Gabriel NAUDÉ, auteur cité dans le Littré

NAUDÉ (1600-1653)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme NAUDÉ a été choisie.

93 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Apologie pour tous les grands personnages qui ont esté faussement soupçonnez de magie 1625 31 citations
Instruction à la France sur la vérité de l'histoire des Frères de la Roze-Croix 1623 47 citations

Quelques citations de Gabriel NAUDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 93 citations dans le Littré.

  1. Ceux qui reçoivent toutes sortes d'extravagances sous le passe-port des nouveautés.
    Rosecroix, II, 2 (passe-port)
  2. Pour piloter et établir le premier principe et fondement de cette congrégation de la rose-croix.
    Rosecroix, V, 2 (piloter [1])
  3. Vu qu'ils ont été tous deux synchronistes.
    Apologie, p. 442 (synchroniste)
  4. L'impudence effrénée de ces potirons et fabulistes.
    Apologie, p. 608 (potiron)
  5. La truie que l'on mettait anciennement sur la porte des temples pour en étranger [éloigner] les juifs.
    Rosecroix, IX, 5 (truie)
  6. Vous descouvrir la mate [des rose-croix] et dessiller les yeux.
    Rosecroix, III, 2 (mate)
  7. Il faut que les princes ou leurs ministres s'étudient… à le séduire [le peuple] et tromper par les apparences, le gagner et tourner à leurs desseins.
    Coups d'États, ch. IV, édit. de 1667, p. 242 (tromper)
  8. Prendre l'essor et se guinder à tire-d'aile à ces voûtes azurées du plus pur de notre âme.
    Apologie, p. 42 (tire-d'aile)
  9. Opinions maintenues obstinément par la plupart de nos démonographes.
    Apologie, préface. (démonographe)
  10. L'ode de M. Chapelain n'a-t-elle pas été reconnue d'une pension de cinq cents écus ?
    Mascurat, in-4° p. 237, dans GODEFROY, Lex. de Corneille. (reconnaître)
  11. Si quelques esprits qui ne participent rien du mercure, demeurant fermes…
    Rosecroix, III, 4 (mercure)
  12. Une myriade de rêveries, mensonges, impossibilités, contradictions et autres erreurs de non moindre importance.
    Rosecroix, IX, 1 (myriade)
  13. Eu égard qu'étant substance immatérielle.
    Apologie, p. 436 (immatériel, elle)
  14. Une milliasse d'observations.
    Apologie, p. 45 (milliasse)
  15. Les périodes du temps auxquelles toutes les choses parviennent tôt ou tard à leur perfection et maturité.
    Rosecroix, v, 3 (période)
  16. Ces ténébrions et anacritiques frères de la rose-croix.
    Rosecroix, 110, 2 (ténébrion)
  17. Ils passèrent de cette vie à une autre meilleure.
    Apologie, p. 449 (vie [1])
  18. Rien ne me semble plus émerveillable que de ce que…
    Apologie, p. 605 (émerveillable)
  19. Ceux qui se laissent facilement embéguiner des opinions.
    Apologie, p. 472 (embéguiner)
  20. Les Florentins, en se réjouissant… ne commirent pas un secret d'État, mais une action très blâmable et honteuse.
    Cons. sur les coups d'État, ch. 11, édit. de 1667, p. 109 (secret [2])