Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8226 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8092 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8226 citations dans le Littré.

  1. Il pouvoit advenir que le differer à les lire eust esté d'un grand prejudice.
  2. Comme le vieil Crassus qu'on ne veit jamais rire.
  3. J'aime mieulx estre importun et indiscret que flatteur et dissimulé.
    III, 53 (dissimuler)
  4. Qui desmeut nostre ame, qui la jecte plus coustumierement à la manie que sa force propre [le génie du Tasse qui le rendit fou] ?
    II, 213 (démouvoir)
  5. Un charbon ardent s'estant coulé dans la manche d'un enfant lacedemonien, ainsi qu'il encensoit…
    III, 151 (encenser)
  6. À la proportion de ces ossements, leur stature revenoit à 20 palmes.
    IV, 25 (revenir)
  7. Ils trouvoient trop crud de dire qu'il n'estoit pas plus vraisemblable que la neige feust blanche que noire.
  8. J'ay un agir trepignant où la volonté me charrie ; mais cette poincte est ennemye de perseverance.
    IV, 172 (trépigner)
  9. Ce mulet passant au travers d'une riviere, et y estant [ayant] brunché.
    II, 186 (broncher)
  10. Celuy qui vuide ma chaise percée sait bien qu'il n'en est rien [que je ne suis pas fils du soleil, paroles d'Antigenus].
    I, 328 (vider)
  11. Mes defauts s'y liront au vif, et ma forme naïfve.
    ib. (et)
  12. J'avois des opinions au dessus de mon aage.
    I, 195 (dessus)
  13. Ces ouvrages montrent qu'ils ne nous cedoient non plus en l'industrie.
    IV, 18 (céder)
  14. À ce biais s'accommode la voix divine [saint Paul] : ne soyez pas plus sages qu'il ne fault, mais soyez sobrement sages.
    I, 224 (sobrement)
  15. L'ancienneté [l'antiquité] a tenu de certaines femmes en Scythie, que…
    I, 101 (ancienneté)
  16. Je ne fus pas si tost esventé [on ne sut pas plus tôt ma sortie], que voylà trois ou quatre cavalcades de divers lieux pour m'attraper.
    IV, 228 (éventer)
  17. Voyez ses allures [de Plutarque] au daimon de Socrate ; o Dieu ! que ces gaillardes escapades, que cette variation a de beauté !
    IV, 137 (escapade)
  18. Il [un vieillard à qui sa famille cache tout] ne veoid ses affaires que par une image disposée et desseignée, et satisfactoire le plus qu'on peult, pour n'esveiller son chagrin et son courroux.
  19. À qui touche l'honneur de tant de victoires, à Guesquin, à Glesquin, ou à Gueaquin [celui que nous nommons du Guesclin] ?
    I, 348 (toucher [1])
  20. Un qu'on menoit au gibet disoit que ce ne feust pas par telle rue, car il y avoit dangier qu'un marchand lui feist mettre la main sur le collet à cause d'un vieux debte.
    I, 296 (collet)