MARIE DE FRANCE, auteur cité dans le Littré

MARIE DE FRANCE

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARIE DE FRANCE a été choisie.

poétesse anglo-normande du XIIIe siècle

148 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de MARIE DE FRANCE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 148 citations dans le Littré.

  1. En la trace du sang [elle] s'est mise, Qui du chevalier degutot.
    Yvenec. (dégoutter)
  2. Ce dist dou leu [loup] e dou aignel, Qui beveient à un rossel.
    Fable 2 (ruisseau)
  3. Tant cum il plus alad avant, E plus s'alad asseürant, Car li punz [le pont] lui ellargisseit.
    Purgatoire, 1307 (élargir)
  4. Icest paleis aveit en sei Entur une entiere parei Faite à piliers e à arches, à vousures e à wandiches.
    Purgatoire, 687 (voussure)
  5. N'i out keville ne closture Ke ne fut tute d'ebenus.
    Gugemer. (cheville)
  6. À l'issue d'avril, au tems dous et joli, Berte, I, Seignur, à l'eissue del cors, Quant les ames se issent fors…
    Purgatoire, 49 (issue)
  7. Quant il [le chèvrefeuille] est si laciez e pris E tut entur le fust [arbre] s'est mis, Ensemble poient bien durer.
    Chèvrefeuille. (fût)
  8. Ki divers cuntes veut traitier, Diversement deit comencier.
    Milon. (diversement)
  9. En un bos [il] truva un mutun Cras e refet sous la toison.
    Fabl. 73 (toison)
  10. Et prier mult devotement, Que Deus alegast lur torment.
    Purgatoire, V. 1473 (alléger)
  11. El feu qui est tuz jurs ardanz En forneises de soufre espris.
    Purgatoire, 1092 (fournaise)
  12. Lur bestials cors nun [non] estables [il] Voleit faire à Deu covenables.
    Purgatoire, 203 (bestial, ale)
  13. Au bois [le bûcheron] ala pur demander à chascun fust [arbre] qu'il pot trover, Dou quel il peüst menche prendre.
    Fable 23 (manche [1])
  14. [Il] Vit une bisse [couleuvre] od sun foün [petit] ; Tute esteit blaunce cele beste, Perches de cerf out sur la teste.
    Gugemer. (perche [2])
  15. Dunc li tourneimens [le tournoi] s'asembla ; Qui juste quist [chercha] tost la trova.
    Milon. (joute)
  16. Patriz… Alad en predicaciun En Yrlande od [avec] devociun.
    Purgatoire, 193 (prédication)
  17. Il tent son arc, si traist à li… La sajete ressort ariere.
    Gugemer. (ressortir [1])
  18. Li chevaliers li a cunté Que mult li ert mesavenu Dou lairon qu'il ot despendu.
    Fable 33 (dépendre [1])
  19. Tant s'entr'amerent ambedui [tous deux], Qu'en un ni ensemble pouneient.
    Fable 80 (pondre)
  20. La serpent au vilain proia…
    Fabl. t. II, p. 267 (serpent)