Gabriel NAUDÉ, auteur cité dans le Littré

NAUDÉ (1600-1653)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme NAUDÉ a été choisie.

93 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Apologie pour tous les grands personnages qui ont esté faussement soupçonnez de magie 1625 31 citations
Instruction à la France sur la vérité de l'histoire des Frères de la Roze-Croix 1623 47 citations

Quelques citations de Gabriel NAUDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 93 citations dans le Littré.

  1. Deux opuscules intitulées Manifeste et Confession de foi des frères de la Rosecroix.
    Rosecroix, IV, 2 (opuscule)
  2. Pour piloter et établir le premier principe et fondement de cette congrégation de la rose-croix.
    Rosecroix, V, 2 (piloter [1])
  3. Ce ne fut jamais mon intention de vous entretenir des trente mille dieux d'Hésiode, ou des trois cents Jupiters de Varron.
    Rosecroix, II, 4 (jupiter)
  4. Les dévotieux.
    Apologie, p. 24 (dévotieux, euse)
  5. Il fallait imiter [lors de la Saint-Barthelémy] les chirurgiens experts, qui, pendant que la veine est ouverte, tirent du sang jusques aux défaillances pour nettoyer les corps cacochymes de leurs mauvaises humeurs.
    Coups d'État, p. 171 (veine)
  6. Les armées étaient si proches à s'entre-choquer, que la mousqueterie avait déjà commencé à jouer son jeu.
    le Mascurat, in-4° p. 409, dans GODEFROY, Lex. de Corn. (proche)
  7. Ceux qui reçoivent toutes sortes d'extravagances sous le passe-port des nouveautés.
    Rosecroix, II, 2 (passe-port)
  8. Sans diminuer la vertu générative.
    Apologie, p. 437 (génératif, ive)
  9. Ils passèrent de cette vie à une autre meilleure.
    Apologie, p. 449 (vie [1])
  10. S'il n'eût laissé des marques et vestiges de son humanité dans cette démonomanie.
    Apologie, p. 127 (démonomanie)
  11. Anaxagore, lequel, pour avoir vu tomber une pierre des nuées, inférait que le ciel était une vieille masure toute pleine de cailloux et plâtras.
    Rosecroix, VII, 4 (plâtras)
  12. Les Florentins, en se réjouissant… ne commirent pas un secret d'État, mais une action très blâmable et honteuse.
    Cons. sur les coups d'État, ch. 11, édit. de 1667, p. 109 (secret [2])
  13. La chiromancie, métoposcopie, hélioscopie.
    Apologie, p. 44 (métoposcopie)
  14. [Une contrée] non moins exempte de monstres, suivant le dire de saint Hiérôme, que l'Égypte de tremble-terres.
    Rosecroix, X, 1 (tremble-terre)
  15. Humeur plaisante et bouffonesque.
    le Mascurat. (bouffonesque)
  16. Scaliger, accoutumé, pendant qu'il portait les armes, de matrasser une telle canaille.
    Rosecroix, VII, 3 (matrasser)
  17. Ayant reçu ces illuminés frères de la rose-croix pour être, comme ils se vantent… la source des beaux esprits, le débit des sciences, le Lycée de toute l'Allemagne.
    Rosecroix, VIII, 3 (lycée)
  18. Ceux qui se laissent facilement embéguiner des opinions.
    Apologie, p. 472 (embéguiner)
  19. Le secret que pratiquèrent les peuples de la Chine pour remédier au même désordre… fut beaucoup plus gentil et industrieux.
    Cons. sur les coups d'État, II (secret [2])
  20. L'an 1615, Jean Bringern imprima à Francfort un livre en allemand contenant deux opuscules, intitulés manifeste et confession de foi des frères de la rose-croix.
    Rose-croix, IV, 2 (rose-croix)