Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8224 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8090 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8224 citations dans le Littré.

  1. Je hais à mort de sentir au flatteur.
    I, 292 (haïr)
  2. Estouffa on la memoire de sa liberalité et de ses faicts d'armes [de Manlius Capitolinus] et recompenses militaires octroyées à sa vertu, parce qu'il affecta depuis la royauté ?
    IV, 160 (vertu)
  3. Vous ne les desprenez pas à votre poste [les chevaux fougueux], quand ils se sont une fois harpez.
    I, 359 (déprendre)
  4. Autant par le benefice de mon application que par le benefice de mon invention et de ma force.
    I, 157 (application)
  5. Il [un juge] avoit affaire à un inconvenient reparable ; les miens [les condamnés dont je parle] furent pendus irreparablement.
  6. À toute force [de toutes ses forces].
    I, 367 (force)
  7. Je me tiens à cheval sans desmonter, huict et dix heures.
    IV, 104 (démonter)
  8. Les pythagoriciens vouloient qu'elles [les prières] feussent publicques et ouies d'un chascun, afin qu'on ne le [Dieu] requist de chose indecente et injuste.
  9. [Alcibiade] autant reformé à Sparte, comme voluptueux en Ionie.
    I, 185 (réformer)
  10. La mer a retrenché la Sicile d'avecques l'Italie.
    I, 231 (retrancher)
  11. La volupté a ses veillées, ses jeunes et ses travaulx.
    I, 69 (veillée)
  12. Mes jeux enfantins [de mon enfance].
  13. Une interpretation destournée, contraincte et biaise.
    IV, 239 (détourner)
  14. Ce n'est pas raison que tu employes ton loisir en un subject si frivole.
    Au lect. p. XI (employer)
  15. L'un jugement subvertissant l'aultre sans cesse.
    II, 311 (subvertir)
  16. L'assistance d'un nombre de valets pasles et esplorez.
  17. Le vice laisse, comme un ulcere en la chair, une repentance en l'ame, qui tousjours s'esgratigne et s'ensanglante elle mesme ; car la raison efface les aultres tristesses et douleurs, mais elle engendre celle de la repentance, qui est plus griefve, d'autant qu'elle naist au dedans.
    III, 259 (engendrer [1])
  18. Ce que je veulx faire pour le service de la mort, je n'oserois le dilayer d'un seul jour.
    IV, 118 (dilayer)
  19. La frescheur de mon visage.
  20. Le passage de la mort à la vie.
    I, 84 (passage)