Gabriel NAUDÉ, auteur cité dans le Littré

NAUDÉ (1600-1653)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme NAUDÉ a été choisie.

93 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Apologie pour tous les grands personnages qui ont esté faussement soupçonnez de magie 1625 31 citations
Instruction à la France sur la vérité de l'histoire des Frères de la Roze-Croix 1623 47 citations

Quelques citations de Gabriel NAUDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 93 citations dans le Littré.

  1. S'acquérir la connaissance de toute l'encyclopédie.
    Apologie, p. 61 (encyclopédie)
  2. La nature… lui [à l'homme] communiquant en bloc et en masse toutes les vertus et propriétés qu'elle avait particulièrement distribuées à toutes les espèces de ses créatures.
    Rosecroix, III, 4 (masse)
  3. Ce pauvre bélître, se disant propriétaire d'un si grand secret [la pierre philosophale], devrait mourir de honte de se démentir lui-même, nous publiant sa nécessité.
    Rosecroix, VI, 2 (propriétaire)
  4. Notre esprit rampe bien plus facilement qu'il ne s'essore.
    Apologie, VIII, cité par SAINTE-BEUVE, article sur Naudé, Portr. littéraires, II. (essorer)
  5. Cette fange relentie.
    Rosecroix, III, 2 (relenti, ie)
  6. Anaxagore, lequel, pour avoir vu tomber une pierre des nuées, inférait que le ciel était une vieille masure toute pleine de cailloux et plâtras.
    Rosecroix, VII, 4 (plâtras)
  7. Jugeant qu'il y avait assez de fous dans Paris pour ne laisser croupir cette marotte [les rêveries des rose-croix].
    Rosecroix, III, 5 (marotte)
  8. Boucs sautants, satyres, marmots et semblables peintures de galeries.
    Rosecroix, IX, 3 (marmot)
  9. Une tour inexpugnable.
    Apologie, p. 443 (inexpugnable)
  10. Vous descouvrir la mate [des rose-croix] et dessiller les yeux.
    Rosecroix, III, 2 (mate)
  11. Pour piloter et établir le premier principe et fondement de cette congrégation de la rose-croix.
    Rosecroix, V, 2 (piloter [1])
  12. Il fut incontinent après dépêché par un duel, que le roi même sous main lui suscita.
    Considér. sur les coups d'État, édit. de 1667, p. 168 (main)
  13. L'agréable et odoriférant jardin de la philosophie.
    Rosecroix, III, 2 (odoriférant, ante)
  14. Un livre en langage allemand… intitulé Pansophie ou Speculum sophisticum rodostauroticum.
    Rosecroix, VI, 3 (pansophie)
  15. Si on le trompe et bèfle aujourd'hui.
    Coups d'État. (béfler)
  16. Quelques-uns me pourraient objecter que les livres publiés en langage allemand sur ce sujet [la rose-croix] surpassent en hauteur plus de deux rames de papier.
    Rosecroix, VI, 3 (rame [3])
  17. Il savait… faire une infinité d'instruments rares et subtils par le moyen des mécaniques, tels qu'étaient ces machines hydrauliques.
    Apologie pour les grands hommes accusés de magie, ch. XIX (éd. de 1712, p. 413). (mécanique [2])
  18. Quand par le discours suivant vous aurez reconnu leurs inepties [des frères de la Rosecroix], le narré desquelles je vous donne.
    Rosecroix, IV, 1 (narré [2])
  19. La cause de leur grande doctrine et polymathie.
    Apologie, p. 384 (polymathie)
  20. Le vulgaire a confondu par abus les astrologues sous le nom de mathématiciens,
    Apologie pour les grands hommes soupçonnés de magie, ch. V (mathématicien)