MARIE DE FRANCE, auteur cité dans le Littré

MARIE DE FRANCE

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARIE DE FRANCE a été choisie.

poétesse anglo-normande du XIIIe siècle

148 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de MARIE DE FRANCE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 148 citations dans le Littré.

  1. E mult sovent lur recitat Des granz joies k'il lur mustrat, Où tuz cil deivent parvenir…
    Purgatoire, 209 (réciter)
  2. Tels esteit la diversetez De cels qu'en cel champ ad trovez.
    Purgatoire, 987 (diversité)
  3. Mais li chevaler Jhesu Crist N'out poür, ne ne se fremist.
    Purgatoire, 379 (frémir)
  4. Un hume borgne unt encontré, Qui le dextre oill avoit perdu.
    Fable 71 (borgne)
  5. En remembrance e en memoire Des grans peines del purgatoire, K'à saint Patriz [Dieu] volt [voulut] desmutrer Le liu où l'om i deit entrer.
    Purgatoire, 5 (purgatoire)
  6. Tant s'entr'amerent ambedui [tous deux], Qu'en un ni ensemble pouneient.
    Fable 80 (pondre)
  7. Plus tost qu'il pot, vint cele part, Taste, si ad l'enfant trové.
    Frêne. (tâter)
  8. Tant cum il plus alad avant, E plus s'alad asseürant, Car li punz [le pont] lui ellargisseit.
    Purgatoire, 1307 (élargir)
  9. Li chevaliers li a cunté Que mult li ert mesavenu Dou lairon qu'il ot despendu.
    Fable 33 (dépendre [1])
  10. Dunc li tourneimens [le tournoi] s'asembla ; Qui juste quist [chercha] tost la trova.
    Milon. (joute)
  11. Ke plusurs almes [âmes] veirement Veient ke lur ert à venir… Plusurs par revelaciun, E d'autres par avisiun.
    Purgatoire, 62 (révélation)
  12. Bisclaveret ad nun en bretan, Garwall l'apelent li Norman, Jadis le poeit hum oïr, E souvent suleit avenir ; Humes plusurs garwall devindrent, E es boscages meisuns tindrent ; Garwall si est beste salvage, Tant cum il est en bele rage, Humes devure [dévore], grant mal fait, Es granz forests converse e vait.
    Bisclaveret. (loup-garou)
  13. D'un estanc plain de reines, ou des reinoilles.
    Fable 26 (grenouille)
  14. Un freisne [elle] vit lé [large] e branchu, E mut espès e bien ramu.
    Frêne. (frêne)
  15. Icest paleis aveit en sei Entur une entiere parei Faite à piliers e à arches, à vousures e à wandiches.
    Purgatoire, 687 (voussure)
  16. Quant li soleiz, fet ele, est hauz, On [au] tans d'estei si est li chauz, Que rienz ne laist fructifier, E terre e herbe fet sechier.
    Fable 6 (fructifier)
  17. [Ceux]… ki feble Sunt par lur veillesce e endeble.
    Purgatoire, 391 (débile)
  18. Il dist au leu [loup] que molt esteit Anrimez, si qu'il ne poeit De li sentir sue [sa] flaireur.
    Fab. XXXVII (enrhumer)
  19. Au bois [le bûcheron] ala pur demander à chascun fust [arbre] qu'il pot trover, Dou quel il peüst menche prendre.
    Fable 23 (manche [1])
  20. Marie ai num, si sui de France.
    t. II, p. 401 (nom)