23 mai 1683 (gagner)
  14. Elle a essuyé toutes mes humeurs et toutes mes lassitudes.
    Lett. à M. de Villette, 23 mai 1683 (essuyer)
  15. Ma santé est toujours languissante ; mon tempérament a toujours été assez délicat ; l'âge et les chagrins ne le fortifient pas.
    Lett. au duc de Noailles, 9 juin 1703 (languissant, ante)
  16. J'ai passé une mauvaise nuit, et, pour me reposer, je dis que je suis en retraite, afin de n'être point interrompue.
    Lett. à Mme de Caylus, 11 sept. 1716 (retraite [1])
  17. Elle ne voit que des femmes ; mais les femmes sont aussi dangereuses que les hommes.
    Lett. au card. de Noailles, 5 oct. 1708 (femme)
  18. Il me sera difficile d'oublier tous ces lundis où j'avais le plaisir de vous ouvrir mon cœur sur toute sorte de sujets.
    Lett. au card. de Noailles, 24 oct. 1700 (ouvrir)
  19. Mandez-moi, monsieur, si vous m'entendez ; je craindrais de me trop expliquer.
    Lett. au card. de Noailles, 31 déc. 1693 (expliquer)
  20. Je lui donnerai de l'esprit, de la raison et des grâces, la nature a déjà fait tout cela : il ne faut que le faire sortir.
    Lett. à M. de Villette, 5 avril 1682 (sortir [1])