Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8226 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8092 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8226 citations dans le Littré.

  1. Je m'aimerois mieulx bon escuyer, que bon logicien.
    IV, 74 (aimer)
  2. Et de ses maisons aux champs il [Caton l'ancien] n'en avoit aulcune qui feust crepie et enduite par dehors.
    I, 384 (crépir)
  3. Quand les vignes gelent en mon village, il juge que la pepie en tienne desjà les cannibales.
    I, 170 (pepie)
  4. Quelques années auparavant.
  5. À peine est il nulle communauté si chestive, qui n'aye en soy des hommes assez pour fournir commodement à chascun de ses offices, pourveu que le despartement et le triage s'en peust justement faire.
    Lettres, 4 (département)
  6. Il y a naturellement de la brigue et riotte entre les femmes et nous.
    III, 325 (riotte)
  7. Des Lancelots du Lac, des Amadis, des Huons de Bordeaux et tel fatras de livres à quoy l'enfance s'amuse, je n'en cognoissois pas seulement le nom.
    I, 196 (fatras)
  8. Les maulx de l'ame s'obscurcissent en leur force ; le plus malade les sent le moins ; voilà pourquoy il les fault souvent remanier, au jour, d'une main impiteuse, les ouvrir, et arracher du creux de nostre poictrine.
    III, 313 (remanier)
  9. Megabysus estant allé voir Apelles en son ouvrouer.
    IV, 49 (ouvroir)
  10. Quel appetit ne se rebuteroit à veoir trois cents femmes à sa mercy ?
    I, 332 (merci)
  11. Il meit des cailloux dans cette cruche jusques à ce qu'il eust faict haulser l'huile plus prez du bord.
    II, 176 (hausser)
  12. Mais je m'en voys un peu bien à gauche de mon theme.
    III, 117 (peu)
  13. Moyennant qu'il promettoit de…
    I, 30 (moyennant)
  14. Il ne peut chaloir de quelle religion soit mon medecin.
    I, 218 (chaloir)
  15. Les mauvais moyens par où on se poulse aux charges.
    I, 273 (où)
  16. Des souliers aux semelles plombées, pour s'alleger au courir et à saulter.
    II, 17 (alléger)
  17. Par le feu et violence de coings, nous ramenons un bois tortu à sa droicture.
    IV, 204 (coin)
  18. L'aigle s'envolant à mont, signifioit que…
    II, 269 (amont)
  19. Toutes les sciences surhumaines s'accoustrent du style poetique.
  20. Chascun pouvoit assembier cent mille combattants.
    I, 229 (combattant)