Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG, auteur cité dans le Littré

J. DE MEUNG (1240?-1305?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE MEUNG a été choisie.

353 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de la Rose : Le trésor 1270-1275 109 citations
Le roman de la Rose : Testament 1270-1275 226 citations

Quelques citations de Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG

Voici un tirage aléatoire parmi ses 353 citations dans le Littré.

  1. Por ce es tu mere Dieu que de nous pitié aies ; Dont plus fiablement te pri que tu nous oies.
    Test. 2138 (fiable)
  2. Et qui vit jusqu'au viel, veez qu'il en avient ; Aussi comme en l'estat d'un enfançon revient.
    Test. 176 (enfançon)
  3. [Jésus] Qui tant par grace s'apressa De nous, qu'en lui nous ennexa Sanz jamais faire departie.
    Tr. 1253 (annexer)
  4. Lors le convient seingner ou prendre medicine ; Ainsi s'anientist et degaste et define.
    Test. 172 (anéantir)
  5. Se nous voulons à Dieu prendre similitude, Nous herons [haïrons] comme lui pechié d'ingratitude.
    Test. 81 (ingratitude)
  6. Dieux morut une fois, mès jà mès ne morra, Or face desormès chascuns ce qu'il vorra [voudra].
    Test. 159 (jamais)
  7. Quant ta parole est blanche et ta pensée est fauve, Tu voles en tenebres comme une souris chauve.
    Test. 1474 (fauve)
  8. Je ne sui mie pleiges, se trop les esgardon, Que nous ne soions pris comme ras au lardon.
    Test. 1288 (lardon)
  9. Sept signaulx y a en ung livre Que Dieu qui siet ou trosne livre à l'aignel qui sept cornes a Et sept yeulx…
    Tr. 123 (agneau)
  10. Por quoi je le devroie amer trop corelment.
    Test. 252 (cordialement)
  11. Sa vie doit paroir necte et pure et sans fronce ; Ses euvres doivent estre sans ortie et sans ronce.
    Test. 734 (ortie)
  12. Trop pou [peu] fu de tiex [tels] hommes, ne de si bien doez, Puis que Diex fu por nous en sainte croix cloez.
    Test. 103 (douer)
  13. Car circoncis fus à la lectre, Et baptisié pour nous demectre Du pechié que tu maudeïs.
    Tr. 17 (circoncire)
  14. Science, quand elle enfle, est chose si parverse, Qu'elle envenime tout, se la boe n'est terse [essuyée].
    Test. 1044 (enfler)
  15. Lors s'esvertue et se desgoise Le papegau et la calandre.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (dégoiser)
  16. En riens, fors en bien faire, ne se vuellent acroistre, Car ne prisent le munde la montance d'une oistre.
    Test. 1168 (huître)
  17. C'est l'arbre qui tost se defruite.
    Testament. (défruiter)
  18. Toutes [les femmes] sunt par rains lées [larges], combien que maigres soient ; Ne sai qu'eles y boutent, ne qu'eles y emploient, Fors que viez peliçons, si com maintes gens croient.
    Test. 1221 (rein [1])
  19. Ainsi offrent les dames por les mors, si font bien, Car miex [mieux] vault ainsi faire que l'en n'en feïst rien ; Au mains [au moins] en est il miex au prestre parrochien, Et as mors, se Diex plaist, mès je ne sai combien.
    Test. 1343 (paroissien, ienne)
  20. Et puis qu'un seul pechié mortel si nous encombre, Que feront cil et celles qui en ont fait sans nombre, Qui vivent en tenebres et en mort et en ombre ? Certes trop ont à faire, se Diex ne les descombre.
    Test. 1400 (décombrer)