Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8222 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8088 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8222 citations dans le Littré.

  1. Les savants parlent, et denotent leurs fantaisies plus specifiquement et par le menu.
  2. La decadence, la vigueur et la naissance, les accez et les remises de l'amour.
    III, 376 (remise)
  3. Il est receu de tout temps de…
  4. Ces sottes arguties.
    I, 190 (sot, otte)
  5. Les femmes couchent à part des maris.
    I, 237 (part [2])
  6. S'ils ont prins en haine un advocat, l'endemain il leur devient ineloquent.
  7. Et n'est gueres homme qui ne se trouble à ce bruit aigre et poignant que font les limes en raclant.
    II, 367 (racler)
  8. Les loix ne veulent pas qu'un homme soit capable du maniement de ses biens, qu'il n'ait vingt-cinq ans.
    I, 407 (capable)
  9. Haineuse volonté envers le proche.
    I, 31 (proche)
  10. Sa chambriere ayant entendu la cause de ce remuement [de Démocrite, qui se levait de table pour aller dans son jardin].
  11. Je m'estonne, dict-il, comment les italiens se bandent contre moy.
    III, 90 (bander)
  12. Tout ce qui est au-delà [des nécessités naturelles] est superflu pour eulx [des peuples sauvages].
  13. Ils ne voyent pas de chois entre memoire et entendement.
    I, 33 (choix)
  14. Il le tesmoigna par l'alaigresse et feste de son visage.
    I, 271 (fête)
  15. En la place où il avoit livré battaille à pied sec, l'esté venu…
    I, 261 (sec, sèche)
  16. Les medecins en attribuent la coulpe au patient.
    III, 210 (coulpe)
  17. Le salut du genre humain.
    I, 377 (genre)
  18. Nos souhaits interieurs pour la pluspart naissent et se nourrissent aux despens d'aultruy.
    I, 105 (nourrir)
  19. Si que voylà le cheval abbattu et couché tout estourdy ; moy, dix ou douze pas au delà, estendu à la renverse, le visage tout meurtry…
    II, 52 (renverse)
  20. J'entre souvent dans la chambre de Sylla : j'ay le bras assez fort pour en despescher la ville.
    IV, 363 (dépêcher)