Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG, auteur cité dans le Littré

J. DE MEUNG (1240?-1305?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE MEUNG a été choisie.

353 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de la Rose : Le trésor 1270-1275 109 citations
Le roman de la Rose : Testament 1270-1275 226 citations

Quelques citations de Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG

Voici un tirage aléatoire parmi ses 353 citations dans le Littré.

  1. Luxure confond tout là où ele s'acoutre.
    Test. 1809 (accoutrer)
  2. C'est la fin des sept ars pour certes, C'est la vision des prophetes, Ce sont les divines croniques, Ce sont les sept vertus parfaictes.
  3. Tu e il nous devez des leus [loups] d'enfer deffendre, Qui adès nous aguetent pour nos ames sousprendre.
    Test. 562 (surprendre)
  4. L'usaige et l'exercice des armes.
    Végèce, I, 28 (exercice)
  5. Dame de paradis, roïne couronnée, Tresoriere de grace, avant sainte que née.
    Test. 2130 (trésorier)
  6. Si nous doit estre souvenable, Et à deux mains entreprenable, Pour la grant joie permanable Gaaigner, qui n'est pas en terre.
  7. Car circoncis fus à la lectre, Et baptisié pour nous demectre Du pechié que tu maudeïs.
    Tr. 17 (circoncire)
  8. Ire le sieut [suit] de près, qui a plusieurs cions, Rancunes et haïnes, plaiz et detraccions, Murdres et omicides et granz occisions.
    Test. 1709 (scion)
  9. En riens, fors en bien faire, ne se vuellent acroistre, Car ne prisent le munde la montance d'une oistre.
    Test. 1168 (huître)
  10. Les os et la formacion de tous membres.
    Végèce, I, 6 (formation)
  11. Tu es riches et sires ; mes en seignorissant… Vas ton ordre et les autres auques parvertissant.
    Test. 676 (pervertir)
  12. Nulz homs plus douce chose ne nous puet enditer, Que nous avec les nostres doions [devions] resusciter.
    Test. 931 (ressusciter)
  13. Dieu, qui vous meut à ce vouloir ? Pour quel cause offristes vous l'oir De paradis à mort pour homme ?
    Trés. 386 (hoir)
  14. Amour d'omme envers fame n'est mie tainte en graine, Por trop pou se destaint, por trop pou se desgraine.
    Test. 437 (teindre)
  15. Conscience ne lesse cuer pecheour durer ; Ja pechié si très pou n'i venra pasturer, Qu'elle ne crie hareu sanz soi asseürer.
    Test. 1567 (crier)
  16. … Par quoy ti ondoyé [tes baptisés] Sont en ung moment envoié En la joie qui tout achieve.
    Tr. 234 (ondoyer)
  17. Et puisque cuer [le cœur] est tiex [tel] et de si grant valour, Donnons le tout à Diex frès et en sa chalour ; Car Diex n'en aroit cure, s'il tornoit à palour.
    Test. 1515 (pâleur)
  18. Tant que de son corps soit desvorce L'ame à qui donna si grant bonde [limite] Charité qui en lui habonde Que jusqu'au ciel monter l'efforce.
    Tr. 1162 (bonde)
  19. Toute morsure venimeuse Garist celle croix precieuse En cuer qui la scet aiguisier.
    Tr. 627 (aiguiser)
  20. Vous avez en vo garde et en vostre demoine Les biens du crucefix et le saint patrimoine.
    Test. 651 (domaine)