Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8222 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8088 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8222 citations dans le Littré.

  1. Il n'y trouva meilleur conseil que de s'appliquer du poison et de tuer ses jambes.
    II, 25 (appliquer)
  2. Pour finir ce notable commentaire, qui m'est eschappé d'un flux de caquet, flux impetueux par fois et nuisible.
    III, 387 (flux)
  3. En touts affaires, quand ils sont passez, comment que ce soit, j'y ay peu de regret… les voylà dans le grand cours de l'univers et dans l'enchaisneure des causes stoïques.
    III, 271 (enchaînure)
  4. Neron devenu parricide, boute-feu.
    I, 13 (boute-feu)
  5. La presse des plats et services me deplaist.
    IV, 282 (service)
  6. Revenons à l'empire de la coustume.
    I, 116 (empire)
  7. Nous trouvons plus laid l'object que nous avons à contre cœur.
  8. Les yeulx me troublent à monter vers une grande lumiere.
    I, 224 (troubler)
  9. À recevoir tant de cervelles estrangieres, il est necessaire que la sienne se foule, se contraigne et rapetisse pour faire place aux aultres.
    I, 139 (fouler)
  10. Je recevrois à faveur qu'on ne desirast en moy que tels effects de supererogation ; mais ils sont injustes d'exiger ce que je ne dois pas.
  11. À chasque bout de champ ils sont prests.
    I, 40 (bout [1])
  12. Faire la figue à un aveugle et dire des pouilles à un sourd.
    III, 111 (figue)
  13. Je l'appelle [mon valet] un badin, un veau, je n'entreprends pas de luy coudre à jamais ces tiltres.
    I, 270 (titre [1])
  14. Nous avons grand tort d'estimer que…
    I, 69 (tort)
  15. [Les femmes], par ces contenances mineuses, querelleuses et fuyardes qui nous esteignent en nous allumant.
  16. Quels ressorts nous meuvent.
    I, 172 (mouvoir)
  17. Comme il a esté adveré.
    I, 44 (avérer)
  18. Bataille contestée.
    I, 19 (contester)
  19. On a dit folastrie : On trouve la felicité par la guayeté et la folastrie.
    t. I, p. 415, dans LACURNE (folâtrerie)
  20. Ayant curieusement recueilli tout ce que j'ay trouvé d'entier parmy ses brouillars et papiers espars çà et là.